AccueilCalendrierFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les rues adjacentes au Bloody Valentine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Gordon
Humain


Messages : 322
Les rues adjacentes au Bloody Valentine - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les rues adjacentes au Bloody Valentine   Les rues adjacentes au Bloody Valentine - Page 2 Icon_minitimeMar 11 Juin 2013 - 20:43

L'inquiétude visible de Gordon se mua en un sourire rassuré, quand cette dernière prononça enfin des paroles intelligibles pour s'adresser à eux. Bien plus que son état physique, c'était son état psychologique qui le préoccupait, mais la phrase qu'elle prononça et la réserve dont elle fit preuve confirmèrent au blondinet que l'état de choc dans lequel se trouvait sa jeune protégée était bel et bien passé.

Cette dernière tenta même de se redresser. Il ne fit rien pour l'en empêcher car elle se rendit bien compte toute seule que la tentative était plutôt vaine pour le moment.
Elle s'inquiéta alors de leur propre état. Il lui adressa alors un sourire afin de tenter de dédramatiser la situation.

" Tout va bien pour nous, et il n'y a pas de blessé parmi les clients de ce soir, ne t'en fait pas.


Quand la main de Charlie se posa alors sur son bras, il comprit immédiatement ce à quoi elle faisait allusion, ce qui alourdit un tant soit peu l'atmosphère. Il posa alors sa propre main sur la joue de cette dernière, au cas ou elle se laisserait aller de nouveau aux larmes, ce qui ne semblait pas loin d'être le cas.

" Hey... Tu avais raison sur toute la ligne et je ne regrette pas d'être passé ce soir ! Bon... Par contre il n'est pas sûr que ton patron accepte de me revoir dans son établissement.

...

Pour le reste, c'est une histoire entre la police et ton agresseur. "


Tamara lui avait alors expliqué qu'elle ne les suivrait probablement pas. Cela le peina mais ne le surpris pas plus que ça. Elle était bien trop terre à terre pour se préoccuper de quelque chose une fois qu'elle estimait son travail dessus terminé. En tout cas il lui était également reconnaissant de l'aide qu'elle lui avait apporté. Il lui répondit alors simplement, tandis qu'il sortit un petit carnet, muni d'un crayon de sa poche et griffonna dessus.

"Très bien... Et ne soyez pas aussi cynique, vous avez été bien plus qu'une bonne samaritaine ce soir..."

Il arrache alors la page sur laquelle il écrivait et la tend à l'anthropologue. Dessus se trouvait simplement l'adresse de son hôtel et un numéro de téléphone.

" J'aurai grand plaisir à vous revoir. Dans un contexte moins violent."


Il la laissa alors s'éloigner tandis que Milicent s'approchait et la gratifiait d'un bisou sur le front. La remarque qui suivit alors eut le don de l'amuser et de lui arracher un soupir.

Il regarda alors de nouveau Charlie et comme pour mieux répondre à la jolie rousse qui s'était approché d'eux, il ajouta alors.

" Attirer l'attention c'était déjà fait... Par contre que tu ai été en danger ce soir, ça m'a fait me rendre compte d'une chose importante..."

Profitant alors de sa position et ne laissant pas vraiment le choix à la blondinette, il dépose alors un baiser sur ses lèvres, n'ayant visiblement plus envie de jouer à masquer les sentiments qu'il avait pour elle.

Il se retire alors avec un air moqueur, et déjà prêt a recevoir une gifle pour avoir définitivement brisé leur petit secret, qui n'en était déjà plus un pour personne de toute façon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stasi
Lycanthrope


Messages : 417
Les rues adjacentes au Bloody Valentine - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les rues adjacentes au Bloody Valentine   Les rues adjacentes au Bloody Valentine - Page 2 Icon_minitimeMar 11 Juin 2013 - 22:24

Tous le monde, mais Charlie en particulier.

Un appel avait été passé à l’hôpital. Ce n’était pas le doc qui avait réceptionné l’appel mais une infirmière à l’accueil, et vu la façon dont elle avait déboulé dans son bureau, la jeune femme n’eut pas besoin de dire grand chose pour que le Russe comprenne que la situation était assez grave.
Il enfila sa blouse et fila dans l’ambulance. Il foncèrent alors en direction d’un hôtel restaurant branché situé dans le centre de Galway, le Bloody Valentine.

Pendant le trajet, le lycan fut mis au parfum de ce que l’on savait de la situation, c’est à dire pas grand chose. Un appel avait été passé à al police qui avait contacté la clinique. Ce genre de chose ne présageait rien de bon, commençant à connaître certains membres de la police, le russe se demandait dans quel états pouvaient être les potentiels victimes.

Quand il arriva sur les lieux, il pu observer un fumée dense qui s’échappait de certaines grilles d’évacuations, sans doute celles reliées au bas du restaurant. La police semblait être aussi arrivé sur place peu de temps avant lui. Il eut juste le temps d’observer les forces de l’ordre s’engouffrer dans le bâtiment. Le doc ne leurs prêta aucune attention, cherchant du regard les personnes blessés. Stasi descendit avec des infirmiers et repéra rapidement une jeune femme allongée entourée par du monde. Il se dirigea immédiatement vers elle. Sans vraiment prêter attention aux gens autour, il les écarta avant de se pencher vers la jeune femme qu’il reconnut immédiatement.

« Bonsoir Charlie, j’aurais aimé te croiser dans d’autre circonstance… Comment te sens-tu ? »

En disant ces quelques mots, le médecin ausculta la jambe de la jeune femme.

« Rien de grave, on va s’occuper de toi… »


Il fit signe à un infirmier qui arriva rapidement. Le doc chercha d’autre blessés, mais apparemment tout le monde semblait aller bien, et ceux qui étaient en état de choc étaient déjà pris en charge par les infirmiers.
Stasi savait que les personnes les plus blessées n’étaient pas dehors, mais dedans. Soupirant, le doc se dirigea vers l’entrée du Bloody Valentine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juliet Ahston
Humain
Juliet Ahston

Messages : 921
Les rues adjacentes au Bloody Valentine - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les rues adjacentes au Bloody Valentine   Les rues adjacentes au Bloody Valentine - Page 2 Icon_minitimeMer 12 Juin 2013 - 13:04

Luc, Killian et un ambulancier

Voilà enfin les secours qui arrivaient. Et personne n'était sorti en trompe des niveaux inférieurs, ce qui voulait dire que le système d'anti-incendie avait du marché, et que la lycan avait été stoppée dans sa course folle.
En parlant de course folle, Viggo s'était trouvé une occupation pour la soirée et n'avait pas attendu son reste pour s'éclipser avec elle (Mira). Juliet sourit. Elle avait aussi hâte de rentrer et de passer à autre chose. Elle aurait bien rejoint son Anglais blessé mais vu l'heure, elle le dérangerait et elle rêvait d'ailleurs plutôt d'une douche et de son lit pour se vider la tête. Non pas qu'elle soit particulièrement traumatisée par les évènements, mais maintenant qu'elle savait qu'un feu s'était déclaré en bas, elle avait l'impression de le sentir et ça la perturbait.
Cependant, elle ne pouvait pas laisser Luc tout seul.

" Tu veux que je t'accompagne ? " demanda-t-elle.
Et avant qu'il ait eu le temps de répondre, la brune hélait un ambulancier pour que celui-ci s'occupe d'eux. " Hey ! S'il vous plait ! "
Oui c'était certes moins spectaculaire que la jeune femme à la cheville brisée, mais le jeune homme méritait quand même l'attention de quelqu'un.

Jetant un oeil à côté d'elle, elle vit Killian trépigner encore puis se décider finalement à emboiter le pas aux policiers et médecins qui rentraient dans le Bloody. Le vampire allait surement chercher Winnie. Il était vrai qu'elle mettait plus de temps que son amie aurait cru pour les rejoindre. Mais la pyromane ne pouvait pas être sur tous les fronts ; et il était plus prudent qu'elle resta loin des fumées et des cendres.

_________________
Les rues adjacentes au Bloody Valentine - Page 2 Bann-juliet-6-426f348
Car le feu qui me brûle est celui qui m’éclaire. (Etienne de La Boétie )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mary Read
Ondin
Mary Read

Messages : 85
Les rues adjacentes au Bloody Valentine - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les rues adjacentes au Bloody Valentine   Les rues adjacentes au Bloody Valentine - Page 2 Icon_minitimeMer 12 Juin 2013 - 20:57

Tout le monde de loin

Ça sentait le roussi pour ne pas faire de mauvais jeu de mot : de la fumée commençait à sortir par les grilles d’aération, la police et les secours venaient de débarquer…

Il était temps pour l’ondine de tirer sa révérence. La présence des forces de l’ordre la rendait assez nerveuse, non pas qu’elle ait quelque chose de particulier à se reprocher, mais la prison faisait partie de ses grandes phobies.
Rester enfermée, sans aucun accès à la mer, voilà qui représentait son pire cauchemar, d’autant que par ses activités frauduleuses et quelques peu criminelles il valait mieux éviter de s’y frotter de trop près. L’avantage quand on se transforme en poulpe, c’est que vos empreintes digitales disparaissent, elle n’avait donc pas grand-chose à craindre, mais le risque zéro n’existait pas…

Il valait donc mieux pour elle qu’elle s’éclipse gentiment, et après avoir salué ses camarades de la soirée d’un geste du bras et avoir adressé un petit clin d’œil tout spécial à sa nouvelle copine fashion Milie, l’ondine disparut dans les dédales de ruelles sombres, direction la plage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Dickens
Humain
Charlie Dickens

Messages : 619
Les rues adjacentes au Bloody Valentine - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les rues adjacentes au Bloody Valentine   Les rues adjacentes au Bloody Valentine - Page 2 Icon_minitimeMer 12 Juin 2013 - 23:26

Charlie avait du mal à comprendre le détachement de Tamara, elle qui était tellement émotive en comparaison, mais si sa cheville ne l'avait tant lancinée, la blondinette aurait sans aucun doute esquisser un petit sourire à la réponse de l'anthropologue. Sans doute que pour ce genre de métier il fallait être assez terre à terre ? enfin quoi qu'il en soit, si ça n'avait été du sang froid de la scientifique, il était fort probablement que la jeune femme s'en soit tirer moins bien, du moins ses os en bouillit et sa cheville tordue serait toujours en train d'imiter une mauvaise exposition de sculptures contemporaines...

Acquiesçant du chef à Tamara, Charlie songeait que c'était là une excellente idée aux vues de ce qui c'était passé ce soir, une seule issue dans un sous-sol, avec des vampires et des lycans, ce n'était clairement pas le plan du siècle, la salle du restaurant aurait sans doute été plus indiquée, mais l'heure n'était plus, malheureusement, à la planification sécuritaire d'une soirée. D'ailleurs, plusieurs personnes manquaient encore à l'appel, dont son patron. Il faudra d'ailleurs qu'elle pense à le remercier... cette simple idée la fit grimacer, mais n'importe quoi pour ne pas se concentrer sur la douleur qui lui paralysait le pied et une partie de la jambe.

Au propos de Gordon, Charlie baissa la tête, marmonnant un ''Mouais...'' plus ou moins convaincu, à moitié ravie et à moitié fâchée par les actes du jeune homme, peut-être que personne n'aurait saisi après tout, avec tout le bazar qu'il y avait. Charlie n'était pas certaine d'être prête à s'afficher aux autres, un peu tard pour ça ? Peut-être pas... Dickens releva la tête juste à temps pour recevoir un bisous sur le front, d'abord surprise, elle reconnue rapidement Milicent, cette dernière d'ailleurs ne put s'empêcher d'essayer un peu d'humour pour détendre l'atmosphère, Charlie n'hésita pas et rebondit dessus, un peu à contre coeur malgré ce que cela signifiait, mais après tout, c'était Mili, elle n'avait pas/plus grand chose à lui cacher.

- Oh, avec moi c'est apparemment tout ou rien hein ? Pourquoi faire dans la dentelle...

Elle sourit à son doucement à son amie, contente de la trouver là en un seul morceau et toujours aussi espiègle qu'à l'habitude. Puis Gordon s'adressa à elle, l'embrassant rapidement sans en donner le moindre signe précurseurs... Adieu pour le coup les espérances d'être passée incognito, d'un côté c'était délivrant, mais d'un autre était-elle prête ? Tout cela officialisait un peu plus la chose, l'avouait aux yeux de tous... Pour l'heure le ''tous'' était occupé ailleurs, avec les secours qui venaient enfin d'arriver et puis... Qu'est-ce que les autres en auraient à fichtre de toute façon ? Charlie pensait trop, définitivement trop, comme toujours, il était peut-être temps qu'elle lâche le frein un peu... Oui, sans aucun doute.

Prenant une mine faussement boudeuse, Charlie profita de la position précaire, accroupie à côté d'elle, de Gordon, passant sa main sous le menton de ce dernier pour le faire tomber sur son arrière train. C'était désormais son tour de prendre un petit air moqueur, une petite vengeance assez douce, mais qui lui couta cher. Puisqu'elle avait légèrement bouger, sa cheville la lancina de plus belle, en toute réponse, Charlie serra les dents et referma de nouveau, inutilement, sa main sur sa cuisse pour tenter de ''contenir'' la douleur qui lui immobilisait la jambe. Sa tête commençait à tournée aussi, c'était sans doute la baisse d'adrénaline qui permettait désormais à l'alcool de faire son effet, comme si c'était le moment maintenant...
Relevant la tête, elle reconnue Stasi qui s'approchait, lui la reconnaissant aussi.

- Je suis partiellement ivre et j'ai une cheville qui imite du Picasso version 3D, mais je suppose que ça va.

Il valait mieux dédramatiser les choses, elle avait même songé dire qu'elle aurait préféré un coup de plateau sur la gueule, mais bon, mieux valait ne pas prendre le risque de faire de mauvaises blagues avec un médecin qui pouvait potentiellement vous remettre sur pied, sans mauvais jeu de mots. Charlie laissa donc les ambulanciers s'occuper d'elle, sans broncher, puis l'emmener vers l'une des ambulances présentent sur les lieux, remerciant au passage, encore une fois, Tamara, demandant également à Milicent de faire attention et d'aller s'enfermer au QS en sécurité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Milicent
Humain
Milicent

Messages : 931
Les rues adjacentes au Bloody Valentine - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les rues adjacentes au Bloody Valentine   Les rues adjacentes au Bloody Valentine - Page 2 Icon_minitimeDim 16 Juin 2013 - 7:32

Les secours arrivaient enfin et la rouquine reconnut sans peine le mari de sa chère patronne. Décidemment, il avait le don pour se retrouver dans les plans foireux le lycan… ou alors c'était tout Galway qui était un plan foireux, allez savoir.

Forte de cette réflexion hautement philosophique, Milie s'était rapprochée de Charlie pour la soutenir moralement avant qu'elle ne soit emmenée à l'hôpital. Elle espérait que sa blessure au pied ne serait quand même pas trop vilaine et se sentait une vague de compassion peu habituelle chez elle lorsqu'elle regardait son amie.


"Ouais enfin, je suis sure que t'aurais pu trouver un moyen moins douloureux… sauf si t'es maso, là faudra qu'on en discute alors parce que j'ai des tas de…"

Le baiser de Gordon fit pouffer de rire la jeune femme qui leva les yeux au ciel pour faire mine qu'elle n'avait rien vu, même si la scène l'avait bien fait marrer.

"Bon bah ça, c'est fait hein… et qu'après on me fasse pas croire que je me fais des idées… tssst !"

Le Doc s'approcha d'eux et elle lui décocha un petit clin d'œil amical. Elle était entière, comme d'habitude lors de ce genre d'évènements traumatisants, à croire que sa belle étoile veillait toujours sur elle et elle embrassa une fois de plus Charlie sur le front avant de s'éloigner, son regard croisant celui de Mary à qui elle adressa un large sourire d'au-revoir avant de reporter son attention sur la porte du Bloody, tiraillée entre deux options.

La première, celle qui lui plaisait le plus et qui était validée par Charlie, était de sautiller jusqu'au QS ou alors de faire les yeux doux à un de ces charmants ambulanciers pour qu'il la ramène. La chose ne serait pas bien difficile, elle n'avait aucun doute là-dessus. La deuxième c'était d'attendre de voir l'état de Meluxine quand elle sortirait de là. Ca ne lui plaisait pas vraiment mais, à bien y réfléchir, c'était tout de même la meilleure option si elle ne voulait pas que la patronne la découpe et la fasse manger à Junior à son retour.

Soupirant à s'en fendre l'âme, elle s'adossa contre une des ambulances et avala une nouvelle gorgée de sa bouteille. Ne restait plus qu'à attendre alors. En espérant que ça ne dure pas trop longtemps et que sa collègue ne soit pas trop cassée. D'autant que, pour le coup, c'était même pas sa faute.

_________________
Les rues adjacentes au Bloody Valentine - Page 2 Bann-mili-3db2356
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luc Awel
Humain
Luc Awel

Messages : 216
Les rues adjacentes au Bloody Valentine - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les rues adjacentes au Bloody Valentine   Les rues adjacentes au Bloody Valentine - Page 2 Icon_minitimeDim 16 Juin 2013 - 11:25

Le son des sirènes alerta toutes les personnes présentes de l'arrivée prochaine des secours. Se sons annonçait à la fois la fin de la soirée et son résultat : Des blessés, des dommages, et qui sait quoi encore. Luc bénéficiait toujours du soutien de Juliet et il se demanda où il en serait sans elle. Si un jour l'élection d'un ange gardien devait avoir lieu à Glaway, Luc voterai de bon coeur pour cette dernière car depuis leur première rencontre, elle avait été présente pour le tirer d'affaire. Les ambulances arrivèrent enfin, leur gyrophares éclairant les parois des murs alentours.

Juliet héla l'un des ambulanciers afin qu'il me prenne en charge. Une fois de plus ma tête me joua un mauvais tour. Je vis le monde basculer, comme si chacun d'entre ceux ici présent tombait. Evidemment ce n'était pas le cas, Luc avait juste avancé de quelques pas. Ses sens étaient perturbés et il espérait bien que des soins lui soit apporté rapidement avant son entretien à la Steel corp.

- Ne t'embête pas, ils vont faire des examens et s'occuper de moi. Toi tu devrais t'occuper de toi, te faire couler un bon bain et te reposer après ce qu'on vient de vivre. Lui répondit-il. Au moins il pouvait parler clairement, rien de changé à ce niveau là.

Des brancards étaient sortis mais Luc se fit conduire à l'intérieur d'une ambulance et on l'incita à s'asseoir sur l'un des fauteuils à l'arrière. Les premiers soins étaient apportés aux blessés sortis du Bloody. Il regrettait de ne pas avoir pu dire au revoir à tout le monde mais parfois, les médecins ne vous laisse pas le choix. Luc sourit en imaginant que le vert était la couleur de l'espoir, et il espéra en retour que personne ne soit mort durant cette tragique Saint Patrick.

_________________
Les rues adjacentes au Bloody Valentine - Page 2 Bann-luc-3d8f73d
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juliet Ahston
Humain
Juliet Ahston

Messages : 921
Les rues adjacentes au Bloody Valentine - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les rues adjacentes au Bloody Valentine   Les rues adjacentes au Bloody Valentine - Page 2 Icon_minitimeMer 19 Juin 2013 - 10:08

Luc

Juliet ne montra pas que la réponse de Luc la satisfaisait. Il estimait ne pas avoir besoin de sa présence et lui confiait même qu'elle méritait bien un bon bain pour se remettre des émotions de la soirée. Cela rejoignait ses préoccupations bassement matérialistes du moment. En plus, elle n'aimait pas les hôpitaux -allez savoir pourquoi !- et pouvoir se passer d'y aller la soulageait grandement.
Aussi se contenta-t-elle de hocher la tête, l'air de dire "comme tu préfères".

Avant que Luc ne partit avec l'ambulancier, la jeune femme posa un baiser rapide sur sa joue : " Soigne-toi bien !" l'encouragea-t-elle d'un sourire. " Et tiens-moi au courant pour l'entretien. "
A cet instant, il n'était pas encore décidé qu'elle l'accompagnerait durant cette entrevue avec Mr Hycks ; il n'y avait même encore aucune remontée du Cv qu'elle avait déposé. Cependant, elle avait tenu à ce qu'ils ne se fassent pas remarquer durant la soirée pour le cas où ce moment arriverait. Il ne fallait pas que des mauvais points viennent entacher la recrue qu'elle présentait. Dans ce sens, tout s'était parfaitement bien passé. Rester au jeune humain à se remettre de son choc pour être en pleine possession de ses moyens et faire face aux méthodes peu orthodoxes d'entretien menées par le directeur de la Steel.

Tout en pensant à cela, la brune lui fit un dernier signe de la main et disparut à son tour dans la nuit, rentrant simplement chez elle.
Étrange soirée qu'ils avaient eu là en tout cas.

_________________
Les rues adjacentes au Bloody Valentine - Page 2 Bann-juliet-6-426f348
Car le feu qui me brûle est celui qui m’éclaire. (Etienne de La Boétie )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Milicent
Humain
Milicent

Messages : 931
Les rues adjacentes au Bloody Valentine - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les rues adjacentes au Bloody Valentine   Les rues adjacentes au Bloody Valentine - Page 2 Icon_minitimeSam 22 Juin 2013 - 9:07

La rouquine avait guetté la porte du Bloody avec, il fallait se l'avouer, une anxiété grandissante. Non pas qu'elle s'inquiétait réellement pour Meluxine, enfin si peut-être un peu mais hors de question de l'avouer à qui que ce soit, mais l'idée d'annoncer sa mort ou pire, le fait qu'elle serait incapable de bosser demain à la patronne, était quelque chose de particulièrement stressant pour Milie.

Et malheureusement, ce qui devait arriver arriva. Les blessés commençaient à être évacués sous la houlette du mari de la patronne et elle reconnut sans mal la silhouette de sa collègue, visiblement dans un état plutôt moche. Elle avait sérieusement douillé à ce qu'elle pouvait voir de loin et elle allait surement finir à l'hôpital et y passer quelques jours.


"Quelle merde..."

Son murmure résonna dans sa tête tandis qu'elle cherchait en vain du soutien autour d'elle. Ne lui restait que sa chère bouteille malheureusement aux trois quart vide. Elle était pieds nus, seule au milieu de la ville et devait rentrer à la maison pour annoncer à Llyl qu'encore une fois une soirée avait viré au plan foireux et qu'elle avait presque perdu une girl. Le presque était la clé, il ne faudrait pas qu'elle l'oublie et il était hors de question que Melu la fasse mentir.

Si elle mourrait, la patronne serait capable de la ramener à la vie pour la tuer de nouveau.
Il n'était malheureusement plus temps de tergiverser même si, l'espace d'un instant, elle se demanda si elle ne pouvait pas gagner une journée en ne rentrant qu'au petit matin et en dormant dans le jardin. Llyl ne pourrait pas venir la voir avant la tombée de la nuit au moins. Mais elle pourrait potentiellement la faire rentrer de force.

Et quant à dormir dans sa chambre au Bloody... la rouquine laissa échapper un gloussement nerveux, se demandant brusquement dans quel était devait être le propriétaire des lieux.
Peut-être qu'elle aurait des nouvelles dans le journal demain.

Le tout maintenant c'était de rentrer sans s'entailler le pied.

Sautillant d'une jambe sur l'autre en évitant tant bien que mal les embûches, la rouquine s'éloigna enfin du Bloody en direction de la maison, se jurant de ne pas y remettre les pieds de sitôt.


_________________
Les rues adjacentes au Bloody Valentine - Page 2 Bann-mili-3db2356
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


Les rues adjacentes au Bloody Valentine - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les rues adjacentes au Bloody Valentine   Les rues adjacentes au Bloody Valentine - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Les rues adjacentes au Bloody Valentine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» La realite des enfants des rues, article du Sun-Sentinel
» Le canada dit à Martelly : enlever les fatras dans les rues de PAP
» great, we're all bloody inspired + bones
» MICHEL MARTELLY MENACE DE GAGNER LES RUES
» Haiti : Les hommes et femmes en bleu
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hell's Gate :: MEMORIAL :: 
Archives
 :: Events
 :: St. Patrick
-