AccueilCalendrierFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les salons privés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Kain
Vampire


Messages : 717
Les salons privés - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les salons privés   Les salons privés - Page 2 Icon_minitimeMer 12 Déc 2012 - 21:28

Kain observa attentivement les gestes de la jeune femme. Une chose était sure elle ne lui avait pas mentit. Charlie mit un peu de temps avant de trouver les différentes boissons qui composaient les cocktails, ce qui était normal vu qu’elle ne connaissait pas le bar, puis se lança franchement dans la conception de chacune des boissons.

Elle alla même jusqu’à décorer les verres ! Il n’y avait rien à dire, Charlie connaissait ses classiques.
Ce constat aida le vampire à être de meilleure humeur. Elle avait le caractère et la technique, à défaut d’avoir déniché un en-cas, il avait peut être mis la main sur une barman digne de ce nom !

Mais le vampire se garda bien de lui montrait à quel point il était satisfait de sa prestation. Kain se contenta de gouter chacune des boissons, chose ridicule car il ne possédait plus le sens du gout depuis des années, son palais ne pouvait juger que des boissons contenant du sang. Il avait donc jugé la jeune femme sur la façon dont elle avait préparé les boissons ainsi que son assurance.
Mais ça, la jeune femme n’était pas censé le savoir.

« Pas mal, enfin des cocktails potables, mais dans cette établissement je ne me contenterais pas d’une barman qui sait lire et composer des cocktails, j’en veux plus. »

Il lui fit un petit sourire.

« Je veux une personne capable d’avoir un jugement… Donc voici mon deuxième test. »

Le sourire du vampire disparu, redevenant sérieux.

« Le Bloody Valentine organise trois soirées. La première est une soirée « porte ouverte » avec entrée libre, il me faut donc un cocktail pas ou peu chère, que l’on puisse offrir, tout en restant quand même relativement bon. La deuxième soirée est par contre sur invitation, quelques personnalités mais rien d’exceptionnelle, pour cela j’aurais besoin d’un cocktail non seulement meilleur mais aussi original sur la présentation. Enfin la troisième soirée cible uniquement les personnalités de la ville, il faut donc une boisson au niveau des invités. »

Le vampire s’accouda au bar, curieux de voir ce que Charlie allait lui préparer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Dickens
Humain


Messages : 619
Les salons privés - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les salons privés   Les salons privés - Page 2 Icon_minitimeJeu 13 Déc 2012 - 15:25

Kain sembla satisfait des cocktails qu'elle venait de lui servir, en même temps ce n'était pas bien sorcier, suffisait de connaitre le boulot et ça Charlie s'était fait un plaisir de le faire il y avait de cela quelques années. La suite l'intrigua toutefois, arquant un sourcil, elle écouta avec attention ce que lui demandait désormais le vampire.

Mordillant sa lèvre inférieure, elle se mit rapidement à examiner les bouteilles à disposition. Il y avait de quoi faire, mais Dickens voulait vraiment faire quelque chose de spécial pour la dernière commande, poussant donc les premières bouteilles rapidement, cherchant sous le comptoir et dans le frigo, elle fit de belles découvertes. La plus prometteuse de toutes était une vieille bouteille poussiéreuse visiblement sous-estimée de l'ancien barman, la blondinette elle, quand elle avait mis la main dessus et avait soufflé la poussière pour lire l'étiquette, avait bien faillit tomber à la renverse.

Un large sourire vint se poser sur ses lèvres, tandis que Dickens se mettait rapidement au boulot. Préparant une fois de plus les trois cocktails à la fois en croisé. Pendant qu'elle laissait un sirop de côté, elle frappait un drink, pour ensuite commencer la préparation d'un autre, coupant de larges tranches d'agrumes, gardant toutefois la vieille bouteille pour la fin.

Deux des trois cocktails était prêts, ne lui restait que la touche finale pour le plus dispendieux des trois.

- Vous voulez un truc à la hauteur d'invité de marque ?

Joignant un grand verre martini emplit d'un liquide doré aux deux autres drinks déjà présents sur le comptoir, Charlie posa ensuite les mains de part et d'autre de sa sélection, un air victorieux au visage.

- En ordre, ce que vous m'avez demandé était : un cocktail abordable pour des portes ouvertes, un autre plus original pour des invités plus ou moins trier à la carte et un cocktail pour le gratin de la ville. Donc, voilà un Black Lime, un Blood Red et un Ritz-Paris Sidecar.

Se reculant légèrement, Charlie vint redéposer ses mains sur ses hanches, attendant patiemment le verdict, se demandant tout de même si le vampire serait satisfait de ses choix, de toute façon s'il lui demandait de recommencer, elle n'avait que cela des idées, alors rien ne l'effrayait. Passant une main dans ses cheveux, elle alla les reficher vers l'arrière, dégageant ainsi sa vue. Laissant son regard brillant errer sur les bouteilles que contenait le bar, c'était dingue tout de même tout ce qu'on pouvait y trouver. Si jamais elle travaillait ici, elle pourrait se réjouir à la perspective qu'elle n'aurait pas à se battre avec le proprio pour obtenir des produits en vogue ou un peu plus dispendieux, non, il fallait le dire, le Bloody Valentine était bien fournit en alcool. La jeune anglaise reposa son regard d'or sur le vampire, l'observant goûter aux cocktails et patientant pour les commentaires à venir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kain
Vampire
Kain

Messages : 717
Les salons privés - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les salons privés   Les salons privés - Page 2 Icon_minitimeSam 15 Déc 2012 - 13:17

Encore une fois Kain observa avec une grande attention la jeune femme. Avant même qu’elle eut finis les cocktails, le vampire avait compris qu’elle réussirait l’épreuve sans réelle difficulté. Elle n’avait pas mis beaucoup de temps avant de sélectionner les produits, et avait même déniché certaines liqueurs aussi onéreuses que peu utilisées. La vampire attendit donc, patiemment qu’elle eut finit ses trois préparations et qu’elle lui présente.

De nouveau la vampire se retrouva face à trois boisson dont il ne pourrait juger sur la gout, pour la justesse de la préparation, son jugement c’était basé sur les gestes de la jeune femme. Et pour ce qui est des choix, il avait suffisamment voyagé et arpenté de bars pour connaître les trois préparations que Charlie lui proposait.
Le choix avait été juste et original, il n’en attendait pas moins de la part d’une jeune femme qui avait le caractère de lui tenir tête et de poser ses conditions alors qu’elle savait pertinemment qu’il était une créature de la nuit, un monstre capable de mettre un terme à son existence. Un caractère que se ressentait dans les choix de ses boissons.

Malgré tout Kain prit le temps de gouter à chacune des préparations, une mise en scène totalement inutile mais qui sans doute lui donnait l’impression d’être encore un peu humain… Enfin au début, maintenant ce genre de geste était plus un reflexe qu’autre chose.

« Parfait, j’avoue que ton choix est surprenant, agréablement surprenant, tu ne m’as pas mentis, tu as été une barman compétente, je ne peux pas le nier. Mais tu as été une barman pour un endroit classique, et tu sais que Galway comporte son lot d’originalité, notamment à cause de sa faune, penses-tu que tu pourras adapter des grand classiques pour les vampires ou les lycans ? »

Il se redressa, les yeux brillants, avec ce test il pourrait enfin juger de ce que valait les cocktails de Charlie.

« Si je te demande d’adapter tous les cocktails que tu viens de faire pour moi, montre moi ce que tu ferais. »

Avec ce dernier test, le vampire allait savoir comment la jeune femme affrontait la réalité d’un tel endroit sur Galway. Verrait-il dans ses yeux du dégout en se servant du sang ? De l’inquiétude, en se demandant d’où il provenait ?
L’agacement du vampire avait totalement disparut, focaliser sur ce qu’il considérait comme maintenant son nouveau jouet…

_________________
Les salons privés - Page 2 Untitled-1-1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Dickens
Humain
Charlie Dickens

Messages : 619
Les salons privés - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les salons privés   Les salons privés - Page 2 Icon_minitimeDim 16 Déc 2012 - 20:34

Charlie savait que cette partie du test viendrait tôt ou tard, mais au lieu de paniquer, la jeune anglaise prit cela très calmement, en fait même, cela la motivait en quelque sorte, ce serait un espèce de défi que de devoir travailler avec du sang et de savoir comment bien le mélanger aux autres saveurs.

Elle se pencha et attrapa la bouteille au frigo. La jeune femme n'étais pas dégoûtée comme on aurait pu s'y attendre, non, depuis toute jeune elle avait une certaine fascination pour le sang: sa texture, sa couleur... Elle posa donc le contenant emplit d'hémoglobine sur le comptoir et s'affaira une fois de plus à préparer les six derniers cocktails qu'elle venait de servir, remplaçant parfois la grenadine directement par le sang, d'autre fois s'en servant comme sirop, d'autre fois l'ajoutant simplement dans la recette de base du drink.

Elle espérait néanmoins avoir bien dosé, n'ayant jamais goûté ce genre de cocktails, elle ne pourrait donc pas juger en goûtant, ce serait le rôle de Kain, mais s'étant fier aux dosages habituels et se basant sur le fait que c'était l'ingrédient de base dont raffolait les vampires, Dickens croisa les doigts, mais pensait bien avoir réussit, au pire Kain se ferait sans doute une joie de lui souligner ses erreurs.

Charlie posa une fois de plus tous les verres les uns à côté des autres sur le comptoir, face au proprio, attendant le verdict, resserrant la bouteille au frais dans le frigo, comme le vampire lui avait expliqué en arrivant.

- Voilà.

Dickens se demanda à cet instant précis ce que des cocktails du genre pourraient bien goûter, à quel degré, d'un point de vue vampirique, on pouvait apprécier cela. Comme tout le monde, Charlie avait déjà porté une petite entaille à sa bouche pour nettoyer un peu de sang au lieu de s'essuyer sur son jeans. La saveur ferreuse était particulière, est-ce que les vampire appréciait cette saveur précisément, est-ce que cela goûtait différemment ? Tant de questions pour un simple liquide qui coulait dans ses propres veines, Charlie observait le vampire d'un oeil curieux, mais ne posait aucune de ses interrogations à voix haute, non, la blondinette se contentait d'attendre une réponse favorable ou pas pour ses cocktails, passant outre le questionnements mentale de la provenance du sang qu'elle avait utilisé pour les préparer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kain
Vampire
Kain

Messages : 717
Les salons privés - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les salons privés   Les salons privés - Page 2 Icon_minitimeMar 18 Déc 2012 - 17:27

Une nouvelle fois, le vampire porta les boissons à la bouche, sauf que cette fois ci il n’y avait aucune comédie, le vampire testait vraiment les mélanges, le sang apportant enfin le gout escompté à ses papilles. Il mit plus de temps que prévu, fixant la jeune femme dans les yeux. L’air suspicieux il commença à sa poser quelques questions, car pour une coup d’essai la jeune femme s’en sortait admirablement bien, c’était à se demander si c’était la première fois qu’elle servait du sang… Peut être une prédisposition à utiliser le liquide rouge… Ou alors une très bonne comédienne qui en connaissait plus que prévu sur les vampires… Tous cela était aussi intéressant qu’agaçant, décidément la jeune femme avait le don pour irriter le vampire.

« Pas parfait, mais le résultat et déjà bien meilleur que ce que faisait ton prédécesseur. Félicitation, tu es engagé. Toute tes conditions sont acceptées, et tant que tu bosses pour moi et que tu te trouvera derrière le comptoir, aucun vampire ne viendra te toucher. Cette règle s’applique également pour moi. »

Il se redressa, l’entretient était finit, et maintenant qu’il avait donné sa parole qu’il ne le toucherait pas, le moment n’avait plus aucun intérêt à ses yeux, car plus aucune distraction n’était à envisager avec elle… Pour l’instant.
« Je vais m’occuper de la paperasse, repasse demain soir pour signer ton contrat et prendre tes fonctions, tous sera à disposition à l’accueil, pas besoin de revenir me voir… »

Il se retourna lui faisant une petit sourire carnassier

« De toute façon tu n’as rien a craindre il n’y a pas de piscine dans le coin. »

Il ouvrit la porte et disparut, cachant son petit air satisfait, il l’aimait bien son nouveau jouet, sans doute la seule employée capable de lui tenir tête avec son sale caractère, ce qui laisser présager d’autres moments distrayant… Qui sait, peut être un petit grain de sable dans la mécanique un peu trop parfaite des mornes soirées au Bloody Valentine, car les heureuses distractions dans ce restaurant n’était que trop rare malheureusement.

_________________
Les salons privés - Page 2 Untitled-1-1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Dickens
Humain
Charlie Dickens

Messages : 619
Les salons privés - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les salons privés   Les salons privés - Page 2 Icon_minitimeMer 26 Déc 2012 - 3:45

Charlie appréhendait un peu le verdict du vampire, mais bien qu'elle ni connaissait pas grand chose en dosage d'hémoglobine et que Kain aie souligné que cela était loin d'être parfait, il sembla satisfait. Légèrement surprise par la suite des évènements, Dickens ne s'attendait pas d'être engagée aussi rapidement, sans tests avec les clients ou quoi que ce soit du genre. Son prédécesseur devait vraiment ne pas être doué pour que l'autre sangsue soit aussi pressée de trouver un remplaçant...

Dickens affichait néanmoins un petit sourire satisfait et acquiesça lorsque le vampire lui expliqua la qu'il ne lui arriverait rien tant et aussi longtemps qu'elle travaillerait pour lui, même lui ne tenterait rien contre l'humaine.

Il lui expliqua de plus, la marche à suivre pour la signature de son contrat, tant mieux si elle ne le croisait pas, deux fois en moins de vingt-quatre heures, ce serait un peu trop pour Charlie, du moins pour l'instant, aussi contradictoire cela pouvait être. La blonde songea de toute façon qu'ils ne risqueraient probablement pas de se croiser aussi souvent, le patron d'un tel endroit devait avoir mieux à faire que de traîner avec les employés et ce serait tant mieux ! D'ailleurs, la sangsue n'avait pu se retenir de lui lancer une dernière pique suivit d'un regard qui faisait littéralement froid dans le dos avant de quitter l salon. Dickens frissonnant, rageant de la fuite de son nouveau patron, n'ayant pu avoir le dernier mot.

- Une piscine, tss, s'il pouvait se noyer dans un verre d'eau celui-là !

Marmonna-t-elle, en colère, avant d'attraper le black lime sans hémoglobine, le vidant d'un trait pour passer sa mauvaise humeur. La jeune femme le sentait, leur relation ne serait pas de tout repos, mais au moins, elle ferait un peu d'argent et pourrait continuer de vivre confortablement. Également la perspective d'avoir une légère protection et de se faire des contacts dans le milieu n'étaient pas étranger au fait que la jeune anglaise aie accepté cette drôle de proposition, ce job la plongeant directement dans la gueule du loup, sous la mire d'un vampire assez sinistre et agaçant.

Vidant les verres dans le petit lavabo à disposition, elle alla ensuite attraper son manteau noir, posé sur l'un des canapés, avant de sortir du salon et de rentrer chez elle, pour revenir le lendemain soir histoire de signer les papiers, souhaitant que le vampire ne change pas d'idée et ne vienne lui faire la causette.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kain
Vampire
Kain

Messages : 717
Les salons privés - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les salons privés   Les salons privés - Page 2 Icon_minitimeMer 13 Nov 2013 - 18:50

Les locaux étaient presque neufs les employés venaient de remettre en état le bar, la semaine prochaine Kain pourrait enfin réouvrir les salons privés du Bloody Valentine. Après tout ce qui venait se produire, ces derniers temps le vampire avait décidé de se mettre au vert, enfin plutôt au rouge. Il s'était enfermé dans son bureau avec bon nombre de bouteilles de sang, histoire de récupérer totalement de ces dernières aventures. Il en avait profité pour se plonger dans la paperasse, et avait gérer toute la partie administrative de l'établissement.

Pendant ce temps les travaux avaient bien avancés, et maintenant Kain se trouvait debout, face au produit finis, esquissant un petit sourire. C'était un peu comme ci rien ne c'était passé, toutes trace de la soirée de la saint Patrick avait disparu. Effacer les traces était une chose qui par principe mettait le vampire de très bonne humeur.

Il en avait également profité pour passer une énième annonce afin de trouver un second barman, pour alléger l'emploie du temps de Charlie, qui avait comme défaut le fait de n'être qu'une simple humaine et donc qui avait besoin de repos.
Sachant pertinemment qu'il ne trouverait pas de personne avec l'expérience ou la formation qu'il désirait, vu le temps qu'il avait mis pour trouver Charlie, Kain avait décidé d'être moins rigoureux, et de ne pas sélectionner que des professionnels, au pire il avait maintenant les moyens de les former.

Il avait donc demandé à l'accueil que l'on dirige les candidats vers les salons privés, autant faire d'une pierre deux coups et de tester le nouveau barmaid dans les nouveaux locaux du Bloody Valentine.

_________________
Les salons privés - Page 2 Untitled-1-1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juan-Carlo Valiente
Humain
Juan-Carlo Valiente

Messages : 65
Les salons privés - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les salons privés   Les salons privés - Page 2 Icon_minitimeJeu 14 Nov 2013 - 12:03

Lorsque Juan avait lu l'annonce du Bloody Valentine, il y avait vu une opportunité. Ils ne cherchaient même pas de professionnels, c'était assez rare pour être signalé dans un établissement pareil. Ayant enchaîné divers petits boulots, qui s'étaient avérés être aussi nuls les uns que les autres, il avait décidé de présenter sa candidature. Après tout, il n'y avait rien à perdre (c'est tout du moins ce qu'il pensait, ne connaissant pas encore Kain).

Lui-même appréciait les cocktails et lorsqu'il organisait une soirée ou qu'une soirée médecine avait lieu, il se retrouvait toujours à un moment à confectionner des breuvages. Le jeune homme jouissait donc déjà d'une petite expérience, même s'il se doutait que ce qu'il avait pu faire jusqu'à présent était sans commune mesure avec ce qu'il aurait à faire s'il était embauché.

Mais tout de même, un emploi de second barman valait mille fois mieux que tout ce qu'il avait pu faire depuis sont arrivée à Galway.

Le jeune homme avait donc appelé et pris rendez-vous pour un entretien. Entretien pour lequel il s'était habillé sobrement : jean et chemise noire. De toute façon, il n'avait pas vraiment les moyens de s'offrir une tenue de barman, surtout s'il n'était pas retenu en fin de compte.

Juan avait passé les quelques jours avant l'entretien à réviser les cocktails, classiques, modernes, et à se renseigner sur les différentes techniques qu'il n'avait pas encore pu pratiquer. Le jour J il s'était dirigé en direction du bar et avait passé la porte du Bloody Valentine, un peu nerveux. On lui indiqua les salons privés et l'espagnol s'y rendit.

Une fois devant la porte il tendit la main pour toquer, mais s'arrêta net, stressé. Il se demandait comment était le patron, quelles questions il allait lui poser, quels cocktails il allait devoir faire. Un instant, il songea même à faire demi-tour. Mais il se ressaisit. Il avait décidé de faire de son passage à Galway une expérience enrichissante.

Lui qui s'était fait larguer en pleine nature, seul et loin de sa famille, avait décidé de changer et de grandir un peu. S'extraire du cocon familial et des cajoleries maternelles. De s'affirmer et de faire preuve de plus de confiance en lui, de volonté. Il inspira et toqua d'une main ferme à la porte, sûr de lui.

S'il avait su quel genre de monstre l'attendait derrière, il aurait peut être été plus méfiant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kain
Vampire
Kain

Messages : 717
Les salons privés - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les salons privés   Les salons privés - Page 2 Icon_minitimeVen 15 Nov 2013 - 14:21

Kain n'eut pas besoin d'attendre longtemps, alors qu'il contemplait la salle mise à neuf, il entendit alors le premier postulant arriver. Les courts bruits sourd le sortirent de sa rêverie. On venait de toquer à la porte. Esquissant un petit sourire le vampire répondit.

"Entrez!"

Observant attentivement la porte s'ouvrir, dévoilant le premier candidat. Un homme, au physique que le vampire jugeait comme classique, suffisamment avenant pour attirer les jeunes demoiselles, afin de les faire consommer plus que de raison. Il correspondait au profil que le vampire recherchait, mais cela ne suffirait pas, il allait devoir faire ses preuves.

"Bonsoir, je me nomme Kain, gérant de cet établissement."

Le ton était froid, inamicale, et le vampire le dévisageait avec insistance, lourdement même. Kain se demandait s'il arriverait à le déstabiliser simplement, dès leurs premier contacts.
Le jeu était lancé, et le vampire était d'humeur badine, pour le plus grand malheur de l'individu qui venait d'entrer.

"Alors monsieur, comment vous appelez vous, et surtout pourquoi vous postulez au Bloody Valentine?"

Les première questions étaient banales, mais importante, malgré tout le vampire avait hâte de passer à l'étape suivante, celle ou il allait le tester...

_________________
Les salons privés - Page 2 Untitled-1-1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juan-Carlo Valiente
Humain
Juan-Carlo Valiente

Messages : 65
Les salons privés - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les salons privés   Les salons privés - Page 2 Icon_minitimeDim 17 Nov 2013 - 13:35

On l'invita à entrer et Juan ouvrit la porte pour se retrouver face à Kain. Il réprima un frisson en voyant la propriétaire des lieux. Peau pâle, cheveux blancs et regard de prédateur. Tout en ce type criait qu'il était un vampire et Juan se fit violence pour ne pas faire demi-tour immédiatement. Depuis sa rencontre avec un vampire dans les ruelles de Galway, il éprouvait une sorte d'appréhension face aux représentants de cette race.

Le vampire se présenta et le toisa d'un air glacial. Mais cela ne déstabilisa guère, son père ou ses frères lui avaient déjà parlé de techniques de déstabilisation lors d'entretien pour voir ce que valaient les candidats. Il serra les mâchoires et lui rendit son regard hostile. A vrai dire, il tenait plus du chaton qui hérissait ses poils face à un tigre que du candidat totalement sûr de ses capacités, mais le vampire n'était pas censé le savoir pour l'instant. Du moins l'espérait-il.

Kain ne l'invita pas à s'asseoir, mais Juan ne se gêna pas, même si c'était contre toutes les règles de politesse. Autant bluffer jusqu'au bout. Il voulait ce poste.

"Alors monsieur, comment vous appelez vous, et surtout pourquoi vous postulez au Bloody Valentine?"

Juan prit un peu de temps pour répondre, afin de ne pas se laisser prendre dans le rythme du gérant, évitant par là qu'il ne mène la danse.

- "Je me nomme Juan-Carlo Valiente. Je postule ici parce que j'ai besoin d'un emploi, et quitte à devoir travailler, autant le faire dans un domaine et un cadre qui nous plaisent."

Ce n'était pas forcément le discours le plus vendeur, mais il ne voulait pas faire le beau devant ce type et le supplier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kain
Vampire
Kain

Messages : 717
Les salons privés - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les salons privés   Les salons privés - Page 2 Icon_minitimeLun 18 Nov 2013 - 17:11

Kain écouta le petit discours de l’homme qui venait d’entrer. Un semblant d’assurance, le ton de voie était posé et ceux malgré la surprise du physique que le vampire arborait. Kain esquissa un petit sourire, pensant que la suite serait des plus intéressantes, il avait déjà une petite idée derrière la tête, se demandât si son petit jeu allait finir par déstabiliser l’humain ou nom. Mais chaque chose en son temps, Kain avait besoin d’un barman, et aussi distrayant que pouvait être l’entretient, le vampire devait évaluer une chose primordiale, sa capacité à faire les cocktails.

« Bien monsieur Valiente, j’entes parfaitement que vous avez besoin d’un emploie, et qu’il est toujours plus agréable de ne pas avoir un métier déplaisant, cependant cela ne me suffit pas vous imaginez bien… »

Le vampire fit un pas de coté et montra d’un geste de la main le bar.

« Il va falloir me montrer l’étendu de vos talents. Les règles sont simples, je vous donne 20 minutes pour me faire une liste de cocktail, allant du plus classique au plus osé, je vais m’installer à une table et vous observer. Pour moi un barman valable doit être doué autant en création qu’en spectacle, alors monsieur Valiente n’hésitez pas à m’en mettre plein la vue… La chose ne sera pas évidente, j’ai une trèèèsss lonngguueee expérience si vous voyez ce que je veux dire… »

Kain esquissa un petit sourire, fixant Juan, attentif à la moindre de ces réactions, l’humain comprendrait-il son allusion?

_________________
Les salons privés - Page 2 Untitled-1-1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juan-Carlo Valiente
Humain
Juan-Carlo Valiente

Messages : 65
Les salons privés - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les salons privés   Les salons privés - Page 2 Icon_minitimeJeu 21 Nov 2013 - 20:20

Visiblement sa réponse franche et directe était passée. Mais il devait à présent passer derrière le bar et montrer de quoi il était capable. Le jeune homme se leva et tourna le dos à Kain pour se diriger vers son plan de travail, un frisson dans le dos. Très longue expérience... Le message était passé avant même cette allusion. Il était si pâle que c'était comme s'il se promenait avec une pancarte "attention vampire autour du cou".


Juan se dirigea vers le bar et prit quelques minutes le temps de repérer où étaient les outils et les différents alcools, tout en réfléchissant rapidement à ce qu'il allait préparer. Il avait 20 minutes pour impressionner le gérant. C'était bien la peine d'accepter les amateurs s'il fallait du sensationnel.

L'espagnol posa sa montre dans un coin pour guetter l'heure, inspira profondément et regarda Kain. Quand celui-ci lui fit signe, il démarra.

Il commença par des cocktails faciles : un cuba libre et une caïpiroska black. Deux recettes basiques avec peu d'ingrédient, mais fréquemment demandées et très appréciées. Il pressa un citron vert et en versa le jus dans un verre préalablement rempli de glaçons, ajouta le rhum cubain et compléta avec du coca. Pour le second, il coupa un citron vert en neuf, ôta la partie blanche centrale, les mit dans un verre, ajouta du sucre roux puis pila le tout. Il remplit le verre de glace pilée et d'eristoff black. Il décora les deux verres d'une rondelle de citron vert et planta deux pailles dans chacun.

Il jeta un rapide coup d'oeil à sa montre, il lui restait 15 minutes.

Juan se saisit de 3 verres à shooters, prit la liqueur de café, le baileys et le cointreau et les versa à part égales dans chaque shooter, méticuleusement pour faire apparaître les étages. Puis il les enflamma.

12 minutes.

Il décida de faire un cocktail un peu plus raffiné et en fan de James Bond opta pour un Vesper. Tous les ingrédients étaient là, il y avait même du Lillet blanc au frais. Ce bar était un paradis. Pour la première fois, il eut à se servir du shaker, ce qui n'était pas plus mal s'il devait montrer ses compétences. Il versa le tout dans un verre à martini qu'il agrémenta d'un fin zeste de citron. Juan fit légèrement la grimace à la vue de son zeste, il n'était pas aussi long et régulier qu'il l'aurait voulu, mais il n'arrivait jamais à découper des zestes corrects... en espérant que Kain lui pardonne.

9 minutes.

Juan retourna sur le format shooter pour essayer de faire grimper sa côte auprès de Kain. Il en aligna 8 et prit un verre à cocktail dans lequel il versa délicatement du sirop de grenadine, du jus d'ananas et de la vodka. Il s'y était pris correctement, les ingrédients ne s'étaient pas mélangés. C'était maintenant que le plus difficile commençait : il versa du curaçao bleu d'un côté du verre puis s'en saisit, le couvrit d'une passoire et versa le contenu très rapidement dans les shooters.

Il avait mieux géré cette partie que le découpage du zeste et avait réussi son coup : chaque shooter contenait un mélange avec des proportions différentes, de façon graduelle, ce qui faisait que les shooters allaient du bleu au rouge en passant par un vert turquoise. Bien entendu, le premier était du curaçao quasiment pur et le dernier ne contenait que du sirop de grenadine, mais l'effet visuel était saisissant.  

Fier de son coup et à présent sûr de lui, il décida d'utiliser les dernières minutes qui lui restaient à faire du flair : préparer un cocktail tout en jonglant avec les bouteilles. Il n'avait pas pratiqué pendant un moment, mais il était en confiance.

Juan se saisit de son shaker, d'un citron vert, de tequila et de cointreau. Après avoir versé le jus de citron dans le shaker, il commença à jongler avec les bouteilles et le shaker. D'abord avec des figures faciles et à un rythme plutôt lent, plus il accéléra la cadence. Il faisait passer une bouteille derrière son dos, la faisait sauter sur son avant bras, tournoyer. Il était trop en confiance et se déconcentra légèrement. La bouteille de tequila manqua de s'écraser au sol mais il parvint à la rattraper de justesse.

Le jeune homme décida d'arrêter les frais et remua son shaker pour mixer les liquides. Il sortit un verre à margarita et coupa dans un citron pour enduire les bords du verre de jus, afin de la glacer avec du sel fin. Encore fébrile de son aventure, il se tailla dans le doigt et le sang commença à couler. Juan fit la grimace et ses yeux se braquèrent sur Kain. Ce type était un prédateur, savait-il se contrôler ou le jeune homme ferait-il mieux de prendre ses jambes à son cou ? Vu qu'au bout de 5 secondes, le vampire n'avait pas bougé, il se remit à la tâche, vu qu'il ne lui restait que peu de temps. Mais soudainement, il décida de servir de son sang plutôt que du jus de citron pour faire coller le sel aux bords du verre. Un coup de poker, le patron apprécierait-il ? Le glaçage terminé, il versa le cocktail dans le verre et posa la margarita à côté des autres préparations.

Il avait dépassé son temps de trente secondes. Juan était globalement satisfait de lui, mais Kain avait l'air très difficile. Le zeste mal coupé plus la bouteille sauvée in extremis, plus le mauvais maniement du couteau plus le délai non respecté...

Il leva les yeux, se demandant à quelle sauce il allait être mangé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kain
Vampire
Kain

Messages : 717
Les salons privés - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les salons privés   Les salons privés - Page 2 Icon_minitimeDim 24 Nov 2013 - 14:24

Kain observa avec attention le candidat se lancer dans la préparation des cocktails. C’est comme ça qu’il évaluait ses candidats, sa notion de gout étant plus ce qu’elle était, c’est donc l’observation attentive qui avait pris le dessus pour évaluer sa capacité à faire des bon cocktails. Il regardait attentivement quelles boisons il utilisait, quels mélanges il réalisait, quelles quantités d’alcool il utilisait…
Il observait également le geste, l’assurance qu’avait Juan à préparer ses cocktails, comment il gérait la pression, comment il gérait le temps imparti, le stress… L’allusion que Kain avait lancé semblait avoir eu son petit effet escompté, et il avait sentit le rythme cardiaque du Juan s’accélérer, entre autre symptôme d’un stress qu’il s’évertuait à cacher, le résultat était d’ailler assez admirable, car sans ses sens assez développés, il était difficile de le ressentir.

Malgré tout Kain n’en resterait pas là, il allait le pousser dans ses retranchements, et le vampire avait pour cela une imagination assez fertile...

Il attendit que Juan eu terminé la préparation de ces cocktails, trempa ses lèvres dans chacune des boissons qu’il avait préparé, plus pour donner le change que pour évaluer les préparations, Kain s’était déjà fait sa propre opinion sur le niveau du candidat.

Après un instant de silence, un peu comme s’il évaluait ce qu’il venait de gouter le vampire prit de nouveau la parole.

« Pas mal, tu n’es pas au niveau d’un professionnel, cependant tu es un amateur avertis. Avec une formation de notre barman tu pourrais convenir, enfin si tu passe le test suivant. »

Kain esquissa un large sourire.

« Je pense que tu sais très bien quel est la particularité de cette ville, celle dont je fais partie… Pas besoin de te faire un dessein, mais si tu veux être barman dans mon établissement, il t’arrivera de servir la nuit et donc de te retrouver confronté à des personnes comme moi. »

Le vampire marqua une pause afin d’observer la réaction de Juan avant de reprendre.

« Il va falloir que tu sois capable d’adapter tes cocktail en fonction des demandes, d’y rajouter un ingrédient dont nous somme friand…« 

Kain continua de sourire, sauf que cette fois ci il dévoila ces crocs.

« Voila la derniers petite épreuve, tu vas prendre deux de tes cocktails, et les adapté pour que je puisse les apprécier pleinement. Comme tu peux le voir, cet ingrédient ne fait pas partie des bouteilles que tu as à ta disposition… Tu va devoir te débrouiller… »

Kain sorti de sa poche un petit couteau, qu’il posa sur la table.

« Tu vas peut être avoir besoin de ça… »

Kain ne voulait pas qu’il se vide dans un des verre, une goutte ou deux suffiraient, il voulait juste savoir si Juan était capable de gérer ce genre de situation, voir s’il était à l’aise avec les vampires, et surtout jusqu’à quel point il voulait ce boulot…

_________________
Les salons privés - Page 2 Untitled-1-1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juan-Carlo Valiente
Humain
Juan-Carlo Valiente

Messages : 65
Les salons privés - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les salons privés   Les salons privés - Page 2 Icon_minitimeMar 26 Nov 2013 - 12:48

Visiblement son niveau de compétences était satisfaisant, assez pour envisager qu'il obtienne le job avec une formation à la clé. Le mot "test" le fit revenir à la réalité. Kain évoqua la particularité de la ville et Juan se rembrunit aussitôt. Le souvenir désagréable de ce qu'il s'était passé dans les ruelles jaillit dans sa mémoire.

Quand Kain dévoila ses crocs et lui demanda de modifier les cocktails à son goût, Juan serra les mâchoires. Il observa les canines de son vis-à-vis, fasciné et horrifié à la fois. Il tenta cependant de ne rien laisser transparaître.

Le vampire posa un petit couteau sur la table et lui fit comprendre qu'il allait devoir payer de sa personne, littéralement. A ce moment, la lumière se fit dans son esprit et il se souvint des paroles qu'il avait entendues ici et là. Le nom de Kain avait souvent été évoqué de façon péjorative. A y repenser, "psychopathe" avait même été mentionné. Le jeune homme releva les yeux vers Kain et après avoir fixé son sourire, se dit qu'effectivement, cela lui convenait parfaitement.

Il voulait ce job, mais Juan répugnait à entrer dans le petit jeu sadique du vampire. Il se demandait quelles options lui restaient. Partir était hors de question, cet emploi était pour lui. Il pouvait toujours planter le couteau dans Kain, mais ça ne lui servirait à rien, à part précipiter sa mort.

Il prit la parole.

- "Je connais votre réputation. Et je dois avouer que j'éprouve un certain dégoût pour les vampires qui abusent de leur nature..."

Tout en disant cela, Juan avait ouvert le premier bouton de sa chemise pour montrer son cou et les deux boursouflures qui témoignaient de sa rencontre avec le tripoteur fou.

- "... Mais j'ai vraiment envie d'obtenir cette place et je comprends parfaitement la relation employeur/salarié, qui induit forcément des ordres et des consignes à respecter."

Il ouvrit et ferma sa main plusieurs fois pour attirer du sang dans ses doigts. Très vite, l'entaille qu'il s'était faite au majeur en préparant les cocktails commença à dégouliner et tendit son doigt au dessus de l'un des B-52. Il laissa quelques gouttes tomber dans le shooter puis porta sa main au dessus du Vesper, dans lequel son sang se mélangea.

Puis il saisit un des torchons propres, l'enroula autour de son doigt et poussa le couteau en direction de Kain.

- "Cependant, je confesse être quelqu'un de très fier. Trop peut-être. Et je vous garantis qu'à la moindre tâche humiliante, vous pourrez chercher quelqu'un d'autre."

Juan s'était emporté sur le coup et comporté comme s'il avait déjà le job, oubliant que plein de candidats passeraient après lui. Il venait sans doute de se disqualifier, mais le petit jeu de Kain l'avait passablement énervé et il avait décidé de ne pas se laisser faire si facilement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kain
Vampire
Kain

Messages : 717
Les salons privés - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les salons privés   Les salons privés - Page 2 Icon_minitimeMar 26 Nov 2013 - 19:03

Kain observa attentivement Juan, écoutant ses paroles, analysant ses actions. Il sourit en écoutant le discours, plus ou moins passionné de l'humain.

"Un profond dégout pour les vampire qui exploitent leurs natures... En voila des belles paroles, et c'est quoi, exploiter sa nature?"

Kain se redressa, et s'approcha dangereusement de l'humain.

"Et pour toi c'est quoi abuser de ma nature? T'humilier? qu'est ce que cela m'apporterait?"

Il s'arrêta juste en face de Juan, ils étaient si proche que si Kain était encore vivant, l'humain aurait pu sentir sa respiration.

"Mettons les points sur les i, pour moi tu es peut être un barman, mais tu es aussi important que les boisson que tu sert, tu comprends? Tu reste ma nourriture, et je ne suis pas du genre végétarien contre la torture des produits que je consomme, tu comprends?"

Le vampire se tenait la, on pouvait voir ses crocs à chaque mot qu'il disait.

"Réfléchis deux seconde, j'ai soif, j'ai envie d'un boisson, et tu n'as plus de sang. J'ai donc deux choix, soit je vais directement me servir à la source..."

Pour illustrer ses paroles, Kain bloqua Juan et dégagea son cou, maintenant à proximité de ses crocs.

"Soit tu as été assez malin pour mettre un peu de sang dans les cocktails, quitte a légèrement te blesser, ce qui certes peut égratigner ta fierté, mais surtout te sauve la vie."

Aussi brusquement qu'il était venu, Kain lâcha Juan et se retourna afin de prendre un des cocktails qu'il avait préparé et le porta à ses lèvres.

"Si tu n'avais pas été capable de faire ce geste, voir même de me tenir tête tu n'aurais pas pu obtenir ce travail, je n'ai pas envi de me remettre à éditer une nouvelle petite annonce pour un barman parce que tu t'es fais manger par un client affamé que tu as croisé lors de ton premier service de nuit."

Kain sirota un des cocktails, tranquillement, afin d'en apprécier le dernier ingrédient ajouté par Juan.

"Un petit conseil cependant, pour certains ta place est sur les étagères derrière le comptoir, avec les autres bouteilles. Seul le plus malin survivra, pas celui qui a le plus de fierté. Tu es à Galway ne l'oublie pas. Donc ton petit discour je te conseille de le garder pour toi."

Le vampire reposa le verre.

"En tous cas j'aime ton caractère, tu en veux et tu te démontes pas, même face à moi et malgré ma réputation. Tu correspond à ce que je recherche. Félicitation tu as le job! Mais comme tu dois encore te perfectionner pour ce qui est de la composition des boissons, tu vas bosser sous la coupe de notre Barmaid Charlie. Elle va tout t'enseigner, et tu vas la suivre comme son ombre jusqu'à ce que j'estime que cela ne sera plus nécessaire. Tu lui diras que c'est moi qui t'envoie si elle proteste. Elle est humaine mais presque aussi dangereuse que moi, alors méfie-toi."

Kain esquissa un sourire, imaginant Charlie la solitaire devoir gérer un nouveau, un bizutage pour Juan, qu'il plaindrait presque...

_________________
Les salons privés - Page 2 Untitled-1-1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juan-Carlo Valiente
Humain
Juan-Carlo Valiente

Messages : 65
Les salons privés - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les salons privés   Les salons privés - Page 2 Icon_minitimeJeu 28 Nov 2013 - 12:21

La déclaration véhémente de Juan semblait avoir titillé Kain. Ce dernier s'était levé et rapproché du jeune homme, un air menaçant dans les yeux.

"Mettons les points sur les i, pour moi tu es peut être un barman, mais tu es aussi important que les boissons que tu sers, tu comprends? Tu restes ma nourriture, et je ne suis pas du genre végétarien contre la torture des produits que je consomme, tu comprends?"

A présent il était très près. Trop. Juan avait porté sa main à l'une de ses poches, celle dans laquelle il avait fourgué un crucifix. Mais les paroles de Kain l'avaient glacé. Il avait l'impression d'être Clarice Sterling face à Hannibal Lecter : comme face à un fauve d'une extrême dangerosité qui pouvait en finir avec sa vie en un clin d'oeil. Et le pire, c'est qu'en plus de capacités hors du commun, il était d'une redoutable intelligence. Le jeune homme aurait préféré avoir à gérer un tigre ou un ours polaire...

Kain profita de son immobilité pour se jeter sur lui et dégager son cou. Deuxième fois qu'il vivait ce genre de moments et il l'appréciait toujours aussi peu. Il n'avait pas été rapide et n'avait pu atteindre la petite croix en argent cachée dans sa poche. Allait-il en finir avec sa vie ? Pas de Gordon ou de Keith pour lui sauver la mise cette fois.

Finalement, Kain se contenta de lui donner une petite leçon avant de le relâcher.

Pour la première fois, Juan commençait à comprendre ce qui séparait les humains des vampires. Cela ne se limitait pas à des canines plus pointues et une grosse allergie au soleil. Ils n'étaient plus humains. Leur reprocher de boire du sang, c'était comme demander à un lion de ne pas dévorer une gazelle.

Le vampire dégusta l'un des cocktails en continuant de discourir sur la nature de ses congénères. Il aurait été facile pour Juan de décider de détester cette espèce toute entière, mais il pensa à Keith. Comme d'habitude, il fallait nuancer et faire du cas par cas. Sans doute certains d'entre eux n'étaient pas uniquement des mangeurs d'hommes sans scrupules.

Juan revint à la réalité quand Kain lui annonça qu'il avait obtenu le job. Ce n'était pas du tout comme il l'avait imaginé. Il s'était vu heureux, profiter de sa journée et de la nuit, boire quelques verres pour fêter son embauche. Au lieu de ça, il avait un goût doux-amer en bouche. Certes, il avait un job fixe qui lui plaisait et un salaire régulier. Mais il avait dû courber l'échine et sa fierté en avait pris un coup.

La vie d'étudiant entretenu par ses parents était bien plus simple. Il réalisait ce que l'autonomie pouvait signifier. Ce n'était pas agréable et il sentait qu'il allait devoir faire des compromis et ravaler sa fierté à plusieurs reprises à l'avenir. Mais au moins il se démerdait seul. C'était déjà ça.

Heureusement il n'allait pas avoir à bosser avec Kain. Mais il se demanda à quoi ressemblait cette fameuse Charlie. Bah, il le saurait assez tôt. Juan retourna aux détails pratiques.

- "Sans vouloir paraître trivial, qu'en est-il des conditions de travail ? Horaires, salaire ? Et la signature du contrat ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kain
Vampire
Kain

Messages : 717
Les salons privés - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les salons privés   Les salons privés - Page 2 Icon_minitimeDim 1 Déc 2013 - 15:07

Juan avait des défaut, certes, son attitude face aux vampires étaient assez suicidaire dans un sens, mais alors que Kain l'avait mis dans une situation des plus inconfortable, il ne c'était pas démonté, pas de hurlement, pas de fuite, pas de "jamais je ne travaillerais pour un monstre comme vous!". Il avait du cran, et ça Kain ne pouvait que le constater.

Finalement son plus gros défaut était l'inexpérimentation, que ce soit pour les boissons comme pour le monde de la nuit, et les gens de son espèce. Finalement le mettre sous la coupe de Charlie n'était pas une si mauvaise idée, Kain avait à la base fais ça pour embêter sa Barmaid, mais maintenant il se félicitait intérieurement de cette décision. L'humain n'avait certes aucune idée de là ou il mettait les pieds, mais il avait une bonne attitude.

"Pour le contrat, nous te recontacterons, le temps que je finisse de le rédiger. Comme tu l'imagine il n'est pas classique compte tenue de la faune de cette ville. Déjà ton salaire sera 20% plus élevé qu'un barman classique, une sorte de prime de risque. Ensuite pour tes horaires, ils seront d'abord identique à ceux de notre barmaid, puis quand tu seras autonome ils seront complémentaires aux siens. Charlie étant la plus ancienne, elle aura l'ascendant sur toi lors de distribution des plages horaires. Si tu veux vivre ici, sache que les employés ont une réduction conséquente sur les chambres, mais ça voudrait dire me croiser souvent, et hors période de travail."


Le vampire esquissa un large sourire, il savait que ces employés ne l'appréciait pas, et Juan ne dérogerait pas à la règle. Mais il s'en fichait, ça l'amusait même de voir leurs têtes à chaque fois qu'il les croisait.

"Charlie te montrera exactement ce qu'il en est pour prendre ton poste, elle te montrera les spécificité de nos comptoir, tu verras il y a de quoi te défendre en cas de problème..."

Le vampire termina un des cocktails de Juan.

"Si tu n'as pas d'autre questions tu peux y aller, j'ai ton numéro je te recontacterais dès que les papiers seront près, ça devrait pas prendre trop longtemps une semaine tout au plus."

_________________
Les salons privés - Page 2 Untitled-1-1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juan-Carlo Valiente
Humain
Juan-Carlo Valiente

Messages : 65
Les salons privés - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les salons privés   Les salons privés - Page 2 Icon_minitimeMar 10 Déc 2013 - 11:35

Bon, son futur s'éclaircissait un minimum : au moins maintenant il avait un emploi et un revenu fixe qui lui permettront de vivre à Galway jusqu'à son retour en Espagne. La "prime" était une véritable cerise sur le gâteau qui diminua l'amertume qu'il ressentait toujours en ce moment.

Kain mentionna le fait de vivre au Bloody et Juan ne put se retenir, avec un sourire entendu :

- "Je vous remercie, mais je crois que ça me suffira de vous voir pendant les heures de travail."

Kain lui-même avait affiché un large sourire en évoquant cette possibilité. Visiblement il se doutait de ce que pensaient les gens de lui et il s'en amusait même. Il était bien du genre à aimer endosser le rôle du grand méchant loup.

Quand son patron évoqua les moyens de défense à disposition contre les clients vindicatifs, il se fit la réflexion que finalement, c'était quasiment pareil à tous les autres bars, sales bestioles exceptées.

Le vampire lui donna congé et Juan sortit de la pièce, lui adressant un signe de tête.

- "A bientôt, Patron."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


Les salons privés - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les salons privés   Les salons privés - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Les salons privés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Nouvelle structure de la Partie Privée
» Le combat des Alphas [Privé] [Lexy vs Blackmist]
» La patte dans le sac [privé Tempêtes de feuilles et Etoile d'argent]
» Serveurs privés
» Propriété privée ? Foutaises ! [PV Llyod]
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hell's Gate :: LA VIEILLE VILLE DE GALWAY :: 
Eyre Square
 :: Bloody Valentine
-