AccueilCalendrierFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 Le lounge

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
AuteurMessage
Llylewin
Vampire


Messages : 2199
Le lounge - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le lounge   Le lounge - Page 7 Icon_minitimeDim 9 Déc 2012 - 21:27

Llylewin referma précautionneusement ses doigts autour du flacon, bien au chaud au creux de sa main. Si l’apothicaire avait réussi à la jouer fine tout à l’heure, c’était désormais son tour.
Mais bien sur mon Choupinou ! répondit-elle mielleusement à la commande d’Elijah avant de se tourner, papillonnant des cils, vers leur nouveau « convive ».

Je m’appelle Sofia, et en ce moment je ne fais pas grand-chose, j’assiste mon Sucre d’Orge dans son travail, je nettoie sa boutique, je tiens la maison, je fais du shopping… Vous savez, parfois l’existence peut paraître tellement longue et insipide qu’il devient tout à coup merveilleux de lui trouver un sens en la consacrant à quelqu’un d’autre, n’est-ce pas ? roucoula-t-elle en espérant que Milligan comprendrait le sous-entendu.
Il n’était pas dupe, il savait pertinemment qu’elle était une vampire au bras d’un humain, elle avait donc trouvé plus sécurisant de jouer la cruche entichée d’un mortel à la recherche de sensations fortes, carpe diem, la vie est courte, bref ce genre d’âneries dont seuls les humains ont le secret.

Elle s’éclipsa alors de la table pour se diriger vers le bar :
Il me faudrait un Baileys, une vodka cerise, une vodka frappée avec une olive FARCIE AU PIMENT, j’insiste vraiment sur ce point, c’est très important, mettez-moi ce que vous avez de plus fort, et une coupe de champagne, je reviens chercher ça tout de suite.

Pendant que le barman préparait la commande, la vampire fit un détour par les toilettes des dames. Afin de pousser le petit stratagème jusqu’au bout, elle se devait de penser à ses « gouttes pour les yeux », aussi elle se passa un peu d’eau sur le visage afin que son maquillage se brouille légèrement, assez pour que son histoire paraisse crédible mais toutefois pas assez pour être inesthétique.
*Mais qu’est ce que je fous là moi encore, décidément, le Bloody me fourre toujours dans des situations à la mord-moi le …* fulminait-elle intérieurement, avant de reprendre son plus beau sourire de façade et de retourner au bar, où ses verres l’attendaient sur un petit plateau.

Ho, j’avais dit UNE olive ? Je voulais dire DEUX ! s’excusa-t-elle, l’air prétendument contrit, attendant que le serveur lui tourne le dos, l’air blasé, afin de sortir son flacon le plus discrètement possible. Quel était le dosage à respecter ? Elle n’en avait aucune idée, aussi elle vida la moitié du flacon dans le verre de vodka frappée et l’autre moitié dans la coupe de champagne afin d'avoir fait disparaitre la fiole dans son décolleté avant que le serveur ne rajoute une seconde olive au piment dans le verre de Keith.

Vous offrirez ce verre de ma part au monsieur là-bas, fit-elle en tendant la coupe de champagne au serveur et en adressant une œillade aguicheuse à un homme à l’autre bout du bar en complet trois pièces et à la moustache finement taillée. Elle apporta ensuite le plateau contenant les autres verres à sa table et s’assit avec son air cruche de composition:

Je ne vous ai pas trop manqué ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité


Le lounge - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le lounge   Le lounge - Page 7 Icon_minitimeMer 12 Déc 2012 - 19:02

Elijah regardait Keith en jouant avec la pierre de son briquet, il avait un air amusé. Il continua la conversation, intrigué.

- Vous étiez chasseur de prime au states... Vous savez, ici, enfin ne le prenez pas personnellement surtout, mais cette vocation n'est pas tellement lucrative. Nous sommes en effet bien loin des moeurs de... votre pays d'origine. A Galway, la police fait - ou tente de faire- régner l'ordre et rares doivent être les cas pour lesquels ils font appel à des ... mercenaires. Je ne vous blesse pas en disant "mercenaire" j'espère ? Enfin, quoi qu'il en soit, je suis convaincu que vous saurez vous débrouiller, vous présentez bien M. MILLIGAN.

L'apothicaire jeta un rapide coup d'oeil à Llylewin afin de voir ce qu'elle faisait, mais le faible éclairage de la salle ainsi que les autres clients ça et là, rendirent son coup d'oeil inefficace. Il décida de ne pas insister et s'en remis à totalement à la vampire. Légèrement en manque d'inspiration pour le reste de la conversation, et ce, comme à son habitude, Elijah s'alluma une nouvelle cigarette avant d'en recracher la fumée sur le côté et se rapprocher de Keith Milligan, posant ses bras croisés sur la table. Il décida d'enchaîner sur Llylewin, étant donné qu'elle avait été sa dernière pensée.

- Cette fille me rend fou... Vous imaginez que cela fait peu de temps que l'on se connaît et qu'elle a déjà emménagé chez moi ? Je pense lui faire ma demande de fiançailles d'ici quelques temps, je me sens tellement bien avec elle, elle est si ... parfaite. Il termina son verre et se racla la gorge. Et puis, il faut avouer que niveau fille, ma vie n'a pas été très heureuse jusque là, c'est pour vous dire, je ne sais même pas ce qu'elle me trouve. Mais maintenant que je l'ai rencontrée, je peux vous garantir que je ne la laisserait pas tomber.

Cook Jr avait embrayé plutôt naturellement, il avait décidé d'improviser et se faire passer pour le pauvre type qui allait se faire berner par une femme fatale, espérant ainsi attirer la sympathie de Milligan, ou, au minimum son attention. Si Keith avait réellement été chasseur de primes, cela signifiait qu'il était aux aguets. La drogue glissée discrètement dans le verre n'était peut être pas la bonne solution avec un type de ce genre, mais bon, en lui laissant penser que ce n'était pas lui la victime, il y avait peut être une infime chance pour qu'il se relâche un peu.

La vampire venait de revenir à la table avec la phrase classique de ceux qui s'éclipsent quelques instants et qui souhaitent réintégrer le groupe de façon sympathique. Il sourit niaisement avant de répondre.

- Tu m'as manqué ma colombe, j'étais justement en train de parler de nous, je racontais à M. Milligan que nous vivions déjà ensembles après si peu de temps, mais que notre amour était déjà très très fort.

Il s'approcha de sa cliente afin prendre son verre et le lever légèrement au dessus de la table.

- Bien alors buvons à votre arrivée en ville M. Milligan. Il bu une gorgée avant de reprendre. Et vous ? Avez vous quelqu'un dans votre vie ou êtes vous venu ici seul ?
Revenir en haut Aller en bas
Keith
Vampire
Keith

Messages : 220
Le lounge - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le lounge   Le lounge - Page 7 Icon_minitimeJeu 13 Déc 2012 - 11:33

- Enchanté Sofia. "Bichounet" a beaucoup de chance d'avoir une femme si exceptionnelle avec lui.

Une vampire qui s'entiche d'un humain. Cela lui rappelle des souvenirs. N'avait-il pas vécu la même histoire ? Oui, mais pas de façon aussi niaise et stupide. Les gens, et les vampires ne font pas exceptions, peuvent avoir des comportements complètement idiots rien que pour avoir des sensations fortes ou paraitre en sécurité. Ce couple fait-il parti de cette catégorie là ? La question est posée, il faut y répondre.

Pendant que la belle s'en va chercher les cocktails, le bourru antiquaire se met à parler et à communiquer. On dirait qu'il se force à avoir des relations sociales. Amusant.

- Oui chasseur de prime. Mais je n'ai jamais considéré que mon métier avez une quelconque relation avec le mercenariat. Je le voyais comme une aide précieuse à la police qui ne peut pas s'occuper de tous les cas. Je le conçois que dans cette charmante ville les chasseurs de primes ne soient pas une affaire très florissante, c'est pourquoi j'essaye de trouver une reconversion. *auprès de la police local, mais cette information risquerait de gâcher la suite de cette rencontre, je le crains*. Mais je ne suis pas américain. Je suis un bon vieux londonien. J'ai quitté ma mère patrie pour aller voir si les jardins étaient plus verts chez les voisins et je suis de retour dans le vieux continent. Et ce n'est pas plus vert ici que là-bas, je vous l'assure. Tout dépend du jardinier.

*Cette fille le rend fou et voilà nous y sommes. Il surjoue, il ment, son rythme cardiaque augmente, il transpire et il n'est pas à l'aise. Seul les politiciens les plus chevronnés sont capables d'échapper à mes sens. Mais pourquoi jouent-ils la comédie ? En voyant le troisième larron qui ne fait que regarder son verre et puisqu'ils n'ont manifestement fait qu'une seule tournée, soit ce brave homme est un drogué ou un alcoolique notoire, soit ils lui ont drogué sa boisson pour... pour faire quoi c'est la suite qui le démontrera. Il faut que je rentre dans leur jeu quitte à me faire droguer moi aussi pour découvrir ce qui se trame ici. Peut-être que ma première enquête débute.*

Sofia vient de revenir tout sourire avec son air cruche et les boissons demandées. Deux olives dans la vodka, c'est péché. Keith prend son verre et va pour trinquer sur l'invitation de "bichounet". En tenant son olive, il répond nonchalamment à "bichounet".

- J'avais quelqu'un dans ma vie, mais on s'est séparé en quittant les Amériques. Elle est repartie à Londres. Peut-être la connaissez-vous Sofia. Elle se prénomme Magdalena Eisenhower. Elle était assez connue à Londres.

Keith mange alors son olive. Il mâche quelques instants. Et la force du piment lui brûle les papilles. C'est bien la première fois qu'il est déçu d'avoir des papilles gustatives fonctionnelles.

- Ouf, c'est fort. Le barman à forcer sur la dose de piment.

Il boit alors d'un trait le verre de vodka en enlevant la deuxième olive. Un drôle de goût se fait sentir malgré la force du piment. De l'aneth et une saveur sucrée. La tête commence à lui tourner. Une chaleur l'envahit et une sensation familière apparait. Une ancienne sensation qu'il n'avait pas goûtée depuis longtemps. Une overdose ou quelque chose de similaire.

*Il faut que je me lève et que j'aille dans les toilettes pour me remettre, ou du moins tomber tranquillement loin de la foule.*

- Veuillez m'excuser. Je dois aller... aller me rafraichir.

Il se lève. Fais quelques pas et s'écroule au sol...

_________________
Keith MILLIGAN

Le lounge - Page 7 Sign-keith7-3d58dec
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Llylewin
Vampire
Llylewin

Messages : 2199
Le lounge - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le lounge   Le lounge - Page 7 Icon_minitimeMar 18 Déc 2012 - 20:57

Llylewin reprit place à table aux côtés de son amoureux fictif, et porta rapidement son verre de vodka-cerise à la bouche - quitte à jouer les potiches, autant le faire ivre – bien décidée à le vider le plus rapidement possible, jusqu’à ce que le vampire mentionne une certaine Magdalena, prénom qui eût pour effet de lui refaire recracher une partie de sa boisson dans son verre et de tousser comme une tuberculeuse.

Kof Kof… S’cusez-moi… Avalé de travers…

Le fait que la bourgeoise de ce type porte le même nom que le fléau qui lui avait vomi sur sa robe en début de soirée était un assez mauvais présage à ses yeux, et pendant qu’elle tentait de reprendre le contrôle de sa cage thoracique après que ce qu’elle avait ingurgité soit passé par le mauvais trou- ce qui ne lui arrivait pourtant jamais – elle commença à regretter d’avoir versé la drogue dans son verre, se demandant si elle venait pas de signer pour des emmerdes avec les forces de l’ordre.

Mais, à bien y réfléchir, le commissaire général Giacometti était diablement séduisant, donc le fait de subir un interrogatoire musclé et une fouille au corps ne lui déplaisait finalement pas tant que ça...

Alors qu’elle se montait son scénario dans sa tête, le vampire se leva brusquement et tomba à terre comme une masse, s’étalant sur le sol.

La maquerelle le regarda alors, levant un sourcil circonspect, puis se tourna vers l’apothicaire, lui demandant sur le même ton sucré:

C’est normal ça mon sucre d’orge ?

Du coin de l’œil, elle remarqua que le second cobaye à moustache commençait lui aussi à se comporter de façon étrange… Il y aurait-il un problème sur les dosages ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Anonymous

Le lounge - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le lounge   Le lounge - Page 7 Icon_minitimeVen 28 Déc 2012 - 15:23

Le bilan du test était désastreux : le premier spécimen était entré dans une phase de coma avec les yeux ouverts, jusque là le trip était normal, mais il aurait dû également se désinhiber et se sentir joyeux, voire même raconter des choses dont on aurait normalement rien à faire. Le deuxième venait de s'écrouler à terre au milieu des clients et dans ce cas là, il allait falloir expliquer comment cela avait pu arriver, et mis à part une grosse cuite, pas grand chose de légal à donner à manger aux autorités locales. Le troisième quant à lui avait une réaction plus normale, mais néanmoins suspecte. En effet, le troisième cobaye commençait à se déhancher ridiculement sur l'electro house, la même qui donnait mal au crâne à Elijah depuis le début de soirée. On aurait dit que son corps était calé au rythme d'un morceau de drum & bass à le voir siffler et lancer des "Allleeeez" d'une voix criarde. Alors que le plus marrant des cobayes se dirigeait vers un groupe de copines assises à un table à l'écart, l'apothicaire repris ses esprits et observait Llylewin qui semblait surprise.

- J'en sais fichtrement rien si c'est normal ma puc... mademoiselle ! Je vous l'ai dit, peut être que ces types ne sont pas des chevronnés de la défonce, j'en sais rien ! Le premier à l'air éclaté comme un ado qui aurait tiré sur son premier joint, le deuxième est à terre comme un SDF et le troisième... Son ton s'était apaisé. Le troisième me semble réagir mieux, mais j'ai peur qu'il n'en fasse trop dans ce lieu trop select'... Je pense que vous allez demander un second essai, je vous comprendrais dans ce cas, mais j'aimerais que ce soit vous ou quelqu'un de consentant et bien sûr, qui tienne plus que ces trois lascars. Il faudrait peut être également revoir les doses à la baisse, mais je vous rappelle que pour les deux derniers, vous leur avez donné la version hardcore...

Le regard inquiet rivé sur le personnel qui se précipitait vers Keith au sol, Elijah s'alluma nerveusement une cigarette, qui ne s'alluma qu'a moitié. Il tira quelques bouffées nerveusement et les recracha par le nez, tout en réfléchissant à ce qu'il pourrait inventer pour se tirer de ce mauvais pas. L'apothicaire se mordillait nerveusement les lèvres alors qu'il se repassait les récents échanges avec Milligan, mais il n'arrivait pas à se concentrer à cause de la musique et des gens qui s'agitaient autour du comateux.

- Putain ! Je lui ai dit que j'étais antiquaire ! Ce con bossait pour la police en plus, à la vache, super beau boulot Eli, t'es vraiment un tocard !

Les réflexions intérieures de l'apothicaire furent stoppées net lorsqu'un grand bruit sourd accompagné de cris féminins résonna par dessus les basses. Le dernier cobaye viable venait de se faire étaler par un videur, et Elijah ne voulait même pas savoir pourquoi, il s'en doutait... Il jeta sa clope à terre et la piétina avec son pied tout en s'insultant de tout les noms. Il se dressa vivement et enfila son blouson pour faire face à la vampire avec un regard plus qu'inquiet.

- C'est pas vous qui m'aviez dit que vous connaissiez des gens importants ? C'est le moment de ressortir leur numéros, et de vider les lieux au plus vite. Pour ma part, je ne pense pas remettre les pieds dans ce foutu club pour un bon moment, je pense qu'il n'est pas stupide de ma part de compter sur vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Kain
Vampire
Kain

Messages : 717
Le lounge - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le lounge   Le lounge - Page 7 Icon_minitimeVen 28 Déc 2012 - 23:05

Spoiler:
 


Kain était de bien mauvaise humeur. Il avait demandé à être prévenu à chaque fois qu’un importun venait importuner son restaurant, mais quand la serveuse était venue lui annoncer que quelqu’un fumait alors que c’était interdit. Le vampire était resté sans voix, se demandant si c’était la peur ou la bêtise qui avait généré cet excès de zèle de la part de la serveuse.
Mais quand il descendit au restaurant, il fut face à une situation bien plus complexe qu’une simple cigarette allumée… Le vampire n’en revenait pas, c’était quoi ce cirque !

Apparemment les autres serveurs étaient occupés avec un individu à terre, alors qu’un autre était en train de se déhancher un peu comme s’il y avait une pseudo musique techno. Finalement le vampire avait bien fait de venir voir ce qu’il se passait. Rapidement il se dirigea vers le danseur fou, pas le temps de discuter, d’un geste aussi brusque que violent, le vampire enfonça ses deux pouces dans le cou de l’individu, qui tomba au sol en l’espace d’une seconde, puis il se dirigea vers celui qui était au sol et remarqua alors une tête qui lui était étrangement familière…

« Llylewin, ici… C’est étrange que je te retrouve au milieu de tous ce chaos… De là à dire que tu y es mêlée… Vous deux foutez moi ces deux individus dehors. »

La fin de sa phrase s’adressait au deux serveurs alors qu’il montrait les deux individus inconscients sur le sol. Puis il s’adressa à l’individu qui était en sa compagnie.

« Premier point, il est interdit de fumer ici. »

Avant de parler de nouveau au duo.

« Second point il est interdit de transformer mes clients en… enfin en deux loques que je suis obligé de balancer dehors… »

Kain n’avait aucune preuve, mais entre la réputation de la vampire, le fait que celui qui était inconscient était à sa table, et le stress évident de son compagnon, pas besoin d’être un fin limier pour supposer qu’ils n’étaient pas blanc comme neige dans cette histoire.

« Alors vous avez une explication ? »

_________________
Le lounge - Page 7 Untitled-1-1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Llylewin
Vampire
Llylewin

Messages : 2199
Le lounge - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le lounge   Le lounge - Page 7 Icon_minitimeMer 2 Jan 2013 - 23:17

Le bilan de la soirée était plus que mitigé : un type en black out total, un autre étalé par terre et un autre en train de danser la gigue en plein milieu du lounge, voilà des effets que la maquerelle ne souhaitait pas voir se reproduire dans son établissement.

Hmm… Loin de moi l’idée de remettre en cause vos compétences, mais vu ce que ça donne je crois que je vais me limiter au plus soft des deux, parce qu’on dirait que les hommes ne sont plus ce qu’ils étaient… Et le souci est que je ne contrôle pas la résistance des clients qui commandent un verre chez moi, il faudrait donc revoir vos dosages à la baisse !

L’apothicaire commençait à se montrer nerveux, ce qui n’était pas le cas de Llylewin, qui jugeait préférable de ne pas avoir l’air coupable et de paraître pure et innocente comme l’agneau venant de naître en toutes circonstances.

Justement, en parlant d’innocence, le patron des lieux fit son apparition, l’air pas franchement ravi, qui après avoir neutralisé le danseur fou et la serpillère à terre se dirigea vers leur table. Zen attitude.

Une explication ? C’est très simple mon cher ami, je ne contrôle pas l’effet que je fais aux hommes… Certains deviennent fous et d’autres se pâment, je n’y puis rien, ça fait des siècles que ça dure…

Désignant Vencel du doigt, elle continua sur une pointe de provocation :

Tant que tu y es mon chou, tu peux virer celui-là aussi, il a tourné blet juste après avoir posé ses fesses sur la banquette… Les jeunes, de nos jours, ça ne résiste plus à rien, si ce n’est pas triste, soupira-t-elle d’un air faussement contrit.

La vampire jeta un œil à son compagnon de « stupéfaction » qui n’avait pas l’air vraiment à l’aise, et décida de mettre un terme à cet épisode embarrassant.

Trop d’émotions pour ce soir je crois… Que diriez-vous de continuer la soirée dans mon établissement mon cher ? Il n’y a que des filles, je ne devrais plus faire de ravages, plaisanta-t-elle à l’intention d’Elijah, pour détendre l’atmosphère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kain
Vampire
Kain

Messages : 717
Le lounge - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le lounge   Le lounge - Page 7 Icon_minitimeDim 13 Jan 2013 - 21:04

(derniere intervention de Kain^^)

Kain dévisagea les deux individus le temps de leurs réponses. Enfin de la réponse de Llylewin, car son compagnon était devenu bien muet d’un coup.

Il écouta distraitement les bavardages de la maquerelle dont bien entendu il ne crut pas un mot. La seule qu’elle réussis à faire c’est d’encore plus le persuader de leurs culpabilité. Cependant, le vampire ne pensait pas que cela soit un coup de la vampire, elle n’avait que peu d’intérêt de nuire à ses clients, alors qu’elle avait un accord avec lui. Par contre la présence de l’autre individu en sa compagnie… Il ne semblait pas habillé pour être du même milieu que la maquerelle ? Un client alors ? Peut être mais la chose était étrange, depuis quand la vampire emportait ses clients en dehors de son établissement ? A moins que cela soit un fantasme tordu du garçon qui désirait passer un moment plaisant entouré de témoin ? Mais alors pourquoi toute cette histoire ? Et puis ce n’était pas le meilleur moyen de rester discret…
Non la chose était étrange.

« Je crois que tu dois avoir raison Llylewin, il serait plus indiqué que tu retourne dans ton établissement, chose qui je pense satisfera pleinement ton ami, et en plus qui permettra à ma clientèle de manger tranquillement… N’oublie pas que c’est moi qui te les amène chez toi, tu n’as pas besoin de venir faire ta promotion. »

Il lui fit un petit sourire avant de demander a sortir le troisième individu, puis s’éloigna de la table après les avoir salué. Kain était physionomiste, et son instinct le poussait à faire quelques petites recherche sur le « client » de Llylewin…

_________________
Le lounge - Page 7 Untitled-1-1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Llylewin
Vampire
Llylewin

Messages : 2199
Le lounge - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le lounge   Le lounge - Page 7 Icon_minitimeMar 15 Jan 2013 - 21:53

A sa grande surprise, Kain ne se mit pas à chercher la petite bête, aussi la vampire décida de sauter sur l’occasion et d’en profiter pour mettre les voiles avant de réellement s’attirer des pépins.

Alors que le propriétaire des lieux tournait les talons, la maquerelle rassembla rapidement toutes ses affaires et encouragea vivement l’apothicaire à faire de même, et tous deux mirent les voiles vers des cieux plus cléments à leurs expérimentations.

Avait-elle raison de poursuivre dans cette voie après l’échec de la démonstration ? Sans doute aurait-elle du tout stopper à ce moment là, c’est probablement ce qu’aurait fait quelqu’un de censé, mais voilà, la vampire n’était pas exactement une femme censée. Elle avait envie d’insuffler un peu de décadence à son établissement, et si décadence elle voulait, décadence elle aurait !

Elle suivit donc son acolyte d’un soir jusqu’à sa boutique pour prendre des réserves…

To >>>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keith
Vampire
Keith

Messages : 220
Le lounge - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le lounge   Le lounge - Page 7 Icon_minitimeMer 16 Jan 2013 - 13:44

Le vampire fut transporté et jeté dans les poubelles de l'arrière-court comme un malpropre ou un mauvais payeur. Il ne se releva pas tout de suite, car l'effet de la drogue continua un moment. Cela lui permit d'ailleurs de faire de beaux rêves sur Sofia notamment. Après une bonne heure dans les poubelles, il se réveilla encore comateux et il sentit qu'on le fouillait.

-Que qwah ?

Un homme, semble-t-il, avec une haleine féroce de compétiteur toute catégorie de "je bois tout ce qui passe près de ma bouche" essaye d'atteindre ses poches là où se trouve les clefs de sa Jaguar. Cette réflexion est comme un électrochoc et Keith se relève en prenant le pauvre bougre par la gorge. Ses forces ne sont pas encore revenues totalement, mais il arrive tout de même à plaquer le gars au mur en le faisant décoller de quelques centimètres.

- pouqwa tou tuches à moi ?

Le vampire a la bouche pâteuse et ses idées ne sont pas encore très claires. Mais le vagabond dans une tentative désespérée de se tirer de ce mauvais pas, donne un coup de pied dans le bas-ventre de notre vampire. Ce qui a le don de le faire lâcher prise et l'humain tente alors de s'en aller. Cette manoeuvre a pour effet d'énerver le vampire qui laissa parler ses instincts primaires prendre les commandes. Il rattrape l'homme en quelques instants et lui saute dessus pour le mordre dans le coup en faisant surgir ses canines. Cet apport de sang a pour effet de calmer la fureur passagère de Keith et aussi de le ramener un peu plus dans la réalité présente. Il se rend compte alors de ce qu'il est en train de faire. Il relâche aussitôt le quidam qui a maintenant deux magnifiques trous dans le coup qui saignent abondamment.

- Vous n'êtes pas tombé sur la bonne personne mon p'tit gars. Mais je suis navré de vous avoir mordu, je n'étais pas dans mon état normal. Tenez, prenez ce chiffon est faite pression pour ne pas perdre trop de sang. Je vais vous emmener à l'hôpital.

Le clochard tente désespérément de s'enfuir et de refuser l'aide du vampire, mais il n'a pas assez de force pour résister à l'emprise d'un être de la nuit.

- Allez, soyez coopératif, je vous dis que je suis désolé, ça vous va ? Je vous emmène vite à l'hôpital pour vous faire soigner la blessure que je vous ai faite. On n'est pas très loin...

Le pauvre homme tombe alors dans les pommes ce qui pousse Keith à accélérer le rythme jusqu'à l'hôpital.

*Ca va faire mauvais genre pour mon dossier si je tue un homme sachant que je veux être flic dans cette ville. T'as intérêt à rester en vie mon vieux. On ne me claque pas dans les bras comme ça*


_________________
Keith MILLIGAN

Le lounge - Page 7 Sign-keith7-3d58dec
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tamara Brooke
Humain
Tamara Brooke

Messages : 173
Le lounge - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le lounge   Le lounge - Page 7 Icon_minitimeVen 25 Jan 2013 - 16:49

De la solitaire lande...

Le Bloody Valentine n'était pas vraiment sur la route qu'empruntait quotidiennement l'anthropologue pour rentrer à l'hôtel. Cependant elle s'était dit que le standing des Catacombes ne collerait pas vraiment avec le style de Clarisse. De plus, elle aurait plus de facilité à trouver un petit hôtel dans ses moyens en étant au cœur de la ville. Elle-même avait connu l'établissement via des échanges polis avec des membres de l'équipe de fouilles.

Durant le trajet qui conduisit les deux jeunes femmes au centre de Galway, Tamara se fit une guide rapide et concise des lieux devant lesquels la voiture passait. La ville n'était pas grande mais recelait d'endroits plus ou moins typiques qu'elle n'avait pas encore eu le loisir d'explorer totalement, lui expliqua-t-elle.

" Je ne sais pas si on correspondra complètement au standard des clients habituels de l'établissement, mais on devrait entrer sans soucis." conclut-elle en se garant.
En effet, leurs vêtements à toutes deux avaient subi des assauts de terre et de poussière, l'une par sa chute, l'autre par son travail. Et encore la seconde avait abandonné ses chaussures de chantier qui l'avait faite passer, sans qu'elle le sache, pour une chef de chantier de construction aux yeux de la blonde. Afin de paraître plus avenante, Tamara défit sa queue de cheval qui ne tenait de toute façon plus très bien en place.

Et en effet, elles entrèrent dans l'établissement et prirent place à une table qu'encadraient deux gros fauteuils.

" Alors dites-moi. Vous pensez rester un peu à Galway ? ou vous envoler pour d'autres contrées ?" demanda-t-elle alors qu'elle remerciait d'un sourire la serveuse qui leur présentait une carte des boissons et consommations légères.



_________________
Le lounge - Page 7 Bann-tamara-4-419a137
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Anonymous

Le lounge - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le lounge   Le lounge - Page 7 Icon_minitimeJeu 7 Mar 2013 - 12:56

Clarisse EislingJe regardais défiler les rues, écoutant mon guide d'un soir, sans forcément lui répondre. Qu'aurais-je d'ailleurs pu répondre ? Je ne connaissais pas cette ville. Je ponctuai tout de même d'un "Ô c'est joli", ou "quel étrange bâtiment" à la vue de certaines bâtisses atypiques, histoire d'entretenir tout de même la conversation. Rien de plus froid sinon qu'un trajet en voiture dans un silence gêné. Hors ce n'était pas le cas. La jeune femme brune avait toujours une anecdote, et une culture suffisante pour détailler quelques lieux intéressants d'ici. L'écouter me berçait mais déjà la voiture ralentissait. Je repris mes esprits et regarda où nous étions... *Bloody Valentine* Tout un programme !

"oh, c'est vrai, on est à peine présentable" fit je en remarquant à mon tour l'état - il fallait l'avouer-déplorable de ma tenue. Et de toute façon je n'avais rien pour me changer là, à l'instant. Je laissais mon chapeau sur la banquette arrière, rajusta mon veston et profita des rétroviseurs pour ajuster une mèche ici ou là, tandis qu'elle même défaisait ses cheveux.

Je la suivis ensuite sans discuter, et nous nous dirigèrent dans un lieu assez cosy. L'ambiance semblait agréable et détendue, je m'y plus tout de suite. Je m'installai confortablement, et répondit à Tamara avant de lire la carte proposée :

"Je pense rester un peu. Le petit tour que vous m'avez fait faire m'a montré une ville sympathique. J'ai envie de la découvrir un peu plus."

Et elle était suffisamment grande pour que je puisse y évoluer de manière assez anonyme, trouver un travail.... Mais ça, c'était une autre histoire.

"je ne connais pas les spécialités du coin. Que buvez-vous? Je pense me laisser guider jusqu'au bout et prendre la même chose."
Revenir en haut Aller en bas
Tamara Brooke
Humain
Tamara Brooke

Messages : 173
Le lounge - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le lounge   Le lounge - Page 7 Icon_minitimeJeu 7 Mar 2013 - 16:43

" Je ne saurais vous dire s'ils boivent quelque chose en particulier à Galway ; je suis arrivée de Philadelphie il y a quelques semaines à peine. " Elle finit de parcourir la carte et arrêta son choix. " Continuons au whisky. On ne devrait pas dénaturer la tradition de cette façon. "

La serveuse s'effaça avec la commande de deux jeunes femmes et Tamara reprit.
" Cette ville a un attrait que je n'aurais pas pensé trouver dans une bourgade portuaire du sud de l'Irlande. Mais pour une scientifique de mon ordre, c'est toujours agréable de faire des découvertes, d'avoir des surprises. "
La révélation qu'elle avait eu lors de sa première nuit sur ses terres avait de quoi chambouler beaucoup de choses dans une existence aussi rangée et cartésienne que la sienne. Pourtant Tamara prenait cela comme un nouveau défi. Remettre en question ses fondamentaux était bénéfique pour un cerveau tel que le sien. Savoir que les loups-garou et les vampires peuplaient les rues de cette ville ne l'effrayait pas. Elle avait d'ailleurs hâte d'en savoir davantage. D'en apprendre encore et encore sur le sujet. D'en voir davantage.

Reprenant le fil de la conversation, elle continua : " Je pense donc que vous pourriez être surprise également des spécialités locales. Et je ne parle pas de la gastronomie. "
Devait-elle mettre au courant cette jeune femme ? Ce n'était pas vraiment son rôle ; mais ne l'avait-on fait pour elle ? Elle verrait bien si Clarisse se montrait curieuse ou non...

" Vous êtes originaire d'où d'ailleurs ? "
Ce brusque changement de sujet n'était qu'un stratagème à deux objectifs. En savoir davantage sur celle avec qui elle partageait un verre et découvrir jusqu'où irait la curiosité de l'aéroplaneuse.

_________________
Le lounge - Page 7 Bann-tamara-4-419a137
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tamara Brooke
Humain
Tamara Brooke

Messages : 173
Le lounge - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le lounge   Le lounge - Page 7 Icon_minitimeLun 8 Avr 2013 - 9:54

Les deux jeunes femmes avaient reçu leur boisson, discuté un peu avant de passer commande d'un plat plus consistant pour leurs estomacs respectifs. Tamara avait profité de ce temps pour jauger son interlocutrice et pour la mettre finalement au courant des spécificités de la ville de Galway. Lorsqu'elle remarqua la pièce de viande presque crue que commanda la blonde, l'anthropologue tilta et engagea ses questions dans la direction de Clarisse essentiellement. Celle-ci semblait intéressée par l'hétérogénéité de cette commune, sans paraître effrayée par les dangers que cela représentait. Si l'Américaine n'y était pas sujette, elle savait pertinemment que le commun des mortels avait une réaction tout autre à une nouvelle de la sorte. En tout cas, pas une réaction aussi posée et interrogative que l'aéroplaneuse assise en face d'elle. Si ça l'intéressait sans l'inquiéter outre mesure, il y avait forcement une raison logique. Elle était forcement déjà au courant de l'existence de ces créatures -et pas juste parce que les films en parlaient- ; était-ce parce qu'elle avait déjà eu affaire à eux ? ou parce qu'elle en était une elle-même ?

Tamara avait osé poser la question, rassurant Clarisse sur l'absence totale de jugement qu'elle porterait alors sur elle. L'Irlandaise avait finalement acquiésé à demi-mot, un aveu apparemment difficile à faire pour elle. Elle n'était pas fière de son état, pas fière de ce qu'elle faisait lorsqu'elle n'avait pas le contrôle sur elle-même. La scientifique l'écouta de confier sobrement, hochant la tête avec un sourire attentif aux lèvres. Non, elle ne la jugeait pas et conclut même en disant que le vagabondage, train de vie adopté par la blonde, pouvait être une solution mais seulement à ses yeux une réponse à moyen terme à l'acceptation de soi.

Elles se quittèrent aux portes du Bloody Valentine, l'anthropologue reprenant sa voiture pour rejoindre son luxueux hôtel, laissant Clarisse trouver l'endroit où elle dormirait ce soir. Elle ne s'en faisait pas pour la lycane ; elle était débrouillarde par la force des choses. Tamara se demandait simplement si elle la reverrait un jour.

[Clôture du parrainnage Clarisse-Tamara]

_________________
Le lounge - Page 7 Bann-tamara-4-419a137
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


Le lounge - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le lounge   Le lounge - Page 7 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Le lounge

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» [Smackdown](V.I.P. Lounge) Inviter Shane 'O' Mac
Page 7 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hell's Gate :: LA VIEILLE VILLE DE GALWAY :: 
Eyre Square
 :: Bloody Valentine
-