AccueilCalendrierFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Inauguration du Steel Center

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
William O'Quinn
Humain


Messages : 25
MessageSujet: Re: Inauguration du Steel Center   Lun 4 Nov 2013 - 20:38

Mary et Juan
(Au Hungry Wolf)




William commençait à se dire qu'il aimait bien la demoiselle aux dreads (Mary) assise à côté de lui. Elle prenait les choses avec une certaine ironie et était différente de celles qui fixaient les modèles défilant, des étoiles dans les yeux. Elle lui confirma rapidement que le défilé et les fanfreluches étaient loin de la passionner, et il fallait avouer qu'étant donné sa tenue, c'était on ne peut plus visible. Le pâtissier hocha la tête lorsqu'elle parla de ces étranges pratiques vestimentaires qu'avaient les femmes.

-Quel plaisir y a-t-il à ne plus pouvoir respirer ou marcher... ? Ah vraiment certaines choses m'échappent mais je suis heureux de voir que je ne suis pas le seul !

Lorsque le défilé prit fin et que les invités se levèrent, William put enfin mettre un nom sur le visage de sa voisine : Grace. Un bien joli prénom, il devait l'avouer ! Ils se dirigèrent donc joyeusement vers le buffet, où William fit la moue. Pour le bec sucré qu'il était, le choix était mince. De la viande et des amuse bouche salés. Bah ! Tant pis, il était affamé, alors pourquoi faire la fine bouche ? Après un moment d'hésitation, il opta pour un petit sandwich garni d'un steak bien saignant et de sauce à viande. Il s'en dégageait une odeur appétissante et le pâtissier s'apprêtait à y goûter lorsqu'un violent coup dans le dos l'arrêta net dans son geste. Son sandwich alla terminer sa course sur sa chemise noire, laquelle prit une ravissante couleur orangée cerclée avec la sauce. Quel ravissant ornement, vraiment... Contrarié, William se tourna vers l'importun (Juan) qui l'avait bousculé, mais déjà celui-ci se répandait en excuse, visiblement gêné et désolé. Avec une moue bougonne, le pâtissier lécha le bout de ses doigts, couverts de sauce et répondit.

-Je vais bien, mais je ne peux pas en dire autant de ma chemise et de mon sandwich..., puis il reprit la réflexion de Mary, L'alcool vous monte déjà à la tête ? Attendez donc les festivités du soir, pour cela !

L'inébranlable bonne humeur de William revint à la charge, et un sourire malicieux se peignit sur ses lèvres.

-Malheureusement, je vais devoir venger ce crime odieux ! A moi, Grace ! Défions ce malotru ! S'exclama William d'une voix théâtrale en s'emparant à son tour d'un petit cure dent pour faire office d'arme.

Avec un sourire malicieux il fit mine d'attaquer Juan avec son arme de fortune... Avant de réaliser que ce qu'il faisait était certainement ridicule et particulièrement puérile.

-Bien trêve de plaisanterie, si du moins j'y arrive, ne vous formalisez pas ! Je vais bien, je suis entier, j'ai toute ma tête, il me semble, c'est plutôt à ma chemise que vous devez des excuses !

En réalité, c'était une vieille chemise tout à fait ordinaire, elle n'était pas signée d'un grand couturier, n'avait aucune valeur particulière et William n'avait pas l'intention de faire un scandale pour si peu. Même s'il était fort contrarié et que cela lui avait coupé l'appétit. Et aussi parce qu'il sentait à présent la sauce à steak, ce n'était ni très glamour ni très séduisant.

-Bien bien bien... Vous avez un nom peut-être ? Demanda-t-il au jeune homme.

Décidément, William allait passer sa soirée à demander leur nom aux gens ! Le pâtissier ramassa alors les restes de son sandwich, les jeta presque à regret et soupira.

-Bien... Il va me falloir une autre chemise si je veux pouvoir continuer la fête avec vous... C'est que sentir le steak ce n'est pas franchement ma tasse de thé ! Et comme je suis un peu distrait je n'ai pas bien retenu où je pouvais trouver mon bonheur ici, il y a tant de nouvelles boutiques ! L'un de vous voudrait-il m'accompagner ? Demanda-t-il à Mary et Juan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juliet Ahston
Humain


Messages : 921
MessageSujet: Re: Inauguration du Steel Center   Lun 4 Nov 2013 - 21:59

Gianna, Winnie, Luc, Meredith, Prof ; Hycks de vue
Devant la scène

Aux derniers modèles de lingerie, l'Anglais (Prof) se trouva le courage de prendre la relève. Et courage était un bien piètre mot tant l'épreuve semblait relever du challenge pour le professeur. Cela dit, l'exercice finit par être finalisé après quelques rougeurs et des encouragements du regard de la part de Juliet. Mais heureusement qu'il n'y avait que deux modèles avant que le défilé ne s'achève...

Winnie profita d'un petit laps de temps pour les féliciter Luc et elle de leur participation. La jeune policière (Winnie) se demandait d'ailleurs s'ils avaient pu conserver leur tenue. Ce à quoi, le visage de la pyromane s'étira d'un petit rire étranglé, tandis que Luc répondait en premier. Elle hocha la tête en signe d'assentiment.
" Ça serait dommage de se priver de manger et boire, et même de bouger, par peur d'abimer un truc qu'on a pas les moyens de se payer. Et en sachant combien on peut être maladroit... "

La gouverneur (Gianna) les remerciait à peine de leurs commentaires que son patron (Hycks) fit son arrivée sur scène pour le petit speech indiquant l'ouverture officielle des boutiques. Il en profita pour bien citer le nom des partenaires à cette inauguration, comme il était de coutume de faire. De quoi leur faire une bonne publicité pour qui souhaitait voir de plus près les modèles présentés ou se régaler avec des mets plus copieux que ceux du buffet.

Suite à quoi, les gens commencèrent à s'éparpiller ; Gianna en premier lieu pour ce qui concernait leur petit groupe.
" A vous aussi ! " répondit la brune poliment, après avoir rendu son sourire à James.

Son amie aux cheveux colorés (Winnie) parut séduite par son idée d'aller faire un tour à la boutique de cosmétiques bio. Il fallait dire que depuis qu'elle savait que ce magasin serait dans le centre commercial, Juliet avait farfouillé maintes et maintes fois sur leur site, cherchant à imaginer les senteurs et les effets des différents produits décrits. Elle était donc ravie que la mousse (Winnie) soit d'accord pour y aller.
Mais avant qu'elle ait pu faire le moindre pas pour s'y rendre, Luc lui présenta une amie-connaissance (l'un ou l'autre comment savoir... !), du nom de Meredith. Celle-ci s'enquit également de sa performance sur scène, ce qui la fit sourire derechef.

" Comment vous avez deviné ? Cela dit, une fois lancée, ça passe tellement vite qu'on oublie tous les doutes ; on sourit et on met un pied devant l'autre. Et paf, c'est déjà fini ! "

Luc demanda alors quel était son programme et se proposa, l'inconnue et lui, de se joindre à eux. Bon, il interrogea seulement dans un second temps sa partenaire tatouée (Meredith) pour savoir si ça l'intéressait.

" Moi, ça ne me gène pas. Reste à savoir qui nous suivra toutes les deux. James ? Envie de te remplir le nez de plein d'odeurs ? "

Lorsqu'ils se furent tous mis d'accord, les intrépides des petites bulles de savon s'aventuraient vers la boutique en question. A mesure qu'ils approchaient, les effluves de fleurs, de cacao et d'autres produits naturels venaient leur titiller les narines.

En direction de Lush
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anne-Eloïse d'Aliancourt
Ondin
avatar

Messages : 27
MessageSujet: Re: Inauguration du Steel Center   Mar 5 Nov 2013 - 8:37

Elliot
Chez Daisy's

Anne-Eloïse rougit discrètement. Soi Elliot était très amical, soi elle lui plaisait. Ce qui était flatteur pour sa personne mais aussi très intimidant. La jeune femme prit son temps avant de répondre, voulant éviter tout faux pas.

"Oui c'est en France, une très belle région, j'y ai toujours vécu jusqu'à aujourd'hui."

Petite pause, un coup d'oeil rapide autour d'elle, pour se remettre d'aplomb.

"C'est très aimable à vous. Je vous remercie de cette proposition, j'accepte avec plaisir. J'aurai en effet grand besoin d'un guide pour mieux connaitre la ville."

Souriant timidement mais contente de sa réponse, l'ondine reporta son attention sur la vitrine de la boutique. Elle n'était ni vaniteuse ni une fashion-victime, mais la jeune femme avait toujours aimé les belles robes. D'une certaine façon, quand elle en portait une, elle avait l'impression d'être une princesse. Cette sensation était certainement d'une grande banalité, mais que voulez-vous, cela lui faisait plaisir, que demander de plus ?

Quand Elliot lui proposa de rentrer dans la boutique pour un essayage, Anne-Eloïse se sentit assez intimidée. Elle avait déjà des eu rendez-vous (d'une certaine façon on pouvait dire que cette rencontre fortuite se transformant en rendez-vous), mais elle n'avait pas vraiment eu l'occasion de faire des séances d'essayage devant un regard masculin. L'ondine se sentait extrêmement embarrassée, mais malgré cela elle avait terriblement envie d'aller jeter un coup d'oeil à tous ces tissus colorés.


"D'accords, si cela ne vous ennuis pas nous irons dinez après. Direction les froufrous alors."

Tentative d'humour, raté. Mais c'était un premier essaie pour tenter de rendre l'atmosphère plus légère et c'était déjà pas mal. Ravie devant la courtoisie d'Elliot, la jeune femme entra dans la boutique tout en remerciant le jeune homme. Cette entrée en la matière était parfaite quand on voulait avoir l'impression d'être une princesse. Tout sourire, l'ondine commença à se promener dans les rayons. Admirant les robes unes à unes, la jeune femme ne savait pas vraiment par où commencer. Finalement ce fut Elliot qui lui proposa une ravissante robe bleue pâle.

"Oh elle est magnifique. Merci. Je vais aller l'essayer"

Attrapant le modèle elle se dirigea donc vers la cabine d'essayage et enfila la robe, ainsi que les chaussures à talons fournit dans la cabine. Rajustant ses cheveux elle sortie alors de la cabine et fit un petit tour sur elle-même pour montrer la robe à son compagnon.

"Qu'en pensez-vous ? Elle me va plutôt bien non ?"

Avant qu'Elliot puisse répondre une vendeuse vient se présenter à eux et leur demanda si ils avaient besoin d'aide. Anne-Eloïse hésita un instant puis remercia la vendeuse avant de lui dire que non, tout allait bien. Puis elle se tourna à nouveau vers Elliot.

"J'essaierai bien un autre modèle, à vous de me dire lequel."

Tout sourire, la jeune femme s'amusait, d'une certaine façon elle sentait qu'elle allait passer une bonne après-midi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Professeur J. M.
Humain
avatar

Messages : 235
MessageSujet: Re: Inauguration du Steel Center   Mer 6 Nov 2013 - 17:41

Il répond directement à Juliet, mais suis le groupe, enfin si quelqu'un veux bien le pousser Very Happy


James avait eu un petit moment d'absence, l'espace d'un instant tous ce qui se passa autour de lui devint superficiel, il était concentré sur l'individus qui avait fait le petit discours devant l'assemblé. Celui qui semblait être le membre le plus important de la Steel Corps. Son visage ne lui était pas familier, il ne l'avait jamais vu en vrai ou en photo alors qu'il menait ses recherche sur la faune de la ville.

Un personnage avec un certains charisme certes, mais qui d'après James ne ressemblais pas à l'idée qu'il s'était fait d'un dirigeant d'une société secrète dangereuse et qui mettait en avant créature et humain paranormal... Malgré tout l'Anglais avait l'habitude de ne pas se fier aux apparences, et maintenant qu'il avait une photo de lui, il allait pouvoir faire jouer son réseau afin d'élargir ses investigation.

Alors que l'Anglais était en pleine réflexion citant dans sa tête quel ancien contact il allait sollicité, il entendit alors une personne prononcer son nom.

James sursauta et releva les yeux, il n'avait pas prêter la moindre attention à ce qu'il veinait de se passer. Un rapide coup d'oeil lui permit de constater que la situation avait changé, des nouveaux protagonistes étaient à coté du groupe, des personnes qu'ils ne connaissaient pas.

Il croisa alors le regard de Juliet, qui semblait être interrogateur, et fit ce que n'importe quel homme aurait fait dans de tel circonstance. Il répondit sans avoir la moindre idée de la question qu'on venait de lui poser.

"Oui..."


Impossible pour James que de dire autre chose à Juliet alors qu'elle le regardait en souriant.

Ce n'est que lorsque le fauteuil se mit en route que l'Anglais réalisa qu'il venait d'acquiescer quelque chose, mais impossible de faire marche arrière sans perdre la face.

"Heu..."


Fut la seule chose qu'il dit alors que le groupe se dirigeait vers un lieu totalement inconnu pour le professeur...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elliot Broekheart
Ondin
avatar

Messages : 72
MessageSujet: Re: Inauguration du Steel Center   Mer 6 Nov 2013 - 18:23

Anne-Eloïse
Chez Daisy's

Elliot se sentit malgré tout soulagé de voir qu'Anne-Eloïse était à peu près aussi nerveuse que lui. Au moins, ils avaient en commun cette timidité qui les rendaient maladroits et peu sûrs d'eux. L'avantage d'avoir ce trait en commun et qu'ils étaient certains que l'un n'allait pas se moquer de l'autre.

Après avoir déambuler dans les rayons, et trouver cette fameuse robe bleue pâle, l'ondin la montra à sa compagne d'un jour. Celle-ci sembla ravie de cette découverte et alla aussitôt vers les cabines pour l'essayer. Elliot alla l'attendre sur un siège qui était placé devant les cabines, et profita que l'une d'elles soit ouverte pour se recoiffer un peu. Il se trouvait soudainement affreusement débraillé, et mal coiffé, et s'insulta mentalement pour ne pas avoir fait plus attention à sa tenue.

Il sortit cependant de ses pensées quand la jeune femme se dévoila face à lui. Dans sa tête, Elliot avait imaginé quels genre de phrases, belles et classes, il pourrait dire. Mais tout ce qu'il réussit à faire, c'est rougir comme un adolescent et murmurer.


- Vous êtes superbe...

En effet, la robe lui allait à ravir, et mettait en valeur son corps. On aurait dit une femme de haute lignée, voir une princesse ! Il se sentait bien misérable dans ses vêtements de serveur à coté d'elle. Il ne put s'empêcher de rougir encore plus quand la vendeuse vint leur demander si ils avaient besoin d'aide, comme si elle les avait interrompu.

Anne-Eloïse, décidément plus dégourdie que lui, proposa à l'ondin de lui choisir une nouvelle tenue à essayer. Elliot accepta avec un grand sourire et retourna parcourir les rayons. Il finit par arrêter son choix sur une robe blanche de soirée, certainement très cher, mais qui, il en était persuadé, plairait certainement à la demoiselle. Il choisit aussi une robe noire très simple, mais qui avait un coté assez classe, et qui avait surtout l'avantage de revenir dans des prix très raisonnables. Fier de lui, l'ondin revint vers les cabines.


- Que pensez-vous de ces modèles-ci ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gordon
Humain
avatar

Messages : 322
MessageSujet: Re: Inauguration du Steel Center   Mer 6 Nov 2013 - 18:54

Près de la scène
Charlie, Mili, Melu, Sally (Amusez vous à le dire rapidement ça fait un truc rigolo.)

Charlie s'était parfaitement prêtée au jeu que lui avait proposé Gordon, et malgré le fait que ce soit lui qui avait énoncé les règles, il avait eu bien du mal à se retenir de rire suite aux remarques de la belle. Le buffet avait du la mettre en condition, tous les rapprochement qu'elle faisait étaient en lien avec de la nourriture... Elle ne mangeait pas assez ou quoi ? ... Ah non c'est vrai, quand elle voulait c'était plutôt un ogre...

bref. Le défilé se poursuivit dans une hilarité contenu, où tous deux purent éprouver leur gout certain en matière de mode. Heureux de constater que (Milicent) ayant rejoins la discussion, ne s'était pas offusquée de leur comportement à tous les deux. Il fut cependant faussement un peu déçu d'apprendre que la délicieuse fille de joie, n'avait pas forcément pensé à lui en matière de sexy attitude en costume cravate - chose qu'avait parfaitement devinée sa compagne- et avoir le peu de respect qu'il affichait envers celui qu'il avait sur les épaules, c'était à juste titre.

Tant pis ! le défilé se poursuivait, et il n'aurait certainement pas manqué une miette d'un spectacle si passionnant. C'était ironique bien sûr... Il releva alors la grimace que fit (Charlie) lorsqu'elle vit passer Hunter.

" Je commence à te connaitre... Ce n'est pas au costume que tu réagis. Tu m'explique ? "

Il lui laissa le soin de lui répondre (ou non). Ce qui n'empêcha pas les models de s'enchainer pour arriver à des tenues beaucoup plus légères.

Pensant immédiatement à la réaction de Milicent devant cet événement, il ajouta quant à lui avec un cynisme non dissimulé.

" Aaah ! Enfin un spectacle intéressant ! "

Dit il en prenant une posture caricaturant les pires stéréotypes de machos génériques. Si cette première phrase avait été dite sur le ton de la plaisanterie, il devait tout de même avouer qu'il prendrait certainement un immense plaisir à enlever ce genre d'attirail coquin du corps d'une jolie femme. On efface pas si facilement presque 30 ans d'éducations plus que laxiste, ou beaucoup trop poussée, en la matière...

Évidemment quand le défilé se termina, le jolie rouquine n'eut qu'une envie, c'était de suivre la charmante proposition des organisateurs, et piller les magasins de lingerie afin de parfaire sa collection. Meluxine quand à elle y vit une parfaite occasion de s'éloigner du groupe. Pour sa part il se moquait totalement de l'idée d'être le seul homme à s'afficher dans des magasins exclusivement féminins, mais préférant saisir l'occasion de faire de nouvelles rencontres, il répondit simplement aux deux comparses (Meluxine et Mili)

" Promis, si vous n'êtes pas de retour dans trois jours, je contacterais une équipe de secours... Amusez vous bien ! "

Ne restant plus que (Sally) dans leur proximité, il invita cette dernière a les rejoindre.

" Eh bien Sally, si notre compagnie ne vous dérange pas, autant en profiter pour faire un peu plus ample connaissance !"

Il ajoute alors à l'intention des deux demoiselles.

" Il y a une boutique qui vous branche ? J'avais bien envie de m'acheter un instrument, mais il semblerait qu'ils n'aient pas prévu de magasin de musique ici... Juste de la Hi-Fi ! "

Spoiler:
 

_________________
Gordon Theme



Dernière édition par Gordon le Jeu 7 Nov 2013 - 21:24, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juan-Carlo Valiente
Humain
avatar

Messages : 65
MessageSujet: Re: Inauguration du Steel Center   Jeu 7 Nov 2013 - 11:50

Mary et William au Hungry Wolf


Avec la bousculade, le sandwich que William tenait était tombé sur sa chemise, lui laissant une magnifique tâche. Juan ne put que constater les dégâts, terriblement gêné. La blonde aux dreads (Mary) avança que Juan était déjà pété, ce que William répéta, au déplaisir de Juan, qui n'avait pas envie de passer pour un alcoolique aux yeux des quelques convives ayant porté leur attention sur leur échange à cause de la bousculade.

Il allait démentir quand les deux se mirent à jouer avec des brochettes d'un air grandiloquent et théâtral. Juan en fut désemparé et resta de marbre. Sur quels oiseaux était-il encore tombé ? La ville avait des vampires, des lycans et des fous ?

Heureusement, ils cessèrent leur petit manège rapidement.

-Bien trêve de plaisanterie, si du moins j'y arrive, ne vous formalisez pas ! Je vais bien, je suis entier, j'ai toute ma tête, il me semble, c'est plutôt à ma chemise que vous devez des excuses !

Il voulut expliquer qu'il avait esquivé un groupe d'hommes de justesse, mais il se ravisa en se rendant compte qu'il ne les retrouvait pas dans la foule.

- "Je suis sincèrement désolé... je vous paierai les frais de pressing.é

Mais le pauvre bougre n'allait pas pouvoir passer la soirée avec une chemise tâchée qui diffusait une délicate odeur de steak...

-Bien... Il va me falloir une autre chemise si je veux pouvoir continuer la fête avec vous... C'est que sentir le steak ce n'est pas franchement ma tasse de thé ! Et comme je suis un peu distrait je n'ai pas bien retenu où je pouvais trouver mon bonheur ici, il y a tant de nouvelles boutiques ! L'un de vous voudrait-il m'accompagner ?

Juan sentit qu'il n'avait pas trop le choix.

- "Oui, je vous suis, je vous dois bien ça. Au fait, moi c'est Juan, entaché. Euh, enchanté."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Milicent
Humain
avatar

Messages : 931
MessageSujet: Re: Inauguration du Steel Center   Dim 10 Nov 2013 - 18:00

Gordon et Charlie au buffet puis Meluxine au Vade Retro

La rouquine était tout bonnement ravie. Non seulement le défilé avait comblé ses attentes mais, en plus, Meluxine avait même décidé de ne pas jouer à la rabat-joie. Alors, autant en profiter sans attendre qu'elle change d'avis et qu'elle rappelle à Milie qu'il ne fallait pas constamment dilapider son argent sans songer  l'avenir, ou ce genre de trucs qui aurait eu tendance à l'agacer fortement.

Histoire de montrer sa bonne volonté, elle se tourna vers la girl avant même de commencer à s'éloigner en direction du magasin.


"Tu voudrais aller où après ?"

Avant qu'elle n'ajoute quoi que ce soit, Gordon déclinait sa proposition à les accompagner mais la girl ne s'en offusqua guère, toute occupée à l'idée d'aller se plonger dans l'univers consumériste dont parlait sa collègue.
Elle leur décocha néanmoins un large sourire pétillant et une bise sur la joue à chacun avant de répondre, d'un ton enjoué.


"Trois jours ? C'est un peu juste mais on devrait pouvoir s'en sortir ! Soyez sages, ne faites pas ce que je ne ferais pas !"

Elle s'arrêta, un index dressé en l'air, avant de glousser.

"Bon, ça vous laisse pas mal de marge !"

Sans rien ajouter, elle entraina alors Meluxine dans sa balade, ne s'arrêtant que devant la devanture du Vadre Retro, tapant des mains comme une gamine. Même pas besoin de tirer le bras de sa collègue pour entrer et, en un clin d'œil, la rouquine avait les bras chargés de sous-vêtements, les vendeuses à l'œil aguerris n'ayant pas eu besoin de plus d'une seconde avant de comprendre la mine d'or qui se tenait devant elles. Et voilà que la demoiselle était particulièrement bien entourée, sautillant sur place en tendant plusieurs ensemble à Meluxine.

"Alors tu préfères lequel ? Il est bien celui-là non ? Et celui-là ? Oh et lui il est trop chouuuu !"

Tout en parlant, elle ajoutait chaque modèle sous les yeux de la lycanne, guettant son avis, même si, fondamentalement, il était presque certain qu'elle achèterait tout ce qu'elle avait dans les bras.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mary Read
Ondin
avatar

Messages : 85
MessageSujet: Re: Inauguration du Steel Center   Dim 10 Nov 2013 - 21:30

William, Juan
Devant le Hungry Wolf

Mary dardait toujours sa mini brochette d’un air menaçant, mais finit par la porter à sa bouche pour déguster les petites boulettes. Elle était toujours prête à déconner, mais hors de question de jeter de la nourriture, à plus forte raison de la viande, car une créature avait perdu la vie pour fournir cette denrée, et il était hors de question que ce sacrifice soit vain.

Hmm, pas mal du tout, je ne sais pas si vous êtes toujours d’humeur carnassière après votre mésaventure textile mais vous devriez quand même goûter un truc, c’est hyper bien assaisonné !

William émit rapidement le souhait de changer de chemise, ce qui amusa l’ondine. Une telle réaction ne lui était pas du tout familière, elle qui était si peu portée sur l’apparence, elle se serait contentée d’essuyer la tâche avec une serviette ou au pire d’aller la nettoyer dans les toilettes des dames et de sécher le tout grossièrement avec ce qu’elle aurait à disposition.

Ho, ne vous inquiétez pas trop pour ça, vous n’empestez pas non plus à dix kilomètres à la ronde, et puis sentir la chair fraiche peut être un moyen intéressant de faire des rencontres dans le coin, qui sait ? plaisanta-t-elle en imaginant le jeune homme (William) devenir la proie de toutes les femelles affamées du coin à la nature prédatrice.

Si ça vous intéresse il y a une boutique de prêt à porter pour messieurs juste en face, derrière les escalators, je n’ai pas retenu le nom mais je suis prête à parier qu’ils ont ce qu’il vous faut en stock, enfin, d’après ce que j’ai vu au défilé vous avez plutôt intérêt à avoir les moyens, sinon pour une chemise neuve vous allez devoir y laisser votre caleçon, et je ne suis pas sure que ça soit très conventionnel comme tenue de fête…
A moins que ça ne soit Mr. Entaché (Juan) qui régale ?
demanda-t-elle en le regardant d’un air innocent, se servant de cette remarque pour tester un peu le caractère de l’individu.

La mode avait beau ne pas être son truc, Mary savait prendre ses marques dans l'espace rapidement, surtout quand il y avait une affaire sur le point de se conclure, c’était la base.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mr. Hycks
Administration
avatar

Messages : 688
MessageSujet: Re: Inauguration du Steel Center   Dim 10 Nov 2013 - 22:34

Gianna, Hunter
Dandelion's flower shop

Après avoir fait un petit tour dans les coulisses du défilé pour faire un rapide débriefing avec l’organisatrice, je descendais dans l’espace central du centre commercial, accompagné de mon chasseur de tête Hunter.
En effet, je n’avais pas encore eu l’occasion d’aller présenter mes hommages à Madame Giacometti, ce qui était, je dois bien l’avouer, fort grossier de ma part, car un Very Important Invité se devait d’être chouchouté comme un coq en pâte.

Il ne me fallut qu’un rapide tour d’horizon pour repérer ma cible chez le fleuriste, car cette dernière avait un avantage non négligeable : une chevelure reconnaissable entre milles.

Nous nous dirigeâmes donc vers le Dandelion d’un pas rapide, c’est alors que j’approchai la jeune femme (Gianna) de façon douce tout en gardant une distance respectueuse : je n’avais fréquenté que très peu de non-voyants, et aucun non-voyant lycan, je n’avais donc aucune idée de sa perception des choses et de ce qu’elle pourrait concevoir comme approprié ou non.


Mes hommages Madame la Gouverneur, commençai-je poliment selon la courtoise d’usage, Je me présente, Mr. Hycks, Président Directeur Général de la Steel Corp, je ne vous présente plus Mr. Mc Brides, mon collaborateur avec lequel vous avez, il me semble, déjà fait connaissance…

J’espère que vous passez un agréable moment parmi nous, je tiens à vous informer personnellement que quels que soient vos achats vous n’aurez à vous encombrer d’aucuns paquets, nous vous ferons livrer toutes vos emplettes directement à l’hôtel de ville dès demain matin. N’hésitez pas à nous faire part de la moindre de vos remarques concernant le Steel Center, nous serions honorés d’avoir un retour de votre part…
conclut-je avant de l’assommer avec un monologue indigeste.

J’avais beau avoir l’habitude des discours et autres babillages officiels, je trouvais cet exercice assez ardu, car quoi que je puisse dire dans ma position je savais pertinemment que j’aurais l’air d’un homme d’affaire obséquieux en train de faire de la lèche, ne me restait plus qu’à la faire avec un maximum de classe.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meredith O'Farrell
Lycanthrope
avatar

Messages : 36
MessageSujet: Re: Inauguration du Steel Center   Lun 11 Nov 2013 - 17:44

Luc, Juliet, le Prof et Winnie... Devant Lush...

J'esquisse un sourire amusé devant la gêne presque palpable de Luc. Visiblement, il ne s'attendait pas à ce que je revienne vers lui après le défilé et j'aurais presque pitié de lui. Me concentrant sur Juliet qu'il me présente, je lui adresse un sourire chaleureux qui se fait plus large à son commentaire sur le défilé.

"En tout cas, vous vous êtes super bien débrouillée. C'était une façon d'inaugurer le centre ma foi originale."

J'évite d'ajouter que j'aurais préféré qu'on me passe sur le corps plutôt que d'être à leur place mais, de toute façon, c'est pas comme si un jour j'envisageais d'intégrer la Steel, faut pas déconner. Voyant la demoiselle aux cheveux roses s'éloigner en parlant de Lush et la réaction de Luc, j'opine du chef. Après tout, c'est une destination comme une autre et je suis curieuse de voir l'agencement du centre commercial, même si, fondamentalement, cette boutique ne serait pas celle dans laquelle j'irais me précipiter en courant.

Je me tourne vers Luc et,  sa question, je hausse les épaules, un peu indécise.

"Je ne suis pas sûre que mon tatoueur me pardonnerait de lui faire des infidélités, mais j'aimerais bien voir de quoi celui-là peut être capable. Mais faudra garder le secret, qu'on sache pas que j'y ai mis les pieds. Ou alors, je t'envoie en éclaireur, à voir."

Je me suis penchée vers lui et je lui ai décoché un clin d'œil complice, espérant qu'il se détente un peu le pauvre petit. Me redressant, je fixe Juliet puis son copain en fauteuil qui semble totalement dans la lune. J'esquisse un sourire amusé et, quand il répond enfin, je lâche, d'une voix tranquille.

"Bon on va renifler toutes les odeurs de la création alors !"

Intérieurement, je frissonne un peu à l'idée de devoir me remplir le nez de tout ce qui emplit le magasin. Je sais pas trop encore comment mon coté lycan réagira face à cette agression olfactive, mais, à mesure qu'on avance, je peux déjà sentir mon nez me picoter. En voyant le monde autour de la boutique, je ne peux retenir un sifflement alors qu'on s'est rapprochés de Winnifred.

"Et bah, on dirait que cette franchise a un succès fou. Vous connaissiez déjà ?"

Je n'ai posé la question à personne en particulier, mon regard se perdant dans la contemplation de cette foule consumériste visiblement ravie de se noyer dans toutes ces odeurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Winnifred
Humain
avatar

Messages : 223
MessageSujet: Re: Inauguration du Steel Center   Lun 11 Nov 2013 - 20:37

Le Lush groupe: Prof, Juliet, Luc, Meredith
A Lush, donc

C’était un peu Noël avant l’heure : cette boutique ressemblait à un vaste étalage de confiseries pour salle de bain. La jeune fille ne comprenait pas bien à quoi toutes ces choses aux formes bigarrées et aux couleurs chamarrées pouvaient servir, mais elle se sentait comme une gamine au beau milieu des rayonnages d’un grand magasin de jouet.

Soudain, un produit attira l’attention de la grande enfant qu’elle était : c’était rose, en forme d’étoile, avec un petit grelot, comment résister ?

Yaa, le premier qui m’embête, je le transforme en savonnette ! s’exclama-t-elle en secouant la baguette magique dans un étincelant *gling gling*.
Son regard fut ensuite attiré par une boule à la forme étrange :

Heu… Je sais pas qui est le créa responsable de cette boutique, mais il a des mœurs chelous quand même… Sérieux, vous oseriez vous frotter sous la douche avec ça ? demanda-t-elle au petit groupe en tendant le produit faisant l’objet de son trouble, agrémentant sa question d’une grimace significative.

HRP:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hunter
Lycanthrope
avatar

Messages : 127
MessageSujet: Re: Inauguration du Steel Center   Mar 12 Nov 2013 - 12:16

Gianna, Hunter
Dandelion's flower shop

Après le défilé, Hunter resta dans les coulisses. Il attendait que son patron face son entrée et déclarer que les boutiques étaient maintenant accessibles. Il se changea ensuite et attendit que Mr. Hycks fasse le point avec l'organisatrice. Il vint ensuite vers lui. Hunter fit alors un rapide résumé de la situation et précisa où se trouvait le gouverneur. Il mentionna aussi le bouquet de fleur à son attention. Ils sortirent alors tous deux des coulisses et retrouvèrent le gouverneur devant le fleuriste du centre. Hunter resta un pas en retrait par rapport à son patron. Sa taille et son gabarit étant un peu hors norme, il avait pris l'habitude d'être toujours un peu en retrait par rapport à son PDG. Une précaution tout à fait inutile à ce moment-là, car la lycanne étant aveugle, la distance entre les deux hommes ne servaient absolument à rien. Mais les habitudes avaient la vie rude. Il laissa son patron faire son entrée et ajouta quelques mots à sa suite.

- J'espère que le défilé vous fut bien décrit. Ma proposition pour venir admirer les robes de la soirée et toujours valable. Je vous servirais moi-même de guide si vous le désirez.

Il ne rajouta pas plus de commentaires pour ne pas l'assommer par un flot continu de flagorneries qui risquait peut-être de déplaire à notre super vip.

_________________
Hunter McBRIDES

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gianna Giacometti
Administration
avatar

Messages : 687
MessageSujet: Re: Inauguration du Steel Center   Mar 12 Nov 2013 - 21:10

Mr.Hycks, Hunter
Dandelion's flower shop

Une fois le défilé terminé, la Gouverneur avait ressenti le besoin de s’éloigner du petit groupe afin de les laisser se retrouver en amis.
Elle s’était donc dirigée vers la boutique du fleuriste, une des seules où elle pouvait s’adonner aux joies du lèche vitrine à sa façon, en se laissant guider uniquement par les odeurs.

Alors qu’elle admirait le parfum remarquable d’un bouquet de tubéreuses, la lycane sentit une "présence" se rapprocher d’elle : deux hommes, un lycan dont elle avait déjà fait la connaissance (Hunter) et un autre individu auquel elle n’avait pas encore été présentée mais dont l’aura était reconnaissable entre milles (X).


Ravie de faire votre connaissance Mr. Hycks, répondit-elle en tendant sa main non occupée par sa canne en direction de l’homme d’affaire, je dois avouer que pour le moment je ne suis pas à plaindre, j’ai vraiment été chouchoutée ! Petits fours, champagne, fleurs, pour un peu je me serais presque crue à un rendez-vous galant ! plaisanta-t-elle pour signifier qu’elle n’était pas dupe non plus. Se faire brosser dans le sens du poil était une manœuvre courante pour un officiel, mais ce n’était pas pour autant que cela suffirait à la mettre dans leur poche.

Je retiens votre offre concernant les paquets, c’est très aimable à vous, répondit-elle à la proposition du PDG, j’hésitais justement à me faire livrer quelques compositions à l’hôtel de ville, ce fleuriste propose des plantes d’une qualité olfactive assez exceptionnelle…

Je vous remercie de votre proposition
, continua-t-elle cette fois-ci à l’attention d’Hunter, je viendrais peut-être rendre visite à dame Daisy un autre jour, mais il m’a fallu tellement de temps pour passer cette robe que je ne me sens pas la motivation de la retirer pour en passer d’autres ! En revanche, j’accepterais avec plaisir vos propositions en terme de bouquets, je ne suis pas la seule à vivre à l’hôtel de ville et mes collaborateurs ne sont pas aveugles, je ne voudrais pas leur imposer la vue de végétaux disgracieux…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luc Awel
Humain
avatar

Messages : 216
MessageSujet: Re: Inauguration du Steel Center   Mer 13 Nov 2013 - 20:19

Juliet, James, Winni et Meredith
Au Lush

Luc écouta Meredith et s'imagina caché sous un carton en train d'infiltrer le salon de tatouage en bon espion tel que Solid Snake, jeu de son adolescence qui l'avait marqué, puis préféra ne pas répondre, trop gêné d'avoir imaginer une telle chose. Il décida donc d'emboîter le pas sans apporter de réponse, préférant voir le moment venu ce qui leur semblerait la meilleure décision à prendre.

Tout le groupe c'était retrouvé avec Winnifred au Lush. Les odeurs étaient agréables, sans être aussi agressives que celles des parfumeries. Les produits semblaient originaux et Luc fut ravi que le dossier de cette enseigne ai été accepté lors de la réunion à laquelle il avait assisté. Il n'avait pas imaginer la créativité débordante dont ferai preuve une telle boutique.

Winnifred était déjà en train de s'amuser et Luc dépassa Juliet et son fauteuil (prof) pour se joindre à la découverte des produits.

- Dites Madame la fée, (winni) n'y aurait-il pas un paradoxe à vouloir transformer quelqu'un en savon s'il est semblable à celui-ci ?

Luc s'était aventurer dans le rayon homme et avait pioché un étrange mystère.

Mais déjà la demoiselle avait enchaîné sur de drôle de boules en forme de papa noël... Luc resta sceptique.
-J'aurai plus tendance à vouloir jongler que de me laver le corps avec.

A quelque pas de la il lu le descriptif d'un autre produit qui lui rappela les mésaventures du professeur à la pâtisserie et ne pu s'empêcher de suivre l'humeur bout-en-train de la jeune fille aux cheveux roses (Winni) et taquina James :

- Attrape donc ça ! lui lança t'il, toi qui aime tant le thé au point de le faire passer n'importe où, voici des vertus que je n'aurais jamais soupçonnés. Du thé désodorisant !

Bon il espérait ne pas vexer l'homme qu'il connaissait encore si peu, jamais il n'avais été assez proche pour connaitre l'odeur de ses aisselles, cependant il trouvait le contexte plutôt amusant.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William O'Quinn
Humain
avatar

Messages : 25
MessageSujet: Re: Inauguration du Steel Center   Mer 13 Nov 2013 - 20:33


(Mary et Juan)
Du Hungry Wolf à Taylor Rich



Devant l'air désolé de Juan, William se retint de lui dire qu'il ne pouvait s'en prendre qu'à lui même et que désolé ou non, il était en tort. Sous ses airs de gentil pâtissier un tantinet farceur, il restait tout de même particulièrement avare et cupide, et avait plutôt mauvais caractère. Aussi s'il avait prit la chose avec bonne humeur, il était tout de même tenté d'accepter la proposition de Juan qui était de lui payer le pressing. Ou pourquoi pas sa nouvelle chemise, tiens ? Autant le dépouiller tout de suite  pour lui passer l'envie de recommencer ! Mais d'un autre côté... Provoquer une dispute d'entrée de jeu ou se le mettre à dos n'était peut-être pas une bonne solution. Montrer patte blanche dans l'espoir d'obtenir de lui quelques renseignements potentiellement utiles lui serait d'autant plus profitable ! William donna une tape amicale dans le dos de Juan, comme s'ils étaient de vieux amis – ce qui n'était bien sûr pas le cas et rendait sa bourrade d'autant plus étrange – et lui sourit gentiment.

-Ne vous en faites donc pas pour ça ! Il n'y a pas mort d'homme ! A moins que ce sandwich ne soit farcis à la viande humaine, auquel cas je retire ce que je viens de dire... Mais passons ! Enchanté, Juan ! Je suis William ! Et voici Grace, ma charmante partenaire de bivouac !

Bivouac qui avait un peu tourné au carnage avec l'arrivée de l'espagnol (Juan). Ou mexicain. William n'était pas sûr, à vrai dire. Lorsque Grace fit remarquer que sa chemise ne sentait pas tant que ça, le pâtissier fit la moue. Sentir la guimauve ou être couvert de confiture dérangeait moins son petit nez sensible qu'une violente odeur de viande bovine. Et de sauce. Se sentir nauséeux à cause d'une chemise, c'était tout de même ironique !

-Je risquerais surtout d'attirer des chiens en rentrant ce soir, et serais obligé de leur laisser ma chemise pour pouvoir les semer !

Ecoutant les explications de Grace, William repéra la boutique dont elle parlait et prit quelques instants pour réfléchir. D'un côté, sa chemise était vieille et le noir avait connu des jours meilleurs. Mais d'un autre côté, son avarice le rattrapait et le pâtissier n'avait pas très envie de débourser un centime dans un morceau de tissu pour se couvrir le dos. Surtout s'il lui fallait hypothéquer sa boutique pour pouvoir se payer ne serait-ce qu'une manche ! Mais avait-il seulement le choix ? Peut-être qu'une belle chemise ne ferait pas de mal à sa garde robe, après tout... Après avoir pesé le pour et le contre, il se tourna vers Juan et le jaugea avec un sourire digne d'un charmant psychopathe. Il le fit mariner quelques secondes de plus avant de hausser les épaules.

-Je ne suis pas certain qu'une bousculade maladroite puisse être répréhensible à ce point ! Disons Juan que si vous tenez absolument à vous racheter... Vous n'aurez qu'à m'offrir 10% de cette chemise ! Dit-il avec un grand sourire tout à fait innocent.

Puis le pâtissier entraîna ses deux acolytes vers la boutique de prêt à porter. Infatigable bavard, il ne tint pas deux minutes sans ouvrir la bouche.

-Alors dites-moi, Juan, Grace ! Que faites-vous dans la vie ? Pour ma part je suis pâtissier et confiseur, je tiens le «Kiss me Honey», dans la vieille ville. Je me souviens pas vous y avoir vu, d'ailleurs ! Il faudra que nous réparions cette erreur !

William avait prit l'habitude de toujours révéler qui il était avant – ou du moins en partie – lorsqu'il posait une question, pour la simple et bonne raison qu'ainsi, il mettait ses interlocuteurs en confiance et brisait un peu leur garde. Il avait encore des dizaines de questions à leur poser, mais la porte de la boutique se présentait à eux.

-Et bien allons y !

Il entra le premier et se dirigea tout de suite vers une étagère où étaient posées des chemises, soigneusement pliées. Il y en avait pour tous les goûts ! De la couleur, de la sobriété, de l'excentricité avec quelques modèles ornés de motifs, William n'avait que l'embarras du choix... Ce qui l'embêtait. Laquelle choisir ? Il se tourna vers Juan.

-Dites... Je n'arrive pas à me décider sur la couleur... Il y en a tellement qu'il me faudrait 8 bras pour pouvoir toutes les porter ! Maugréa-t-il.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Dickens
Humain
avatar

Messages : 619
MessageSujet: Re: Inauguration du Steel Center   Ven 15 Nov 2013 - 4:24

Milicent, Meluxine puis, Gordon et Sally
Près des buffet après le défilé, devant les boutiques du premier étage pour finir




Gordon eut vite fait de lire sur le visage de Charlie lorsque cette dernière avait malheureusement repéré Hunter sur le podium du défilé. Soupirant, la blonde se frotta une main sur le front, regardant par terre tout en essayant de formuler les choses de façon… plausibles. Se penchant un peu vers Gordon, l’anglaise chuchotait tout bas pour ne pas déranger les autres spectateurs autours d’eux, qui visiblement appréciaient ce genre de spectacle.

- C’est une longue histoire, mais… Il y a eu une soirée mascarade organisé par la Steel, on a eu des billets pour des locations de costumes gratuits, puis ça a un peu dégénéré lors de la soirée. Le mec que tu vois là-bas, c’est lui qui chaperonnait la soirée, bref, je te raconterai une autre fois.

Une fois le défilé terminé, il fut annoncé que les invités pouvaient désormais aller faire du shopping dans les toutes nouvelles boutiques. Milicent était survoltée, prête à battre un record mondial de shopping, trépignant sur place elle n’avait qu’une envie, aller dévaliser tous les magasins du centre.

- Rassure-moi, tu vas nous laisser deux trois trucs dans chaque boutique hein ?

Charlie fit un petit clin d’œil à son amie, tandis que Gordon prévoyait déjà l’équipe de secours si dans trois jours ils n’avaient plus de nouvelle de la rouquine et de Meluxine. Cela fit automatiquement rire l’anglaise, imaginant la scène, elle voyait déjà les sauveteurs tentant d’extirper Mili d’une de ces boutiques.

Regardant les deux filles (Mili et Mel) partirent, Charlie leur fit un signe de main.

- On se recroisera plus tard, bonne soirée les filles.

Il ne restait plus que Sally, Gordon et Charlie du petit groupe qu’ils avaient formés une petite heure plus tôt. Ils papotèrent ensemble un peu avant d’aller faire un peu de lèche vitrine tous ensemble. Découvrant les boutiques que contenait le tout nouveau centre commercial, Charlie essayait de se rappeler ses coups de cœur pour quand elle reviendrait. Un bar à smoothies, un salon de tatouage, les boutiques de vêtements, le lush, etc. En passant devant le Vade Retro, elle repéra même Meluxine et Milicent, les bras déjà chargés, ce qui fit sourire immédiatement la blondinette.

Sally les abandonna quelques instants pour aller faire un tour aux petits coins, aussi Charlie en profita pour ressortir un petit pamphlet de la soirée d’inauguration pour voir vers quelle heure arrivait la suite des festivités.

- Oh bah bientôt on aura accès au casino. Ça a l’air bien, j’suis jamais allée dans un casino en fait, j’vais peut-être me découvrir un talent caché pour les jeux.

Éclatant de rire, Dickens n’y croyait pas trop, avec la chance qu’elle avait d’habitude, c’était très peu probablement qu’elle gagne quoi que ce soit, mais elle voulait essayer au moins une fois dans sa vie et ce serait ce soir apparemment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anne-Eloïse d'Aliancourt
Ondin
avatar

Messages : 27
MessageSujet: Re: Inauguration du Steel Center   Ven 15 Nov 2013 - 11:45

Elliot
Chez Daisy's


Anne-Eoïse rougit. Le compliment tout juste murmuré par Elliot lui alla droit au coeur. Souriant involontairement jusqu'aux oreilles, la jeune femme avait du mal à contenir l'humeur joyeuse qui semblait l'habiter. Tout en essayant de se raisonner et de se dire que ce n'était pas digne d'une d'Aliancourt, la jeune femme lissa un peu sa robe en attendant que le jeune homme revienne avec d'autres modèles. Toujours étonnée de par son audace, l'ondine espérait qu'elle n'était pas entrain d'agacer son compagnon de par son comportement. Elle s'en serait mortellement voulue, elle qui cherchait toujours à faire plaisir à son entourage plus qu'à elle-même. D'ailleurs c'était décidé, après ces modèles elle irait s'occuper des envies d'Elliot, lui aussi avait bien le droit d'aller visiter les boutiques qui l'intéressait.

Enfin l'ondin revint vers la cabine d'essayage, deux modèles en main. L'oeil de la jeune fille fut tout de suite attiré par la robe blanche. Elle était magnifique.

"Elles sont très belle, encore une fois vous avez bien choisis."

Souriante elle ferma le rideau de la cabine et décida de commencer par la robe noir, gardant le meilleur pour la fin. Assez simple le vêtement était cependant bien taillé mettant en valeur sa taille. Se regardant dans le miroir de la cabine la jeune femme aima l'image que lui renvoyait la glace. Ouvrant donc le rideau elle fit de nouveau un tour sur elle-même pour montrer la robe à Elliot.

"Elle est simple mais très jolie. Rien ne vaut le chic d'une petite robe noir."

Toujours très française la jeune femme sourit encore une fois avant de reprendre la parole.

"Une fois que nous aurons terminés voudriez-vous aller voir les vêtements pour hommes ? Ou alors diner, il commence à se faire tard. Le discours d'inauguration ne devrait pas trop tarder je crois."

Refermant une nouvelle fois la cabine la jeune femme enleva la robe noir, la passa sur le cintre puis enfila la robe blanche. Toujours aussi joyeuse c'est avec un réel plaisir qu'elle enfila le dernier modèle. Malheureusement sa bonne humeur disparus bien vite. Elle n'arrivait pas à fermer sa robe. La fermeture éclair était dans le dos et il lui était impossible de la fermer toute seule. Rouge d'embarras la jeune fille resta un moment perdu dans ses pensées. Qu'allait-elle faire ? Demander de l'aide à une vendeuse ? Jetant un coup d'oeil à travers le rideau elle vit que celle-ci avait l'air occupé. Elle n'allait tout de même pas renoncer à essayer la robe non ? Prenant donc son courage à deux mains elle interpela Elliot en murmurant.

"Hum, je vous pris de m'excuser, mais je n'arrive pas à fermer ma robe. Cela vous dérangerait-il de le faire pour moi ?"

Sans oser le regarder dans les yeux la jeune femme se retourna et releva ses cheveux pour permettre à son compagnon d'accéder au dos de sa robe. Morte de honte la jeune femme tenta de cacher de son mieux son embarras en se raisonnant. Ce n'était pas si terrible que cela tout de même.
Une fois l'opération accomplis elle put se regarder dans le miroir et ce qu'elle vit l'enchanta. Cette robe était magnifique, tout simplement.

"Elle est si belle... Elle me plait beaucoup. Vous avez très bon gout"

Souriant maladroitement la jeune femme réintégra sa cabine se changea et sortit avec les différentes robes sur les bras. Une vendeuse vint alors la voir lui demandant si tout c'était bien passé.

"Je vous remercie oui, je vais vous rendre cette robe bleue et je vais garder les autres."

Les yeux étincelants la jeune femme alla donc régler ses achats, sans vraiment faire attention aux prix. Pour elle ce n'était que des broutilles, un vague détail auquel elle prêtait rarement attention. Une fois ses achats plier et emballer dans un sac, Anne-Eloïse retrouva Elliot.

"Et bien que faisons-nous à présent ? C'est à vous de choisir ce qu'il vous plairait de faire"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mr. Hycks
Administration
avatar

Messages : 688
MessageSujet: Re: Inauguration du Steel Center   Ven 15 Nov 2013 - 22:21

Gianna, Hunter
Dandelion's flower shop

Je remarquai qu’Hunter faisait son possible pour être agréable à la gouverneur, ce qui était une bonne chose, même s’il fallait veiller à ce que cela reste naturel et non forcé comme un geste commercial. Je décidai donc qu’elle avait au sa dose de flagornerie et qu’il était temps de passer à autre chose.

La demoiselle avait envie de se faire couvrir de fleurs ? Ses désirs seraient donc des ordres.
La mission qu’elle avait confié aux deux mâles était assez ardue, car en ce qui me concernait je n’achetais jamais de fleurs, lorsque j’en avais besoin je confiais cette tâche à ma secrétaire qui avait un goût exquis en la matière.
Miss Sarabian n’étant pas là, j’allais donc devoir me conduire en grand garçon et rassembler le peu de féminité et de délicatesse qu’il devait me rester pour tenter de faire des choix pertinents et ne pas passer pour un rustre industriel au sens artistique émoussé par sa ferraille.

Il me fallait donc choisir une composition à la fois ravissante pour les yeux et pour les narines, je me dirigeai alors vers un bouquet très coloré et parfumé, et qui contenait, paramètre non négligeable, des fleurs faisant partie de mon patrimoine culturel, un bon point pour pas passer pour un inculte.


Si ces senteurs vous plaisent je ne peux que vous recommander ce bouquet madame, fis-je en la guidant par la main jusqu’à la composition en question, qui allie un très beau camaïeu de mauve pour les yeux et une délicieuse senteur de jacinthe, renoncule et rose blanche. Le parfum est assez prononcé, aussi il faudrait prendre gare à ne pas le commander en grande quantité afin d’éviter qu’il ne diffuse une odeur trop entêtante qui finirait pas donner des migraines à tous vos administrés !

J’étais plutôt satisfait de mon choix, loin de moi l’idée de me lancer des fleurs mais je pensais sincèrement m’être tiré de cette situation avec brio.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Inauguration du Steel Center   

Revenir en haut Aller en bas
 

Inauguration du Steel Center

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» PAS: Inauguration d’un restaurant communautaire à Delmas
» Inauguration du Bureau Haitien du Droit d'Auteur
» Inauguration du Pont sur la Rivière Pendu
» Gade impérial de la Steel legion
» Militaire et Mercenaire [PV John Steel]
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hell's Gate :: LES TERRAINS EXTERIEURS :: 
Salthill et Claddagh
 :: Centre commercial
-