AccueilCalendrierFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le bar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Kain
Vampire


Messages : 717
Le bar - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le bar   Le bar - Page 2 Icon_minitimeLun 25 Fév 2013 - 22:00

Le vampire sourit.

« Le privilège est pour moi, car voyez vous c’est un plaisir de croiser une personne qui est capable d’apprécier ma réserve personnelle à sa juste valeur. Pouvoir partager ce genre de moment est une chose rare. »

Le vampire sourit alors qu’il buvait une nouvelle gorgée de sang.

« Écoutez ce que je vous propose c’est de vous faire visiter les chambres, nous avons trois niveaux de conforts, de la chambre simple à la suite luxueuse. Je me ferais un plaisir, en plus de partager un verre avec vous d’être votre guide et hôte pour la soirée. »

Le vampire versa encore un peu de son liquide pourpre dans le verre de la jeune femme, avant de s’en resservir lui même.

« Ce soir le maitre des lieux est à votre entière disposition, cela vous convient-il ? »


Le vampire sourit, l’idée d’avoir une personne avec des gouts si raffinées dans son établissement le mettait en joie, et puis qui sait après lui avoir montrer ses appartement, passé un petit moment ensemble a finir cette bouteille, qui sait si la jeune femme était d’accord le vampire se ferait un plaisir d’être son guide dans cette sombre citée, un petite ballade de nuit entre prédateur pourrait être assez amusante…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité


Le bar - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le bar   Le bar - Page 2 Icon_minitimeJeu 28 Fév 2013 - 11:35

Anÿa Harrington« Le privilège est pour moi, car voyez vous c’est un plaisir de croiser une personne qui est capable d’apprécier ma réserve personnelle à sa juste valeur. Pouvoir partager ce genre de moment est une chose rare. »
- Je vous l'accorde. J'étais justement en train de remarquer comme il était bon de pouvoir déguster un verre de sang sans risquer d'y perdre la tête... Cette ville est véritablement déroutante.

Kain lui proposa alors de visiter les chambres; après tout, il lui fallait bien un endroit où se reposer et s'il devait choisir un endroit sûr autant placer sa confiance dans un établissement gérer par l'un de ses semblables.

- Se serait un plaisir que de découvrir les chambres de votre établissement... Surtout si mon guide n'est autre que le gérant de l'établissement.

Le vampire lui versa un nouveau verre de sang par-dessus le peu qu'il lui restait. Elle ne regrettait pas d'avoir pris la décision de poser ses valises dans cette ville. Le hasard faisait véritablement bien les choses puisque sa première rencontre était assez plaisante. Rares étaient les vampires qui avait encore un tant soi peu de tenue et celui-ci semblait avoir reçu une éducation digne de ce nom. Son séjour débutait plutôt bien, elle accepta volontiers la proposition du gérant.

- Vous m'en voyez flattée. C'est un véritable privilège de vous avoir à mon entière disposition.

La visite promettait d'être agréable. Et puis, Anÿa fut forcée de reconnaître que d'avoir un vampire bien installé dans cette ville comme guide pouvait être un atout majeur.
Revenir en haut Aller en bas
Kain
Vampire
Kain

Messages : 717
Le bar - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le bar   Le bar - Page 2 Icon_minitimeSam 2 Mar 2013 - 13:22

Oui Anÿa avait raison cette ville était vraiment particulière même se elle ne savait pas à quel point. Certes il avait eu certes plus de temps qu’elle pour s’en apercevoir mais il ne doutait pas que la vampire découvre assez rapidement des avantages qu’il y avait à vivre à Galway lorsque l’on était un non humain.

« C’est exact, c’est d’ailleurs la raison qui fait que plutôt que de faire un simple passage, j’ai décidé de m’y attarder achetant cette établissement. Et justement en parlant de mon établissement je vous propose de faire la visite des lieux immédiatement. Ainsi vous pourrez convenir de la chambre qui vous siéra le mieux. »

Kain reposa son verre et se leva, souriant. Il vint se placer à coté de la jeune femme et lui tendit sa main droite afin de l’inviter à se relever. Puis il s’empara de la bouteille de « bloody Marie » et l’invita à le suivre.

Vers la chambre d'Anÿa

_________________
Le bar - Page 2 Untitled-1-1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gordon
Humain
Gordon

Messages : 322
Le bar - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le bar   Le bar - Page 2 Icon_minitimeSam 24 Aoû 2013 - 22:33

Plusieurs semaines s'étaient écoulée pour Gordon, qui avait profité de ce laps de temps pour se faire oublier un peu et renouer avec quelques contacts utiles de son carnet d'adresse. Cela afin de pouvoir se permettre de quitter la ville pour quelques temps et revenir avec les poches pleines à Galway.

Il avait besoin de repartir sur de nouvelles bases, et son premier séjour lui avait appris une chose. Pour se refaire, il avait besoin d'argents, et d'amis bien placé pour lui en fournir. Au risque d'attirer de nouveau l'attention d’Interpol... Mais c'était un maigre prix à payer plutôt que d'attirer plus longtemps l'attention à Galway. Il avait également besoin de se retrouver un peu pour savoir où il en était.

C'est donc parfaitement ressourcé et les poches pleines que notre ami célébrait son retour en ville. Et pour que ce retour se passe sous les meilleurs hospice, il savait exactement qui voir. Charlie, sa belle Charlie... Ne serait-ce que pour lui dire que le travail qu'il avait accepté à l'étranger était un succès, et qu'il avait à présent suffisamment de ressources pour pouvoir récupérer sa maison, s'installer définitivement en ville, et envisager de lancer leur affaire une bonne fois pour toute.

Il décida donc d'aller la débusquer directement sur son lieu de travail, au Bloody Valentine. Lorsqu'il poussa la porte du bar, il fut soulagé de ne pas apercevoir Kain, mais déçu également de ne pas trouver non plus, traces de sa compagne...

Tant pis. Puisqu'il était là, et qu'il n'y avait personne pour le flanquer à la porte, autant en profiter pour faire un petit repérage, plus en détail, des lieux... Au cas où... Même s'il lui paraissait peu probable que le propriétaire de l'établissement cache ici, les richesses merveilleuses qui avaient sût l'intéresser, dès le premier coup d’œil.

Il prit alors une pinte au bar, qu'il commença à boire tranquillement tout en observant la salle.

_________________
Gordon Theme

Le bar - Page 2 Bann_g10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juan-Carlo Valiente
Humain
Juan-Carlo Valiente

Messages : 65
Le bar - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le bar   Le bar - Page 2 Icon_minitimeDim 25 Aoû 2013 - 19:02

Première semaine à Galway. Première semaine merdique. Mais ça aurait pu être pire, il aurait pu ne pas trouver de job, même si c'était éphémère. Livreur de journaux. Il s'imaginait ses frères le charrier et sa mère s'offusquer, mais il savait que son père aurait soutenu son initiative. Faire front et s'en sortir tout seul. Après tout les Valiente se devaient d'avoir du caractère.

Mais c'était si dur sans elle... Heureusement qu'il avait son job pour lui changer les idées. Il avait eu du bol sur ce coup là. En arrivant à Galway, il était passé devant la vitrine d'une boulangerie sur laquelle se trouvaient plusieurs petites annonces. On recherchait un livreur de journaux pour deux semaines. Le jeune homme s'était présenté et on l'avait regardé bizarrement. Visiblement on s'attendait plus à un adolescent rouquin qu'à un basané de 24 piges. Mais Juan avait montré qu'il en voulait et le patron avait finalement accepté.

Et le voilà à sillonner les rues de la ville en vélo à distribuer les journaux. Il ne connaissait pas encore son tracé par coeur alors il avait dû mettre un coup d'accélérateur à la fin pour ne pas être en retard. En rentrant de sa tournée, le patron lui mit une tape sur l'épaule. Juan avait eu l'impression d'être un gosse à son premier job. Mais son employeur ne s'arrêta pas là.

- "T'as fait vite ! On a dégoté un nouveau Contador on dirait bien ! T'es pas dopé au moins ?"

Et il partit d'un grand rire gras. Le jeune homme se força à rire pour caresser son patron dans le sens du poil. Quand l'autre s'était enfin essuyé les yeux, Juan lui expliqua sommairement sa situation et lui demanda s'il pouvait être payé chaque jour à la fin de sa tournée plutôt que de tout avoir à la fin des deux semaines. Heureusement, son patron n'était pas un mauvais bougre, il accepta.

Bien, il ne restait plus qu'à trouver un toit. Ce ne fut pas pour le premier jour, il passa donc une nuit de plus dans sa tente. Il voulait la quitter au plus vite, le parfum de Sofia y flottait encore. Le deuxième jour, il s'acquitta de sa tâche, toucha sa paie et repartit en quête d'un endroit où dormir. Il tomba sur une chambre de bonne à louer, directement sous le toit d'une maison. Ce n'était pas spacieux, ni confortable. Mais il avait un lit, une douche, ce n'était pas cher du tout et il avait accès à une machine à laver.

La semaine passa rapidement, plus qu'il ne l'aurait voulu puisqu'il n'avait pas trouvé de job pour embrayer après celui là. Le matin, tournée, l'après midi, recherche d'emploi. Le soir, déprime dans la chambre, allongé sur son lit à penser à Sofia. Chaque soir il espérait s'endormir et ne pas se réveiller. Chaque matin il se réveillait pour son boulot à la con. Samedi soir arriva, avec son lot de réjouissances : des pâtes au beurre et un livre qu'il avait tellement lu et relu qu'il le connaissait déjà par coeur.

Il finit son assiette rapidement, lava sa vaisselle et s'apprêta à s'allonger avec son bouquin quand il décida qu'il ne pourrait supporter une soirée de plus comme ça. Le jeune homme se leva, fouilla dans les affaires qu'il avait lavées et enfila une chemise correcte. Il prit un peu de monnaie, ses clés et sortit de la maison silencieusement.

L'air était étonnamment doux, même en cette saison, par rapport à ce qu'il s'était imaginé de l'Irlande. Des gens se baladaient, bandes de jeunes ou couples. Il entendait des rires fuser, l'insouciance estivale. Il allait boire un verre et profiter de la douceur de la nuit pour voir Galway sous un autre angle. Ses errances le guidèrent devant un établissement : le Bloody Valentine. Il y entra sans trop réfléchir et se posa au comptoir.

Un simple coup d'oeil à la carte lui rappela à quel point il était fauché. Pas de folies ce soir, il pouvait se permettre deux pintes et basta. Lui qui n'avait jamais manqué de rien se sentait vraiment frustré. Il commanda sa bière et avala une première gorgée, la meilleure. Il regarda aux alentours : et maintenant quoi ? Il y avait bien des jeunes femmes, mais il n'en avait absolument rien à faire. Et il se retrouvait bien limité dans ses moyens financiers. Il était condamné à savourer le plus longtemps ses deux pintes : juste une excuse pour ne pas retourner à la solitude de sa chambre. C'était d'un pitoyable.

Pourquoi lui avait-elle fait ça ? Une fois de plus, la réalité lui revint en pleine face, douloureusement. Il glissa sa main droite sous son col de chemise et en sortit sa chaînette, à laquelle il avait accroché la bague de fiançailles. Un sourire triste et amer apparut à son visage. Il pourrait la revendre, vu le prix qu'elle avait coûté, il pourrait se payer plusieurs mois dans cette chambre de bonne.

Superbes perspectives. Il passa une main dans ses cheveux, désabusé. Où était-elle maintenant ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gordon
Humain
Gordon

Messages : 322
Le bar - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le bar   Le bar - Page 2 Icon_minitimeLun 26 Aoû 2013 - 20:24

Gordon savourait sa bière, tout en contemplant les lieux. Le bâtiment était classique et n'avait pas l'air bien difficile à forcer. Le personnel de jour semblait "normal", mais il aurait certainement besoin d'une reconnaissance de nuit, afin de pouvoir réellement jaugé de la nature du personnel. En tout cas, si Kain représentait le seul véritable danger du Bloody Valentine, il devrait être capable d'élaborer un plan pour gérer ce dernier. Restait à savoir quelle serait la meilleure opportunité pour le dévaliser... Si comme il le présumait, le vampire ne conservait pas ses trésors ici, il aurait peut être meilleur compte d'attendre que Kain organise une petite soirée à thème dont il avait le secret, pour dérober les lots. Quoi qu'il décide, une connaissance plus approfondie du bâtiment lui serait nécessaire... Et ce n'est pas aujourd'hui qu'il comptait s'attaquer à ce problème...

Ainsi décida-t-il de laisser là ses réflexions et de s'intéresser un peu plus à ce qu'il se passait autour de lui, et plus précisément juste à côté.

Un homme était entré et s'était installé au bar pour commander une bière. Le regardant d'abord distraitement et sans vraiment y prêter attention, pendant qu'il sirotait sa boisson, il ne put s'empêcher de remarquer son expression et ses curieuses petites manies. Il puait la déprime à plein nez...

Il poussa un petit soupir de dédain, et reprit une nouvelle gorgée avant de le voir sortir de son col une chaînette a laquelle était fixée une bague, trop bariolée pour être un bijoux masculin, et beaucoup trop cher pour qu'elle n'ai pas été achetée pour une grande occasion. A la tronche que tirait le mec, visiblement hypnotisé par son bijoux, il n'eut aucun mal à se faire une idée de l'histoire que cette babiole trimballait.

Il n'était pas du genre de Gordon de se mêler, ou tout simplement de s'intéresser ainsi aux petits malheurs du monde qui l'entoure. Mais ça, il ne pouvait s'empêcher de le remarquer. Cette expression déconfite, cette attitude tendant à porter tout le malheur du monde sur ces épaules et surtout la désagréable douleur qui vous tord le ventre et cette impression de s'être fait prendre à l'envers, bien comme il faut, avec du verre pilé et du sable ... ça, il connaissait... Il connaissait même bien. Ça le renvoyait à une partie de sa vie dont il n'avait pas forcément envie de se souvenir.

A partir de là, deux solutions s'offraient à lui. Soit il se cassait afin de ne pas assister plus longtemps à ce spectacle affligeant, soit il s'arrangeait pour qu'il cesse. Et puis... ce mec lui fait vraiment trop pitié. Et il n'est pas dans ses habitudes de se barrer tranquillement, quand il sait qu'il peut y faire quelque chose.

Il le laissa donc l'inconnu mariner bien comme il faut, à mélanger les larmes et la bière, jusqu'à ce qu'il ai terminé son premier verre. A ce moment, Gordon commanda au barman un verre de whisky, qu'il fit ensuite glisser en direction de son voisin, toujours occupé à tripatouiller sa breloque et semblant totalement imperméable au reste du monde.

Afin de le réveiller, il lui lança alors, sans aucune gène.

" Crois moi... Tu devrais te débarrasser très vite de cette saloperie... Sinon ce ne sera plus des verres qu'on va t'offrir, mais un flingue."

_________________
Gordon Theme

Le bar - Page 2 Bann_g10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juan-Carlo Valiente
Humain
Juan-Carlo Valiente

Messages : 65
Le bar - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le bar   Le bar - Page 2 Icon_minitimeDim 1 Sep 2013 - 18:12

Sortir la bague n'était pas une bonne idée. Au moment où son regard s'était posé dessus, il s'était coupé de la réalité et de son environnement. Son scintillement l'absorbait, les conversations et rires environnants se fondaient en un brouhaha indéchiffrable à ses oreilles. Juan la faisait tourner entre ses doigts, se rappelant d'une période pas si lointaine où sa simple vue lui faisait miroiter un avenir radieux.

Les souvenirs remontaient à la surface, des flashs, des sensations, des sentiments. La première fois qu'il l'avait vue, leur premier baiser, leur première fois et toutes les suivantes, les cinés, les restos, les dimanche sous la couette, Paris et mille autres choses... Le jeune homme perdit la notion du temps, seul son niveau de bière qui baissait pouvant lui indiquer que la soirée avançait. Il levait le coude machinalement, chaque gorgée chassant un souvenir et en apportant un autre, telle une marée amère.

Il ne releva la tête que lorsqu'il se rendit compte que sa bière était vide. Le jeune homme regarda sa montre et put constater qu'il n'était pas aussi tard qu'il le pensait. Allait-il commander sa deuxième bière tout de suite ? Il aurait fini rapidement et se verrait contraint de partir. Juan était encore plongé dans ses pensées quand un verre de spiritueux glissa vers lui sur le comptoir. Il jeta un coup d’œil à son expéditeur.  

Plutôt grand, un petit côté exotique, une aura particulière. Il ressemblait à l'idée que Juan se faisait d'un mec libre, un baroudeur sans attaches. Visiblement il le fixait depuis un moment.

" Crois moi... Tu devrais te débarrasser très vite de cette saloperie... Sinon ce ne sera plus des verres qu'on va t'offrir, mais un flingue."

Juan resta interdit un moment. Il venait de prendre conscience du spectacle larmoyant et affligeant qu'il venait d'offrir et cela l'horripilait. Que quelqu'un puisse le surprendre dans un moment de faiblesse. Il observa l'inconnu un moment, puis il eut un sourire, moitié amusé moitié désabusé.

"- Je crois que je préférerais le flingue, j'aurais de quoi forcer cette salope à me rendre mon fric au moins."

Oh bien sûr, il ne le pensait pas. Ou du moins pas totalement. Mais il voulait donner le change à ce type. Juan glissa sa chaînette et la bague sous sa chemise puis saisit le verre et huma rapidement l'alcool. Un whisky, et un bon en plus. Mais dans ces circonstances, ça aurait pu être du Four Roses que ça aurait été pareil.

L'ibérique leva le verre en direction de son généreux voisin et en avala le contenu d'un trait. Sacrilège me direz-vous. Mais Juan n'en avait absolument rien à foutre en cet instant. Cet échange méritait des présentations en bonne et due forme.

"- Juan-Carlo."

Quelques secondes passèrent et il enchaîna.

"- Je suis désolé mais je n'ai pas assez de fric pour te rendre la pareille. J'ai à peine de quoi pour une pression, si ça te tente..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gordon
Humain
Gordon

Messages : 322
Le bar - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le bar   Le bar - Page 2 Icon_minitimeMar 3 Sep 2013 - 22:02

Gordon écouta avec étonnement la remarque de l'inconnu, mais afficha un petit sourire en coin, empli de cynisme lorsqu'il avala son verre d'un trait. Il ne trouva nullement ce geste déplacé, au contraire c'était à son sens la meilleure façon de le boire pour faire descendre cette boule désagréable qu'il devait avoir dans la gorge.

En vérité, si cela ne risquait pas de les faire mettre dehors, il aurait directement sorti son D.Eagle pour le poser sur le comptoir, pour voir ce que son compagnon de bar allait en faire.

A la place, il se contenta seulement de répondre :

" Oh, ce que tu en fais après, ce ne sont pas mes oignons. Mais il y a des manières plus élégantes et surtout plus amusante d'obtenir ce que l'on souhaite d'une femme. "

L'homme se présenta alors sous le prénom de Juan-Carlo, et se proposa de lui offrir un verre avec le peu d'économie qui lui restait.

Sur ces mots, il fit alors un signe de refus de la main, avant de commander à nouveau deux pintes. Non pas pour faire étalage de son fric, mais tout simplement parce qu'il n'avait rien de mieux à faire aujourd'hui que de picoler, et qu'il avait horreur de le faire seul.

Tout en lui tendant son verre, il se présenta à son tour, directement sous son nom de famille, ayant la flemme de s'inventer un nouveau prénom.

" Tu peux m'appeler Gordon..."

Il s'accoude alors paresseusement contre le bar, désireux à présent d'en apprendre plus sur son compagnon de beuverie.

" Alors Juanito ! ... A part menacer des salopes avec des flingues, qu'est ce que tu fais ou faisait de beau dans la vie ?

Tu n'es pas du coin n'est-ce pas ? "

_________________
Gordon Theme

Le bar - Page 2 Bann_g10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juan-Carlo Valiente
Humain
Juan-Carlo Valiente

Messages : 65
Le bar - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le bar   Le bar - Page 2 Icon_minitimeMer 4 Sep 2013 - 11:40

" Oh, ce que tu en fais après, ce ne sont pas mes oignons. Mais il y a des manières plus élégantes et surtout plus amusantes d'obtenir ce que l'on souhaite d'une femme. "

Juan resta interdit l'espace d'un instant. Ce type dégageait quelque chose qu'il n'avait jamais ressenti dans son entourage quotidien. Un subtil mélange entre charisme, séduction, manipulation, danger... Cela se sentait dans son attitude corporelle, encore plus dans ses paroles. Il décida de rester sur ses gardes. L'espagnol avait répondu pour donner le change et pour se faire plus bad boy qu'il ne l'était, et sa réponse semblait avoir amusé son voisin... Perturbant.

Son compagnon de beuverie déclina son offre et commanda deux autres pintes. Visiblement il était d'humeur généreuse. Ou alors il manigançait quelque chose... Juan le surveilla le temps qu'il récupère les pintes et lui tende la sienne. Visiblement il n'y avait rien versé... Un vrai brave type ? Du nom de Gordon.

Juan-Carlo tendit son bras et leurs pintes s'entrechoquèrent dans un bruit familier et convivial. Gordon s'installa différemment et commença à l'interroger.

" Alors Juanito ! ... A part menacer des salopes avec des flingues, qu'est ce que tu fais ou faisais de beau dans la vie ?

Tu n'es pas du coin n'est-ce pas ? "


Juan tiqua au "Juanito", l'appellation étant réservée à ses grands frères quand ils le charriaient. Il n'allait pas se formaliser pour si peu. Tout comme il n'allait pas se formaliser pour l'interrogatoire. Après tout on était dans un bar, lieu de rencontre par excellence, et il lui avait payé à boire. Le code d'honneur du pilier de bar lui imposait de répondre.

- "J'étais en plein tour du monde, et ça devait encore durer dix mois. Mais ça, c'était avant que je me rende compte que ma moitié -mon ex-moitié- tient plus de la fille de l'air que du repère stable et digne de confiance. Et avant ça j'étais au beau milieu d'études de médecine, j'ai pris une année sabbatique."

Il en avait un peu plus dit qu'il ne l'aurait voulu concernant Sofia, mais visiblement ça avait besoin de sortir, sensation assez désagréable pour quelqu'un qui avait en horreur les geignards. Il avala une longue gorgée de bière fraîche et enchaîna.

- "Si je te dis que je suis un pur rouquin irlandais qui a passé trop de temps dans une cabine UV, je suppose que tu me croiras pas, surtout vu mon accent. Je viens de Cordoue, dans le sud de l'Espagne."

Il décida de ne pas donner plus de détails pour l'instant, au cas où. Au tour de Gordon de répondre, après tout, c'était donnant-donnant.

- "Et toi, qu'est-ce-qui t'amène dans la charmante ville de Galway ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gordon
Humain
Gordon

Messages : 322
Le bar - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le bar   Le bar - Page 2 Icon_minitimeMer 4 Sep 2013 - 22:09

Tout en faisant honneur à la boisson qui lui était offerte, Juan commença a raconter les mésaventures qui l'avaient conduit à se rendre dans le lieu idéal pour noyer ses soucis. Il tiqua d'ailleurs sur le fait qu'il était lui aussi globe trotter. C'était une chose qu'ils avaient en commun, même si leurs raisons de voyager ne pouvaient pas être plus éloignées.

En revanche, il allait avoir besoin de plus d'un verre de whisky pour se sortir cette fille de la tête... Enfin... Lui même n'avait pas été dans un meilleur état après sa propre immense déception amoureuse. Mais si l'un avait préféré rentrer toute sa colère et sa tristesse pour sombrer dans l'oubli des autres et de lui même ; l'autre optait plutôt pour la solution d'étaler toute sa misère et son mal être au grand jour. Chacun avait sa propre manière de gérer ce genre de blessure...

Il l'écouta alors sans l'interrompre, avant de répondre ironiquement à sa remarque.

" Oui, c'est précisement la raison pour laquelle je me suis pointé... Je me suis dit : Tiens un irlandais avec les cheveux noir, le teint mât et qui roule les R... c'est pas banal ! "

Il descend une nouvelle rasade de sa Guiness, puis se décide à parler un peu de lui à son tour. C'était de bonne guerre, et il était bien ici pour faire de nouvelles rencontres. Un léger sourire au lèvre, il poursuis donc :

" Eh bien, au risque de te surprendre, bien que je sois né à Malte, mon père était un Irlandais pur souche, et ma mère était Andalouse elle aussi... Ça fait une gueule de surfeur australien ! "

Après sa petit introduction, ayant pour unique but de détendre l'atmosphère et souligner leurs origines latines commune, il pousse un petit soupir pour marquer la transition, et continue avec un regard, qu'il avait toujours un brin rêveur.

" A part ça... J'ai fait l'armée, donc j'ai pas mal bourlingué à travers le monde moi aussi. J'ai également eu mon d'histoire d'amour foireuse... Tout ce que je peux te dire, c'est qu'on fini par s'en remettre...

J'ai continué mes voyages, j'ai fait des affaires à droite à gauche, j'ai appris à jouir des seule choses concrètes dans la vie d'un homme : L'argent, et les jolis femmes. "


Il prend une ultime gorgée, et finit par conclure, ne souhaitant pas entrer plus que ça dans les détails sur son passé.

" Puis un jours, j'ai eu envie de me poser un peu. Je suis venu à Galway qui est la ville natale de mon père, pour y faire mon trou avec plus ou moins de succès.

Pour te mettre au parfum... Tu es ici dans une ville dangereuse. "

_________________
Gordon Theme

Le bar - Page 2 Bann_g10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keith
Vampire
Keith

Messages : 220
Le bar - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le bar   Le bar - Page 2 Icon_minitimeJeu 5 Sep 2013 - 10:31

Keith en avait ras-le-bol. Il en avait marre de cette paperasse à remplir pour chaque arrestation qu'il effectuait et il avait même levé le pied. Il faisait des patrouilles régulières en ville pour éviter de se trouver au commissariat et éviter ainsi les deux commissaires pour qu'ils ne lui donnent pas une enquête à faire de plus. Il avait besoin de s'amuser et de se détendre calmement, bien qu'il sache pertinemment que cet état ne durera pas et qu'il lui faudra de l'action dans les jours à venir. A ce moment-là, c'est lui-même qui ira voir les patrons pour se charger de boulot. Mais pour le moment il voulait s'amuser.

Il se laissa guider par ses sens et il se retrouva fatalement devant le Bloody Valentine tenu par l'antipathique patron Kain le vampire albinos. Il n'en avait pas une grande envie de retenter une soirée dans cet établissement, les deux premières fois ne s'étaient pas très bien passé. L'inspecteur se décida tout de même à rentrer, car c'était tout de même un endroit chic et plaisant comme il les aime. Alors pourquoi pas, se dit-il et puis jamais deux sans trois comme on le dit souvent. Il entra alors et sentit l'odeur agréable de ce bar. Même si son patron était un emmerdeur fini, son établissement était de qualité, il n'y avait rien à redire là-dessus.

Il se dirigea vers le bar où il espérait voir la barmaid Charlie qu'il avait côtoyé lors de l'inauguration du QS et qui s'était fait écraser la cheville par Jaro lors de leur altercation au Bloody. Mais pas de Charlie en vue, dommage, il regarda la foule et aperçu une tête connue, qui était-il déjà ? Ah oui, Gordon, un ami de cette dernière, voir même plus lorsqu'il repensa à ce qui s'était passé au dans ce bar la dernière fois. Il parlait avec un Idalgo que l'inspecteur ne connaissait pas. Il décida de s'inviter dans leur duo, Keith était curieux de savoir la relation qu'il avait avec Charlie et pourquoi ce fameux soir, il s'était précipité de façon curieuse sur Kain pour soi-disant protéger sa Charlie, il y avait une façon de faire illogique qui faisait poser des questions à l'inspecteur. Et malheureusement pour Gordon, Keith était devenu en peu de temps un sale flic fouineur qui n'aimait pas ne pas avoir de réponse à ses questions.

- Salut Gordon ! Vous vous souvenez de moi, Keith Milligan, inspecteur dans cette belle cité de Galway, on s'était croisé lors de la fête de la Saint Patrick où nous avons eu un petit problème avec un forcené.

Il salua les deux hommes et commanda un cocktail maison.

- D'ailleurs, comment va la cheville de Charlie, je n'ai pas eu l'occasion de la revoir depuis. Il me semblait que vous étiez très proche tous les deux, non ?

_________________
Keith MILLIGAN

Le bar - Page 2 Sign-keith7-3d58dec
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juan-Carlo Valiente
Humain
Juan-Carlo Valiente

Messages : 65
Le bar - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le bar   Le bar - Page 2 Icon_minitimeJeu 5 Sep 2013 - 11:33

Ce type était l'exacte raison pour laquelle Juan avait décidé de sortir plutôt que de rester cloîtré chez lui :  il parvenait à le distraire et à lui changer les idées. Sa réplique sur l'irlandais qui roule les r l'avait même fait rire.

Gordon se livra à l'exercice de l'interrogatoire de bon cœur et Juan l'écouta attentivement. Vu sa dégaine, il s'attendait un truc peu banal, et il avait raison. Mère espagnole, père irlandais, né à Malte. Le jeune homme fut fasciné, imaginant l'enfance que son compagnon d'un soir avait dû avoir, aux confluents de cultures différentes, riches et complémentaires. C'était peut être ça qui lui avait donné la bougeotte ? Il était quasiment aux antipodes de la jeunesse de Juan, qui était resté dans le cocon familial le plus tard possible, étouffé par sa mère. Même une fois parti à Madrid, on ne pouvait pas vraiment le considérer comme un aventurier.

Quand Gordon lui dit qu'il avait pas mal bourlingué lui aussi, il se demanda s'il ne s'était pas mal fait comprendre et indirectement fait passer pour ce qu'il n'était pas. L'espagnol s'apprêta à ouvrir la bouche pour le détromper et lui dire qu'en dehors des vacances estivales en famille, il n'avait pas beaucoup voyagé, mais Gordon enchaîna sur les peines de cœur.

- "Je me doute qu'on finit par plus ou moins s'en remettre et tourner la page, c'est juste que c'est vraiment douloureux actuellement et qu'à part le temps et l'alcool, y'a pas grand chose à faire."

Il avala une rasade de bière pour appuyer ses paroles.

- "Permets moi de ne pas être tout à fait d'accord avec toi sur ce qui rend la vie d'un homme concrète : que fais-tu de l'aventure ? des défis ? ou même d'être père ?"

Même si ce n'était pas à l'ordre du jour pour Juan, il ne s'imaginait pas ne pas fonder une famille en temps voulu, lui qui avait bénéficié de ce cadre si chaleureux.

Son compagnon finit son rapide résumé, laissant le jeune homme rêveur. Une vie à l'exact opposé de celle de Juan : nomade, imprévue, libre. Et pourtant les voilà tous les deux ce soir au même comptoir du même bar, sympathisant. En tout cas, Juan-Carlo était moins sur ses gardes à présent, il se sentait des atomes crochus avec Gordon. Peut-être était-ce prématuré ou un peu naïf, mais l'espagnol était sans doute encore trop vert. Malgré Sofia, il n'avait pas pris assez de gamelles ou n'avait pas encore été assez trahi et déçu.

Cependant il se redressa en deux secondes, lui qui était juste avant les yeux dans le vague, lorsqu'il entendit cette phrase :

"Pour te mettre au parfum... Tu es ici dans une ville dangereuse. "

Il resta silencieux quelques instants, mais ne put s'empêcher d'en demander plus.

- "Dangereuse ? La ville en elle-même, comme dans les bouquins de Stephen King ? Ou bien ses habitants ?"

Où était-il encore tombé ? Comme si ce n'était pas suffisant de se faire larguer comme une merde à plus de 1500 kilomètres de chez lui et sans fric.

Juan s'apprêtait à reposer une question quand un autre type les aborda. A peu près de leur taille, blond, élégant. L'ibérique eut l'impression d'être un clochard comparé au nouvel arrivant. Keith Milligan, inspecteur... Il fit référence à des événements auxquels Juan ne comprenait rien, il le salua donc poliment et resta coi, attendant de voir ce que répondrait Gordon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gordon
Humain
Gordon

Messages : 322
Le bar - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le bar   Le bar - Page 2 Icon_minitimeJeu 5 Sep 2013 - 20:39

Évidemment il n'espérait pas guérir Juan de ses cicatrices avec seulement un peu d'alcool, et une bonne information. Celui-ci le fit d'ailleurs savoir, en lui précisant qu'en l'état actuel, il se retrouvait juste comme un con, sans même plus savoir quoi faire.

A cela, il ne voyait plus qu'une seule chose à ajouter. Il se contenta donc de répondre simplement, et avec un aplomb qui frisait l'impertinence.

[orange=color]" Bah... A partir de là, les choses me paraissent simples. Trouve une occupation !

En tout cas rien ne t'empêche de consacrer ton temps libre à chercher quelque-chose que tu as toujours voulu faire, et que tu n'a jamais pu. "[/color]

Face au cynisme de Gordon, sur les seules choses qui comptaient désormais à ses yeux, Juan ne sembla cependant pas vraiment du même avis. Se permettant même de lui faire remarquer d'autres choses qui, à ses yeux avaient de la valeur, et ne dont il ne semblait pas comprendre que cela ne fusse pas le cas de tout le monde. L'aventure, les défis et le fait d'être père... Sur ce tout dernier mot, il crut bien recracher sa bière et dû se retenir de rire, pour ne pas se montrer définitivement impoli.

" L'aventure et le défi, j'aime ça, mais si ça n'avais pas été le cas, ça aurait été problématique vu mon parcours professionnel... Mais au final cela ne reste que des moyens d'obtenir ce que j'appelle des choses concrètes !

Quand à me reproduire... Ce n'est pas un besoin que je ressent pour le moment. "


Il s’apprêta alors à donner plus de précision à son interlocuteur, quand il lui fit savoir dans quelle genre de ville il se trouvait. Mais a son grand dam, c'était pile le moment qu'avait choisie un visage, qui ne lui était pas inconnu, pour faire son apparition, et couper court à leur conversation.

Keith n'avait pas vraiment besoin de faire une présentation aussi longue, il l'avait parfaitement reconnu. Ce dernier ne manqua d'ailleurs pas de lui rappeler la dernière fois où ils se sont vu. Événement dont il se souvenait très bien également... Merde.

Ce n'était peut être rien, mais il y avait toujours une bonne raison de rester vigilant quand un policier se présentait à vous de cette manière... déformation professionnelle peut être. En tout cas ce n'était pas une raison pour ne pas l'accueillir comme il se doit.

Il donna alors un petit coup de coude à son compagnon de bar, et annonça avec un petit air impertinent à l'intention de Keith.

" Tu vois Juanito, si je t'ai dis que tu te trouvais dans une ville dangereuse... C'est parce que depuis que je suis à Galway, les seuls endroits où j'ai réussit à croiser des flics, c'est dans les débits de boisson. "

Déformation professionnelle sûrement... Cette petite pique ne dissimulait cependant aucune véritable méchanceté, et c'est donc avec un sourire sincère qu'il tendit la main à l'inspecteur pour la lui serrer et le saluer de manière un peu plus correcte.

" Ravis de vous revoir inspecteur ! Et rassurez vous, je me souviens parfaitement de vous. "

Keith demanda alors des nouvelles de Charlie, et fit une nouvelle fois montre de sa grande curiosité, ce qui amusa Gordon. Il ne vit donc aucun problème à assouvir cette dernière.

" La cheville de Charlie va beaucoup mieux, merci pour elle... Et pour être plus exact, il s'agit de ma copine.

J'étais passé ici la voir, mais elle ne travaille pas aujourd'hui... Oh et voici Juan-Carlo Valiente."

_________________
Gordon Theme

Le bar - Page 2 Bann_g10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keith
Vampire
Keith

Messages : 220
Le bar - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le bar   Le bar - Page 2 Icon_minitimeVen 6 Sep 2013 - 9:24

Keith était agréablement surpris. Gordon était chaleureux et sans méfiance apparente. Il parlait librement avec joie et sans détour et avec humour. Un homme bien dans sa peau qui, d'après son attitude, n'avait rien à cacher. Un bon point, ce qui enleva de l'esprit de Keith l'attitude étrange qu'il eusse eu ici-même il y a quelques temps. Il lui présenta alors la personne avec qui il était. Un jeune humain d'après sa température qui semblait tout de même avoir une mine triste et pas forcément dans son assiette.

- Enchanté Juan, moi c'est Keith, dit-il en lui tendant la main. Vous êtes, il me semble, bien loin de chez vous. Pourquoi avoir échoué dans un endroit comme Galway ? Mais je suis bien indiscret tout de même. Déformation professionnelle. Laissez-moi vous offrir ceci.

Il sortit de sa poche un étui contenant trois cigares. Il l'ouvrit et le tendit tour à tour à Juan-Carlo et Gordon.

- Je vous prie d'accepter ces modestes cigares. Je les ai récupérés pour le besoin d'une enquête sur un mystérieux tueur. Nous l'avons arrêté bien entendu, les rassura-t-il. Nous ne pouvons les fumer à l'intérieur, mais si ça vous tente nous le pourrons quand nous sortirons d'ici, ou si vous préférez les garder pour une autre occasion, c'est vous qui choisissez.

Il laissa les deux hommes prendre leur cigare et rangea ensuite l'étui dans sa poche intérieure. L'inspecteur, sans le vouloir, montra l'holster qui contenait un pistolet automatique de type Beretta pour un oeil avertit. Il prit alors le cocktail que le serveur venait de lui amener.

- Je porte un toast ou nouvelle rencontre, dit-il en soulevant son verre et il but quelques gorgées du cocktail "spécial".

_________________
Keith MILLIGAN

Le bar - Page 2 Sign-keith7-3d58dec
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juan-Carlo Valiente
Humain
Juan-Carlo Valiente

Messages : 65
Le bar - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le bar   Le bar - Page 2 Icon_minitimeSam 7 Sep 2013 - 13:36

- "Je te rassure, c'est pas urgent pour moi non plus, pas avant mes 30 piges. Mais pour l'instant je ne m'imagine pas sans... je suis peut être trop conventionnel ou vieux jeu..."

Gordon s'apprêtait à éclaircir sa mise en garde quand Keith fit irruption et le détourna de son intention première. Visiblement Gordon et lui s'étaient déjà rencontrés auparavant. Il n'aurait su dire dans quelles circonstances, mais il sentit son compagnon légèrement sur ses gardes avant de se laisser aller et d'accueillir le nouvel arrivant avec une boutade. Juan sourit à la remarque, mais il n'en fit pas plus, au cas où l'inspecteur le prendrait mal. Il n'était pas en position de se mettre à dos les forces de police.

Finalement la réplique de Gordon semblait moins chargée de sous-entendus que Juan ne l'avait pensé, ou peut-être Keith avait-il décidé de laisser couler. Puisqu'ils échangèrent des amabilités avant que Gordon ne le présente au troisième larron. Keith lui tendit la main et Juan lui saisit fermement, désirant faire bonne impression. Sans doute une lubie de son côté gentil garçon.

- Enchanté Juan, moi c'est Keith. Vous êtes, il me semble, bien loin de chez vous. Pourquoi avoir échoué dans un endroit comme Galway ?

Le jeune homme n'avait pas trop envie de raconter une seconde fois ses mésaventures, aussi se contenta-t'il  de répondre sobrement :

- "Un concours d'événements désagréables, inspecteur, rien de plus. Enchanté également."

- Mais je suis bien indiscret tout de même. Déformation professionnelle. Laissez-moi vous offrir ceci.

Keith sortit d'un étui en cuir trois cigares. Ayant grandi dans une famille où les patriarches en fumaient régulièrement, il savait que Keith ne se moquait pas d'eux. Avec un seul de ces cigares, Juan aurait pu se payer une à deux semaines de logement dans sa chambre de bonne miteuse. Il hésita à en prendre un, mais Gordon ne se gêna pas, et puis il aurait été impoli de refuser. Il prit donc également le sien, en observa la couleur, le palpa et en huma brièvement le parfum. Prometteur. Il n'avait rien contre le fumer plus tard dans la soirée, tout dépendait de comment les choses se dérouleraient.

- "Merci infiniment."

Cette soirée prenait un tour irréel, mais il ne s'en plaignait absolument pas. C'était pour ça qu'il était sorti après tout. Quand Keith rangea l'étui, Juan vit du coin de l’œil son holster. Il ne put se retenir de lui poser une question.

- "Etes-vous en service inspecteur ? Je n'ai pas pu m'empêcher de remarquer votre holster..."

Il aurait été étrange qu'il ne soit pas en service et qu'il porte tout de même son arme, non ? La phrase de Gordon sur la dangerosité de la ville lui trottait toujours en tête. Qu'avait-il bien bu vouloir dire ?

Keith tendit son verre dans leur direction avant de poster un toast. Juan leva sa pinte en direction de Keith. Ce type lui plaisait : élégant, agréable, il semblait être de bonne compagnie. Il n'avait pas remarqué lors de la poignée de main que la peau de Keith était froide, ni que le cocktail n'était pas conventionnel.

Malgré tout, cette soirée serait peut être plus intéressante qu'il ne l'aurait pensé une heure plus tôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gordon
Humain
Gordon

Messages : 322
Le bar - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le bar   Le bar - Page 2 Icon_minitimeDim 8 Sep 2013 - 20:27

Laissant d'abord le nouvel arrivant faire connaissance avec son compagnon de bar, Gordon accepta avec plaisir le cigare que lui offrit le vampire par la suite. Il était lui même amateur et connaisseur. Même s'il était plutôt adepte des cigarillo si typique des guérilléros. Plaisantin, il fit seulement remarquer à son généreux donateur

" OOh merci ! ... J'espère seulement qu'il ne s'agit pas là de l'arme du crime ! "

Il demande au barman s'il pouvait lui fournir un tube afin de conserver le cigare. Quand ce dernier lui en fournit un, il fourra le cadeau de Keith dans l'une de ses poches.

Keith porta alors un toast aux nouvelles rencontres. Gordon leva sa pinte, suivant le mouvement, et remarqua également le holster qui se trouvait à la poitrine du vampire. Juan le remarqua également, ce qui ne manqua pas de lui inspirer une remarque à ce sujet.

Cependant, c'est Gordon qui se chargea d'apporter un début de réponse à l’Hidalgo, poursuivant par la même, la conversation qu'ils avaient commencé à entamer.

Il afficha alors une mine légèrement cynique tandis qu'il portait son verre à ses lèvres.

" Ça... C'est l'un des signes de ce que je te disais tout à l'heure...

Dans n'importe quelle autre ville européenne, tu ne verra un poulet autorisé à boire un verre pendant ses heures... Tu verra encore moins l'un d'entre eux se risquer à se balader avec un calibre s'il n'est pas en service. "


Il marque une pause pour vider quelques gorgées de sa pinter. Il conclut alors.

" Disons que Galway a besoin d'une police à la hauteur de ses criminels...

Je laisse à notre ami la responsabilité d'en dire plus à ce sujet... C'est le genre de chose qu'il vaut mieux entendre d'une bouche amicale, plutôt que de le découvrir par soit même."


Il ignorait si la véritable nature de certains des habitants de Galway devait être tenue secrète ou non, et il s'en foutait royalement... Si lui était au courant, c'était bien la preuve que ce secret n'était pas si bien gardé après tout. En tant que citoyen ordinaire, on ne pouvait donc pas lui reprocher d'alimenter les rumeurs de comptoir.

Ce qui l'intéressait plus, c'était de savoir si Keith allait jouer la langue de bois devant un individu qui ne se doute de rien, ou s'il allait entrer sur le terrain qu'il venait de défricher.

_________________
Gordon Theme

Le bar - Page 2 Bann_g10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keith
Vampire
Keith

Messages : 220
Le bar - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le bar   Le bar - Page 2 Icon_minitimeMar 10 Sep 2013 - 13:17

Ils acceptèrent tous deux le cigare que Keith tendis. Ils remarquèrent tous deux l'arme de l'inspecteur et ils firent différents commentaires dont celui de Gordon. Il avait refilé la patate chaude au vampire pour lui expliquer les différents dangers que pouvait recéler Galway.

- Oui je suis en service et je vous demanderai de ne pas l'ébruiter à mes supérieurs. Disons que je faisais une ronde dans le quartier et que je suis rentré, car il y avait beaucoup de bruit dans cet établissement, dit-il en rigolant. Mais Gordon a raison, c'est une ville très dangereuse quand on ne sait pas ce qu'elle renferme et elle l'est encore plus quand on sait ce qui se trouve autour de nous.

Il but une gorgée de son cocktail et réfléchit un instant à la suite à donner. Il était difficile de faire part de son vampirisme à un inconnu. Il l'avait caché pendant bons nombres d'année et depuis qu'il était à Galway il avait vu et fait des choses qu'ils n'avaient pas pu révéler jusqu'à présent. D'un autre côté, il était flic et faire de la prévention était de son ressort pour qu'un humain ne soit pas au menu de l'un de ses congénères ou bien d'un lycan.

- Il est difficile de parler de la faune local. Mon cher Juan-Carlo, ce que je vais vous dire va vous surprendre, vous allez me prendre pour un fou, je vais alors vous prouver que je dis vrai. Notez bien tous les deux que ce que je fais et contre ma nature profonde, mais je me dois d'informer un parfait inconnu dans cette ville avant qu'il ne fasse une rencontre hasardeuse, il en est de mon devoir de policier. Alors par où commencer ? s'interrogea-t-il à voix haute.

Puis il baissa la voix sur le ton de la confidence et s'approcha un peu plus des deux hommes.

- La criminalité dans cette ville est importante. Je ne parle pas de vole ou de racket, mais plutôt d'agression voir de meurtre. Voyez-vous Juan-Carlo, dans cette ville ce concentre une proportion importante de... vampires et de Lycantropes.

Les mots étaient lâchés, l'hidalgo allait bien évident dire à Keith qu'il disait des âneries et il allait devoir prouver ces dires. C'était un exercice extrêmement difficile et périlleux.

_________________
Keith MILLIGAN

Le bar - Page 2 Sign-keith7-3d58dec
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juan-Carlo Valiente
Humain
Juan-Carlo Valiente

Messages : 65
Le bar - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le bar   Le bar - Page 2 Icon_minitimeMar 10 Sep 2013 - 20:49

Lorsque Gordon demanda au serveur de lui fournir de quoi conserver son cigare, Juan fit signe pour en récupérer un également. Il remercia le serveur et à l'instar de son compagnon rangea le tout dans une poche.

Contrairement à ce qu'il attendait, ce fut Gordon qui répondit le premier à sa question concernant le fait que Keith soit armé. Finalement, malgré l'arrivée de l'inspecteur, Juan aurait sa réponse, et vu les lourds sous-entendus, les regards brefs et l'ambiance, il y avait quelque chose de pourri dans le royaume de Galway. Plus vite Juan serait prévenu, mieux ça vaudrait pour lui pensa-t'il.

Mais son comparse préféra donner dans le théâtral, avec des phrases bien aguicheuses et une pause dramatique en plein milieu pour siroter sa bière... Juan était suspendu à ses lèvres. Il se faisait attendre l'animal. Et quand enfin il reprit la parole, ce fut pour envoyer la patate chaude à Keith !

Juan se tourna avec vers l'inspecteur, dans l'espoir qu'il serait un poil plus utile que Gordon pour les révélations. Il corrobora les dires du premier,parlant et agissant avec une gravité qui mit Juan en alerte. Mais que se passait-il dans cette putain de ville ? Pourquoi le mec qui l'avait pris en auto stop l'avait-il déposé justement ici ? Il avait l'impression d'aller de galère en galère.

Keith prenait des pincettes, visiblement l'annonce serait vraiment de taille. Pendant ce temps, Gordon semblait apprécier le spectacle. Keith baissa le ton et s'approcha de Juan et Gordon. Enfin, la révélation ! Le jeune homme était tendu.

- La criminalité dans cette ville est importante. Je ne parle pas de vol ou de racket, mais plutôt d'agression voire de meurtre. Voyez-vous Juan-Carlo, dans cette ville se concentre une proportion importante de... vampires et de lycantropes.

Il y eut un bref silence. Puis Juan-Carlo ne put se retenir et éclata de rire. Heureusement qu'il n'avait pas de bière en bouche sinon il aurait tout recraché de manière peu élégante. Ils l'avaient bien fait marcher tous les deux. Leur numéro était très bien ficelé et Juan y avait cru presque jusqu'au bout.

- "Je m'incline les gars, vous m'avez presque fait marcher ! Honnêtement, j'aurais eu de quoi, je vous aurais volontiers payé un verre parce que votre numéro est parfait !"

Plus dure sera la chute pour Juan quand Keith se chargera de lui donner la preuve de qu'il venait d'annoncer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gordon
Humain
Gordon

Messages : 322
Le bar - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le bar   Le bar - Page 2 Icon_minitimeVen 13 Sep 2013 - 15:55

Gordon sirotait sa bière tout en écoutant Keith développer plus en détail les gros sous entendu qu'il avait fait juste avant.

Un petit sourire cynique en coin illuminait son visage, tant il ne s'attendait pas à ce que l'inspecteur travaille ainsi ses effets avant d'annoncer la nouvelle de but en blanc.

La maitrise de la langue était impeccable et il lui aurait attribué un 10 sur 10 pour le style. Seule ombre au tableaux, absence totale de preuve pour étayer ses propos, ce qui ne put que conduire à la situation à laquelle il s'attendait. Un Juanito qui ne manqua pas d'éclater de rire au moment où Keith acheva son laïus.

Il est vrai qu'il était loin d'être le premier à avoir eu cette réaction la première fois que ce genre d'information était transmise. Des vampires et des Lycanthropes... En pleine période ou ce type de créature faisait un retour en force dans la littérature et le cinéma, dans des versions bien éloignée de la réalité il faut l'admettre, il y a moyen de passer pour tout sauf crédible.

Malheureusement, il fallait bien une part de réalité pour entretenir le mythe, et cette réalité se concentrait justement en cette bonne ville de Galway.

Désireux de venir en aide au policier, Gordon réfléchit alors à un moyen de convaincre l'hidalgo. Il aurait toujours pu sortir ses griffes, ou un os, sous n'importe quelle forme, de son corps... Histoire de lui couper définitivement le sifflet... Mais il n'aimait pas faire usage de ses talents sans avoir une bonne raison de le faire. Surtout devant un policier particulièrement curieux, et de surcroit un vampire, dans un bar probablement rempli d'un bon paquet de ses congénères. L'effet de surprise, conjugué au panel de ses capacité était un avantage sur ce type de créature, qu'il convenait de ne pas gâcher.

Il eut alors une idée, et prit la parole à son tour, d'un air extrêmement joueur.

" Tu ne nous crois pas hein ? ... Ah Ah ! Tant pis on aura essayé ! "

Après avoir adressé un regard accompagné d'un sourire complice à l'intention de Keith, il se retourne alors en direction du Barman.

" Veuillez servir à mon ami la même chose que l'inspecteur, s'il vous plait ! "

Revenant à Juan, il ajoute alors :

" On a la plaisanterie douteuse par ici ! Pour nous faire pardonner, on t'offre la spécialité locale !

Ça ne vous dérange pas de payer ce verre Keith ? "


Par cette dernière phrase, il demandait au vampire son aval pour aller plus loin. Si cela lui posait un problème, il n'aurait qu'a décommander le verre. Mais rien ne valait le concret pour palier à l'argumentation...

_________________
Gordon Theme

Le bar - Page 2 Bann_g10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keith
Vampire
Keith

Messages : 220
Le bar - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le bar   Le bar - Page 2 Icon_minitimeMar 17 Sep 2013 - 9:50

Et voilà que l'Idalgo se mit à rire. Normal quand on y pense, on ne peut pas rester sérieux devant une telle révélation, le monde deviendrait fou si des créatures suçant le sang des humains pouvaient exister. Mais le monde est fou. Keith ne voyait pas trop comment prouver à Juan qu'il disait vrai. Gordon venait l'aider en lui proposant de lui offrir un cocktail spécial faune locale. C'était une excellente idée.

- Avec grand plaisir. Je vois que notre petite comédie a beaucoup fait rire notre ami et j'en suis fort aise. Barman, un cocktail comme le mien pour ce monsieur s'il vous plait, dit-il en se retournant vers le bar. A votre santé Juan ! dit-il en levant son verre quand le barman donna le sien à l'hispanique.

Maintenant Keith attendait de voir si le sang contenu dans la boisson allait provoquer une réaction quelconque de la part de Juan-Carlo. Keith était rivé sur son visage pour voir le dégoût qui allait certainement apparaître.

HJ:
 

_________________
Keith MILLIGAN

Le bar - Page 2 Sign-keith7-3d58dec
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juan-Carlo Valiente
Humain
Juan-Carlo Valiente

Messages : 65
Le bar - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le bar   Le bar - Page 2 Icon_minitimeMer 18 Sep 2013 - 11:33

Leur canular était un peu nul, mais au moins ils n'étaient pas de mauvais bougres, puisqu'ils lui offraient un verre. Juan se dit qu'il avait eu de la chance de tomber sur des mecs aussi sympas. Il saisit le cocktail que le barman lui tendait, le même que celui de Keith.

- A votre santé Juan !

Le jeune homme leva son verre.

- "Et à la vôtre également messieurs !"

Il porta le breuvage à ses lèvres, curieux de découvrir la spécialité locale de Galway. Ce fut.... surprenant. Un goût métallique... il mit quelques instants à faire le lien avec le sang. Il ne put s'empêcher de grimacer et recracha le tout dans son verre sans cérémonie.

Cette fois il n'était plus vraiment amusé, Gordon et Keith étaient allés trop loin. Il y avait fort à parier que le barman était dans le coup aussi et Juan les fusilla du regard. Et bien sûr il avait décidé de finir sa bière avant de commencer le cocktail, il n'avait plus rien pour se rincer la bouche, ce qui ajouta à sa colère.

- "On ne vous a jamais dit que les blagues les plus courtes étaient les meilleures ? Très malin d'avoir mis le barman dans le coup... c'est pas pour autant que je vais croire à vos conneries."

Il saisit le verre de Keith sans lui laisser le temps de protester.

- "Même cocktail mon œil..."

Il avala une gorgée et son visage se décomposa. Keith tournait au cocktail sanguin lui aussi. Soit ils allaient très loin dans la vanne, soit il était vraiment tombé sur des tarés se prenant pour des vampires ou des lycans... Juan reposa le verre de Keith, cracha ce qu'il avait en bouche dans son verre et se leva. Il était entre la fureur d'avoir l'impression d'être le dindon de la farce et l'inquiétude de ne pas saisir tout ce qu'il se passait dans ce bar.

- "Le début de soirée était sympa, mais là vous êtes lourds tous les deux. Je me tire d'ici."

L'espagnol se dirigea vers la sortie du bar sans un regard en arrière et franchit la porte pour être englouti par la nuit noire de Galway.


HRP
Spoiler:
 

===> Les ruelles sombres
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Milicent
Humain
Milicent

Messages : 931
Le bar - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le bar   Le bar - Page 2 Icon_minitimeDim 3 Nov 2013 - 18:43

L'après midi était bien avancée quand la rouquine poussa la porte du bar. Elle avait les bras chargés de sacs, rappelant son occupation favorite lors de ses après-midi de libre et, sans bien savoir pourquoi, elle avait pris la direction du Bloody au lieu de rentrer directement au QS.

Quand elle s'en était rendue compte, elle avait été particulièrement agacée mais, ayant réalisé ça lorsqu'elle avait vu la devanture du bar, Milie avait fini par se décider et par aller boire un verre, comme ça en tout bien tout honneur sans chercher à aller casser la tête de son propriétaire aussi impoli que vilain. Après tout, elle était adulte et absolument pas du genre à bouder pour rien, elle était prête à le prouver au monde entier, ou en tout cas à la seule personne qui l'importait, c'est-à-dire elle-même. Et puis en plus, il commençait à pleuvoir et elle n'avait pas prévu de parapluie alors autant rester au sec le temps de l'averse non ?

La girl n'avait pas remis les pieds dans ce bar depuis la St Patrick un rien désastreuse. Grimaçant à ce souvenir, elle jeta des brefs regards autour d'elle, réalisant qu'il n'y avait aucune trace des dégâts causés par la soirée pour le moins animé et que le Bloody était toujours aussi classe que dans ses souvenirs. Elle se souvint alors brusquement qu'elle avait encore une chambre dans le coin qu'elle n'utilisait plus depuis longtemps et la rouquine se demanda s'il y avait pas moyen de la sous-louer le temps qu'il lui restait. Ou alors, négocier pour l'avoir quelques mois de plus, sait-on jamais.

S'installant à la première table de libre proposée par une hôtesse qu'elle n'avait jamais vu, elle guetta, le regard plissé, cherchant des gens qu'elle pouvait connaître. Quelle ne fut pas sa déception en ne voyant pas Charlie derrière le bar ni Kain qui trainait dans le coin. Peu importait, elle allait boire son verre comme une grande fille et rentrer chez elle.

Lorsque la serveuse s'approcha, elle sursauta, perdue dans ses pensées, avant de lâcher un
"euuuuh" pas très loquace. Se reprenant et saisissant la carte qu'elle ne regarda même pas, elle se décida finalement.

"Un truc avec plein de fruits et sans alcool siouplé !"

Elle allait pas non plus se bourrer la gueule, surtout pas ici, fallait pas pousser mémé dans les orties.

_________________
Le bar - Page 2 Bann-mili-3db2356
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Anonymous

Le bar - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le bar   Le bar - Page 2 Icon_minitimeDim 3 Nov 2013 - 20:48

Harlem DogfishHarlem sursauta. Une averse venait juste de se déclencher et les grosses gouttes d'eau qui tombaient l'avaient réveillée de sa sieste tardive.

Nouvellement arrivée à Galway, elle avait passé la nuit et la matinée à chercher un logement, en vain. Aussi, après s'être achetée un sandwich aux alentours de midi, elle piquait un somme sur un banc de fer, perdu quelque part dans la ville.

Elle sortit vivement son parapluie jaune poussin et ajusta sa parka écarlate, histoire de ne pas avoir l'air d'un sans-abri ( ce qui était exactement son cas ).
Après avoir sillonné quelques ruelles, elle s'arrêta devant une vitre d'un magasin lambda, s'empara d'un tube qui flottait dans le vide de son sac à main et souligna ses lèvres de rouge tout en démêlant ses cheveux à l'aide de ses doigts.
L'humidité était dense et Harlem se sentait de mieux en mieux... Peut-être trop, car elle sentit une de ses dents se détacher, dent qui laissa place à un joli croc acéré.
Tout en jetant l'ancienne canine dans un caniveau, elle s'engouffra dans un bar à proximité, prise d'une panique soudaine.

L'ambiance du lieu était très... Classe. Elle n'avait pas du tout l'habitude de ces endroits luxueux, et ne les appréciait pas non plus. Cependant, l'averse lui avait donné soif, et la vision de l'étalage de boissons de toutes sortes juste en face d'elle la fit plier. Une hôtesse s'approcha d'elle tout en la regardant curieusement, et la jeune fille se rendit compte que sa tenue était surement limite pour ce genre d'endroit, néanmoins, on lui parla correctement et après qu'elle ait déposé son parapluie dans l'entrée, on la guida auprès d'une petite table.

Sans prêter attention aux autres éventuels clients, Harlem tira vivement la chaise pour s'asseoir dessus le moins lourdement possible. Elle avait l'impression d'en faire trop et se sentait tout ce qu'il y avait de plus ridicule.
Elle passa commande assez rapidement : " un verre de diabolo menthe, si vous avez." Et elle rougit assez violemment, se sentant de moins en moins à l'aise dans ce lieu ou cette boisson ne devait surement être servie qu'aux enfants des touristes chinois, et encore... Elle se fit toute petite, et en attendant que son soda arrive, elle laissa peu à peu le sommeil prendre le dessus, tout en ayant la tête posée entre ses deux paumes.
Revenir en haut Aller en bas
Milicent
Humain
Milicent

Messages : 931
Le bar - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le bar   Le bar - Page 2 Icon_minitimeMar 5 Nov 2013 - 20:54

La rouquine regardait dans le vide, laissant ses pensées divaguer sans chercher à les retenir. Au moins, vu qu'elle ne connaissait personne, elle n'avait pas à rester aux aguets et, au bout de quelques secondes, c'est une Milie totalement vautrée dans son siège qui accueillit le cocktail multicolore avec un énorme parasol et une paille tout aussi imposante.

Jouant distraitement avec les accessoires après avoir sifflé une petite gorgée, la jeune femme commença à se trémousser sur place, signe qu'il était plus que temps d'aller se repoudrer comme on disait si bien lorsque l'on était en bonne compagnie. Mais, en l'occurrence, elle était toute seule, elle pouvait donc bien se dire qu'elle allait faire pipi après tout, non ?

C'est donc d'un pas sautillant qu'elle se perdit un peu pour aller aux toilettes, faisant sa petite affaire rapidement et se perdant tout autant au retour.
Se laissant tomber de nouveau sur son siège, elle fronça les sourcils, un rien perplexe. Elle avait passé autant de temps que ça au petit coin pour que sa chaise soit déjà toute froide ? Marrant, le temps passait quand même encore plus vite qu'elle ne le pensait. Et puis, elle était pas sur une banquette ? Là on aurait dit un fauteuil plutôt.

Et puis… c'était qui cette fille à sa table ? Milie ne la connaissait même pas et, c'est avec son savoir-vivre et sa subtilité habituelle qu'elle se pencha en avant dans la direction de l'inconnue, toujours convaincue d'être à sa table, même si les indices se faisaient accablants.

Plissant des yeux, elle lâcha, d'une voix suspicieuse.


"Mais vous êtes quiiiii vous ?"

Son regard se perdit alors sur le diabolo qui venait d'arriver et elle reprit, toujours sur le même ton.

"Et pourquoi mon cocktail est devenu tout vert d'abord ?"

C'est alors qu'elle entendit un léger toussotement. Détournant le regard pour fixer la serveuse, elle se figea, la mine perplexe quand elle la vit désigner sa propre table et son verre qui l'attendait à portée de bras.

Se raclant alors la gorge et tentant tant bien que mal de reprendre une contenance, la girl se redressa alors et décocha son plus large sourire.


"Hem, salut, moi c'est Milicent ! C'est la forme ? Sympa le coin non ? Et jolie euh… parka ! Ouais, parka… C'est bien ça… hem…"

_________________
Le bar - Page 2 Bann-mili-3db2356
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elliot Broekheart
Ondin
Elliot Broekheart

Messages : 72
Le bar - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le bar   Le bar - Page 2 Icon_minitimeJeu 14 Nov 2013 - 14:00

Elliot salua avec respect un couple qui quittait le bar. Cela faisait maintenant un peu plus d'un mois qu'il travaillait au Bloody Valentine, et même si c'était un travail difficile, et que son patron était un vrai tyran, il aimait beaucoup ce travail. C'était intensif, mais le cadre était quand même assez exceptionnel, et ses collègues sympathique.

Cette semaine-là, l'ondin travaillait de midi jusqu'à minuit, et il était assigné au bar. Derrière son comptoir, il servait des cafés l'après-midi, et des verres d'alcool le soir, le tout dans une ambiance cosy et élégante.

Les cheveux attachés par une toute petite queue de cheval, sa frange relevé en arrière, son visage était bien dégagé et laissait bien voir ses yeux bleu océans. Il portait son uniforme de travail, une chemise blanche, un veston noir, un noeud-papillon noir, un pantalon noir, des chaussures noires, et un tablier blanc.

Il nettoyait des verres quand une jeune femme, les bras débordant de sac de shopping, entra dans le bar. Le jeune homme la salua avec un sourire, et laissa sa collègue se servir. Peu de temps après, une deuxième jeune femme entra, trempée jusqu'aux os dans sa parka. A nouveau, il salua poliment la cliente, et laissa sa collègue s'en occuper.

Elliot prenait l'addition d'un client, quand une troisième jeune femme entra. Il salua le client, puis se dirigea vers elle, avec un sourire poli aux lèvres.


- Bonjour mademoiselle. Puis-je vous servir quelque chose ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Anonymous

Le bar - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le bar   Le bar - Page 2 Icon_minitimeJeu 14 Nov 2013 - 16:37

RhineRhine avait faim. Elle décida donc de partir se balader à la recherche d’une potentielle victime. Elle erra un moment dans les rues de Galway, sous la pluie, observant ostentatoirement les personnes qu’elle croisait. Mais elle commençait à s’impatienter. Aucune ne paraissait lui convenir. Pour évacuer la rage qui montait en elle à cause de son envie de sang pour le moment inassouvie, Rhine choisit au hasard un jeune homme dans la rue et s’amusa à le tracer, suivant ses moindres pas à une trentaine de centimètres à peine derrière lui. Ce dernier ne mit évidemment pas longtemps à s’en apercevoir. Et dès qu’il avait le malheur de se retourner pour affronter Rhine, elle se plaisait à pencher la tête sur un côté, écarquiller les yeux et sourire d’un air machiavélique. L’homme était terrifié, cela se voyait à la façon dont il accélérait pour tenter en vain de mettre une distance entre eux. Mais Rhine le suivait toujours. Certes, la terreur de cet homme ne la nourrissait pas, mais elle avait au moins le don de l’amuser.

Quelques minutes plus tard, ils passèrent devant un bar dans lequel Rhine n’était jamais entrée. Le Bloody Valentine. Elle se dit que ce serait surement l’endroit idéal pour trouver son repas et décida alors d’y faire un tour. Mais auparavant, ne voulant pas laisser partir l’homme qu’elle suivait avec un si petit souvenir d’elle, elle lui attrapa le cou et le poussa violemment contre un mur. L’homme entomba à terre et peina à se relever.
Sans plus s’en soucier, Rhine entra dans le bar.

Elle s’arrêta un moment sur le seuil de la porte pour observer l’intérieur du lieu. Les couleurs plutôt sobres lui convinrent parfaitement. Elle esquissa un sourire et avança vers le comptoir, faisant claquer ses hauts talons sur le sol. Elle ne prit pas la peine de s’égoutter ses cheveux trempés par la pluie, laissant de petites flaques d’eau sur son passage. Elle entendit vaguement un serveur lui parler, mais l’ignora royalement et préféra aller s’asseoir sur un tabouret.

Une fois installée, elle fixa les personnes présentes une par une. D’abord, une femme vêtue de couleurs criardes. Rhine esquissa une légère grimace : pas du tout son genre. Puis une autre femme. Une rousse. Non, aujourd’hui, elle n’avait pas envie d’une rousse non plus. C’est alors que son regard se porta sur un serveur. Parfait. En y repensant, il lui revint à l’esprit que c’était lui qui lui avait parlé quelques secondes plus tôt, et qu’elle avait ignoré. Tant pis. De toute façon, à présent qu’elle l’avait repéré, elle ne risquait plus de le lâcher.
Elle le regarda dans ses yeux bleus, songeant qu’ils feraient une jolie décoration dans un bocal. D'ailleurs, le nœud papillon que le serveur portait embellirait quant à lui ce bocal.
Rhine adressa un sourire aguicheur à l'homme et lui dit:

-Bonjour. Qu'est-ce que vous servez de bon ici?
Revenir en haut Aller en bas
Elliot Broekheart
Ondin
Elliot Broekheart

Messages : 72
Le bar - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le bar   Le bar - Page 2 Icon_minitimeVen 15 Nov 2013 - 9:02

Elliot ne laissa paraître aucune émotion quand la client l'ignora. Il avait l'habitude maintenant des clients hautains qui se croyaient bien supérieur à lui. C'était souvent des personnes d'une classe aisée, ou des créatures telles que les vampires et les lycans. Ils avaient tendances à tous se croire supérieur à lui, parce qu'il se confondait avec un humain normal. Mais si ils étaient dans un milieu aquatique, la donne serait changée...

Elliot chassa ses pensées d'un geste, et retourna derrière son comptoir. Il rangea une tasse vide qui traînait, et la cliente qui l'avait ignoré sembla soudainement décidée qu'il méritait son intérêt. Elle lui décocha même un sourire charmeur.


-Bonjour. Qu'est-ce que vous servez de bon ici?

L'ondin se tourna vers elle, et lui répondit par un sourire poli. Ce genre de regard dragueur ne lui faisaient rien, ça aussi il commençait à en avoir l'habitude. Professionnel, il répondit avec politesse et gentillesse.

- Bonjour mademoiselle. Je peux vous proposer différentes sortes de cafés, tous en grain et de la plus haute qualité. Nous avons aussi du chocolat chaud, et des thés d'une grande finesse. Tout nos jus de fruits sont pressés sous vos yeux, et frais du jour. Nous avons aussi un grand assortiment de cocktail, avec ou sans alcool. A ce sujet, je vous conseille le "Bloody", notre spécialité. Sinon, nous avons bien sûr aussi toute sortes d'alcool, eux aussi de la plus haute qualité.

Elliot connaissait bien sa leçon maintenant. Au départ, il avait tendance à décrire tout cela de façon très mécanique, comme un robot, mais maintenant, il y mettait le ton et savait se rendre agréable. Il écouta la commande de la cliente, et alla la préparer. Il l'a servit ensuite et la laissa savourer quelques instants. Il n'avait pas grand chose à faire, les clients pour le restaurant n'arriveraient que vers 19h, le bar était donc assez calme. Comme son patron lui avait apprit qu'il ne devait jamais laissé un client dans le silence, il entama la conversation avec sympathie.

- Je ne crois pas vous avoir déjà vu ici. Êtes-vous de passage à Galway ? Pour du tourisme peut-être ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


Le bar - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le bar   Le bar - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Le bar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hell's Gate :: LA VIEILLE VILLE DE GALWAY :: 
Eyre Square
 :: Bloody Valentine
-