AccueilCalendrierFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le SPA "Aux Champs Elysées"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Esprit des Fondateurs
Administration
avatar

Messages : 317
MessageSujet: Le SPA "Aux Champs Elysées"   Mar 4 Oct 2011 - 17:53



Vous pourrez profiter au SPA de l'hôtel de soins régénérants et relaxants: piscine, hamman, jacuzzi, sauna, vous pourrez également vous offrir bon nombre de soins à la carte, pour prendre soin de vous quelque soit votre âge!
Des moments de détente dignes des Dieux de l'Olympe...





La carte des délices élyséens

  • Massage Relaxant "L'ultime Voyage" 45mn-79€ 1h-94€
    Massage prodigieux où les huiles essentielles (Orange douce, Ylang-ylang et Bois de Rose) et les manœuvres lentes, profondes et relaxantes, éveillent vos sens et vous invitent à un grand apaisement.
    Une véritable évasion au pays du bien-être, si complète que vous aurez l'impression de voir votre esprit sortir de votre corps!


  • Massage Energisant "Résurrection Aromatique" 45mn-79€ 1h-94€
    Massage tonique décontractant où des mains expertes accompagnées d'huiles essentielles de Pamplemousse, Bergamote et Bois de Rose, laissent des notes parfumées naturelles, chaudes et délicates pour un grand réconfort...
    Idéal après l'effort physique, en période de fatigue intense ou après une métamorphose éprouvante.
    Une vitalité retrouvée...


  • Réflexologie 45 mn - 79€
    Massage énergétique personnalisé des zones réflexes du pied, où les digitopressions et les huiles essentielles rééquilibrent progressivement le corps et l'esprit.
    Une surprenante sensation de sérénité de l'ensemble du corps, qu'il soit mort ou vivant.


  • Gommage Corps Trêve de Sable 30 mn - 49€
    Exfoliation délicieuse offerte par un cocktail de sable blanc égyptien roulant sur la peau, d'écorces de citron dynamisantes et d'huiles végétales laissant sur le corps un film hydratant et protecteur.
    Une peau lissée et délicatement parfumée, qui redonnerait souplesse et vigueur à la plus desséchée des momies.


  • Enveloppement Reminéralisant aux 3 Thés 30 mn - 49€
    Enveloppement alliant les vertus du thé blanc (anti-oxydant), du thé vert (détoxifiant) et du thé noir (reminéralisant) pour apaiser le corps et l'esprit. La richesse des océans associée aux vertus anti-oxydantes du thé.
    Un véritable élixir de beauté, qui entretiendra votre épiderme pour les siècles des siècles...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hellsgate.fr
Charlie Dickens
Humain
avatar

Messages : 619
MessageSujet: Re: Le SPA "Aux Champs Elysées"   Dim 25 Nov 2012 - 22:28

Sortant du sauna en peignoir, Charlie se dirigeait d'un pas lent vers la piscine. Aujourd'hui était la journée qu'elle avait choisi pour enfin tester le Spa Aux Champs Elysées, l'idée lui trottait en tête depuis un moment déjà, depuis la soirée au restaurant des catacombes en fait, lorsqu'elle était passée devant un tableau indiquant les principaux lieux composant l'hôtel un peu particulier. Elle avait donc décidé par ce début de semaine frais et pluvieux de venir profiter des innombrables soins et installations qu'offrait le spa, après tout ces derniers mois avaient été mouvementés, l'occasion était en or et tombait à point nommé. Encore mieux ! L'Hôtel ainsi que le spa était quasiment vide en cette journée, c'était définitivement une merveilleuse décision.

Parcourant le corridor lentement et prenant soin de rêvasser tout en se dirigeant vers la piscine, Charlie passa une main dans ses cheveux, histoire de se dégager le visage avant de sortir, d'une des poches du peignoir, un ''menu'' des spécialités offertes par la maison. Pour sûr elle irait profiter d'un massage relaxant, la totale aujourd'hui, relaxation et zennitude en perspective, c'était des plus alléchant pour la jeune anglaise quelque peut stresser ces derniers temps.

Dickens arriva enfin à la piscine, il y avait peu de gens, quelques-uns sur les transats et quelques autres dans la piscine. Parfait ! Elle se dirigea donc un peu plus loin, à l'écart, puis retira son peignoir et le laissa choir sur le transat, puis s'étira un peu avant de se diriger vers la piscine. Resserrant un peu les boucles qui retenaient de son bikini noir, elle ne prit même pas le temps d'attacher ses longs cheveux ni même de tremper le bout de son orteil dans l'eau pour tester la température, non, elle piqua une tête directement dans l'eau. Nageant sous l'eau, elle parcourra la moitié de la grande piscine avant de refaire surface et de se laisser aller sur le dos, flottant et fermant les yeux, savourant ce petit moment de détente, seule au milieu de la piscine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kain
Vampire
avatar

Messages : 717
MessageSujet: Re: Le SPA "Aux Champs Elysées"   Lun 26 Nov 2012 - 0:01

Kain était de mauvaise très mauvaise humeur. Impossible de trouver un/une barman/barmaid pour le Bloody Valentine.
Une situation qu’il jugeait intolérable, car l’image de son établissement était en jeu. Aussi ces derniers jours il s’était montré assez… Irritable envers ses employés.

Au bout d’un certains temps, ses employés avaient décidé de se cotiser afin d’envoyer Kain dans un lieu qui lui permettrait de se détendre… Enfin c’est ce qu’ils lui avaient dit en lui tendant cette invitation pour le spa de l’hôtel des catacombes.
Le vampire se demandait s’ils ne s’étaient pas moqués de lui… Ou alors avaient simplement décidé de se débarrasser de lui l’espace d’une soirée…
Quoiqu’il en soit, Kain avait décidé d’aller y faire un tour, simplement pour se changer les idées.

La première impression n’était… pas très bonne. Alors qu’il passait dans un hammam, Kain se sentit comme un amateur de grand restaurant mis au régime « cuisson à la vapeur ».

Aussi il quitta rapidement cette pièce pour arriver dans une autre salle, plus grande, avec une piscine. Le vampire avait posé sa serviette sur le sol et s’était immergé dans l’eau.
Rapidement il s’était placé dans un coin afin d’observer les autres personnes présentes. Au bout de quelques secondes il commença à inspirer de l’air par le nez afin de le souffler par la bouche située sous l’eau afin de faire des bulles… Oui le Kain s’ennuyait.

Mais soudain une femme entra dans la pièce. Sa silhouette semblait être familière au vampire, ainsi que sa chevelure blonde… Oui il l’avait déjà vu, mais où… Kain fronça les sourcils, puis d’un coup il se souvenu, c’était Charlie ! La jeune femme qui lui avait vidé un bol de paillette durant sa soirée d’ouverture ! Comment oublié celle qui l’avait transformé en Édouard de Twilight, le vampire du cinéma qui se disait végétarien !

Elle ne l’avait pas encore vu, tant mieux. Un petit sourire apparu sur le visage du vampire alors que celui ci disparaissait dans l’eau. Kain se vida les poumons et « tomba dans le fond de la piscine, attendant patiemment que la jeune femme plonge dans l’eau.

L’avantage des vampires c’est qu’ils n’avaient pas besoin de respirer, aussi Kain patienta et l’observa du fond du bassin. Quand Charlie commença à faire la planche, il jugea que c’était le meilleur moment pour aller lui faire un petit coucou.

Kain rampa alors sur le fond de la piscine jusqu’à se retrouver pile sous la jeune femme. Il se redressa et d’un coup se propulsa vers elle. Son bras gauche fut le premier à sortir de l’eau et vint se placer devant sa bouche afin de l’empêcher de crier, alors que sa tête sortit juste à coté de la sienne, sa bouche au niveau de son oreille.

« Bouh ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Dickens
Humain
avatar

Messages : 619
MessageSujet: Re: Le SPA "Aux Champs Elysées"   Lun 26 Nov 2012 - 1:45

Nageant tranquillement sur le dos, insouciante, Charlie s'était laissée aller, ne pensant plus à rien concentrée sur le bruit de l'eau autour d'elle, jamais elle n'aurait cru que ce moment pourrait changer du tout au tout en une fraction de seconde. La blonde était si bien en cet instant précis, aucun soucis à l'horizon, prenant du bon temps entre le sauna et le prochain soin qu'elle avait prévu. Il ne pouvait rien se passer dans cet endroit, non, tout le monde était si zen, personne ne venait ici pour avoir de l'action ou ficher la pagaille, non ? Mais non, ce ne devait pas être le genre d'endroit où on venait essayer de casser la croûte en grignotant de l'humain et ce ne devait pas être le genre d'endroit où de petits escrocs venaient racketter les gens. Un spa, y avait-il endroit aussi banal qu'un spa, dans un hôtel qui plus est, il devait y avoir un minimum de surveillance, pour sûr...

Ironiquement, c'est à ce moment précis que la jeune anglaise ce fit coincer par Jaws version monstre des piscines. Une main vint couvrir sa bouche avant même qu'elle ne réalise ce qui se passait. Écarquillant les yeux en grand, elle crut bien faire un arrêt cardiaque temps elle n'était pas préparée à pareil situation ! Affolée, elle crut d'abord qu'elle serait entrainée au fond de la piscine, mais avant que le monstre des profondeurs ne fasse quoi que ce soit, ce qui parut être une éternité ainsi en position fort fâcheuse, on lui chuchota un ''Bouh'' à l'oreille...

Charlie passa alors de la peur à la colère, non mais qui était ce cinglé qui s'amusait à coincé les femmes ainsi dans la piscine ?! Ah non mais s'il croyait s'en sortir ainsi ! Hors de question de rester une seconde de plus dans la prise de ce psychopathe ! Encore si elle avait reconnu la voix qui venait de chuchoter à son oreille, elle aurait pensé à une mauvaise blague, mais là, cette voix-ci lui était très peu familière et Charlie n'entendait pas rire du tout !

Rapidement, elle s'agrippa au bras qui la retenait, histoire de se donner un appui aussi minime soit-il, puis de son autre bras, se contorsionna de façon à aller placer un violent coup de coude en plein sur le nez du mauvais farceur cinglé. L'impact fut brutal et un peu maladroit, le coude de la demoiselle vint s'écraser en partie sur le nez avant de glisser vers l'œil de l'homme qui la retenait. Bien fait, songeait-elle bénissant les propriétés du liquide et n'ayant aucune sympathie vis-à-vis de l'homme qu'elle venait rudement de frapper.

Aussitôt libérée de la prise de ce dernier, Charlie ne retint aucune des injures et insultes qui lui vinrent à l'esprit tout en regagnant le bord de la piscine.

- Espèce de putain de cinglé de mes deux ! Nan, mais faut le faire s'en prendre comme ça aux gens qui sont tranquillement en train de profiter de leur aprèm, non mais putain de merde sérieusement [...]

Se hissant rageusement hors de l'eau, elle se retourna vers la piscine, furieuse, prête à dénoncer le connard qui venait de lui ficher sa petite baignade en l'air. Lorsqu'elle se retourna, fixant l'homme qui était resté à l'endroit de ''l'attaque'', elle ne le reconnut pas immédiatement, ce n'est qu'après quelques secondes, au milieu du sang qui commençait à se mêler à l'eau de la piscine, que Charlie reconnut enfin le proprio du Bloody Valentine.

Elle aurait pu, enfin elle aurait dû sans doute éprouver un minimum de culpabilité, mais il n'en était rien ! Dickens ne connaissait pas ce ... Ce... Kain ? M'enfin peut importe ! Ils ne se connaissaient pas et ne s'étaient croisés qu'une seule fois, certes pas dans les meilleures circonstances, mais elle s'en fichait, qu'il possède un gros resto-bar, une multinationale, le monde ! Rien à foutre !

Croisant les bras contre sa poitrine, elle l'attendait, prête à lui ficher une droite s'il le fallait encore.

- Non, mais ça va pas !? C'est quoi votre problème bordel ?!

Et voilà... Pouf, adieu tranquillité, adieu moment zen, adieu relaxation... Super journée, ouais vraiment, super plan, définitivement elle n'aurait jamais pu trouver meilleure journée pour aller au spa... Le karma était vraiment contre elle, qu'avait-elle fait dans une autre vie ?! Pfff, elle avait dû brûler des sorcières pour sûr...

*Life's a bitch !*

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kain
Vampire
avatar

Messages : 717
MessageSujet: Re: Le SPA "Aux Champs Elysées"   Lun 26 Nov 2012 - 18:18

Il sembla que la petite apparition du vampire face son effet. En plus des hurlements, il sentit le cœur de la jeune femme subitement s’accélérer et ressentit sa frayeur. Jubilant de son petit tour, Kain était à des lieux de se douter que cette fameuse Charlie, celle qui avait passé la soirée à rougir et qui comme seule action pour montrer sa protestation envers ses jeux lui avait lancé quelques paillettes, était en réalité une femme de caractère.

Et donc au lieu de se retrouver face au schémas classique de la frêle demoiselle qui allait s’évanouir ne pouvant gérer tant d’émotion, c’est avec son coude dans le nez que la blonde répondit à sa farce.
Sous l’effet de surprise le vampire bascula en arrière, laissant la jeune femme s’échapper de son étreinte, s’immergeant de nouveau alors qu’il entendait un flot de juron de sa part. Du sang s’échappait de son nez, et le vampire resta quelques secondes immergé, songeur.

Décidément les femmes ce n’était plus ce que c’était. Avant il n’avait qu’à montrer ses crocs pour qu’elle tombe comme des mouches, alors qu’aujourd’hui… Le vampire plaça sa main sur son nez afin de voir s’il n’était pas cassé. De toute façon il était déjà presque complètement régénéré et le saignement ne dura pas.

Mais contrairement aux apparences le vampire n’était pas en colère, bien au contraire. Il s’ennuyait tellement qu’il accueilli cet imprévu comme un distraction salvatrice. La jeune femme semblait être bien plus amusante qu’il ne le pensait, et l’idée de se distraire avec elle le fit sourire.

Il sortit alors la tête de l’eau et observa Charlie qui l’attendait à l’extérieur de la piscine visiblement très contrarié. Il en profita pour l’observer un peu plus en détail, une jolie femme à l’apparence fragile mais aux courbes assez appétissantes.

« Bonsoir Charlie, ne vous avais-je pas dit que je me vengerais après la soirée de réouverture du Bloody Valentine ? »

Souriant il se propulsa en dehors de la piscine.

« Dites vous que c’est un prêté pour un rendu, même si j'avoue y avoir été un peu fort... Disons que maintenant nous sommes quitte… A moins que vous ne cachiez un autre bol de paillette ? »

Il fit mine de regarder derrière la jeune femme en souriant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Dickens
Humain
avatar

Messages : 619
MessageSujet: Re: Le SPA "Aux Champs Elysées"   Lun 26 Nov 2012 - 19:31

Charlie regarda Kain regagner le bord de la piscine, une douleur par pulsations se faisait sentir dans son coude, mais la petite anglaise était trop en colère pour le remarquer et puis même, elle ne donnerait aucune satisfaction à cet homme en montrant qu'elle avait eu mal en lui faisant mal ! Pff, il pouvait toujours courir...

Toutefois, Charlie découvrit un petit détail qui expliquerait bien des choses en observant Kain se hisser sur le bord de la piscine: il ne saignait déjà plus du nez. Pourtant, il y avait bien des restes d'hémoglobine dans l'eau de la piscine... Soudain tout s'éclaira, sans aucun doute Dickens en était venue à la bonne conclusion, arquant un sourcil et roulant les yeux au ciel, Charlie songea qu'il ne manquait plus que cela: ce n'était pas un homme, mais une sangsue, génial ! Du moins cela expliquait le pourquoi elle ne l'avait pas repéré durant son attaque furtive. Ça expliquait également son teint maintenant qu'elle le regardait de plus près, avec un taux d'alcoolémie un peu moins élevé que la dernière fois qu'ils s'étaient croisés. Peut-être que la froideur du bras qui s'était refermé sur elle plus tôt aurait dû également lui ouvrir les yeux sur la véritable nature du vampire, cependant l'affolement ne lui avait pas permis réflexion aussi superficielle.

Le comble, c'est qu'avant de se hisser hors de la piscine, le cinglé des profondeurs osa lui rappeler qu'il avait dit qu'il se vengerait. Se venger d'un vulgaire bol de paillettes de la sorte ?! C'était un sociopathe oui ! Posant rageusement ses poings sur ses hanches, Charlie allait lui dire le fin fond de ses pensées, lorsque Kain, maintenant en face d'elle, admit qu'il y état peut-être allé un peu fort. Un peu moins psychopathe qu'elle ne l'avait cru, c'était au moins cela.

- Croyez-moi, ce n'est pas un bol de paillettes que j'aurais aimé vous flanquer au visage il y a quelques minutes...

Plissant quelque peu les yeux, Dickens n'était pas trop d'humeur pour les mauvaises plaisanteries du vampire. Déjà, c'était un vampire, ensuite, elle avait cru comprendre qu'il était copain-copain avec Llylewin, cela étaient déjà d'assez bons arguments pour l'éviter comme la peste et puis après, qu'est-ce qu'il lui voulait, à rester là devant elle attendant une réaction de sa part ? S'il s'attendait à ce qu'elle éclate de rire en le complimentant sur son sens de l'humour particulier, il pouvait toujours aller se faire voir.

- Ravie de voir que nous sommes d'accord sur un point: ce n'était définitivement pas équivalent à de misérables paillettes.

Sèchement, elle tourna les talons et se dirigea vers le transat sur lequel elle avait posé son peignoir plus tôt. Sa journée spéciale relaxation n'était peut-être pas fichue comme elle l'avait pensé tout à l'heure, si elle allait s'enfermer avec une massothérapeute dans une pièce privée pour un massage relaxant, elle pourrait peut-être rattraper le coup. Pour sûr qu'elle prendrait le temps maximal et essaierait de retrouver son calme d'il y avait à peine une dizaines de minutes, Charlie n'avait pas l'intention de sortir d'ici frustrée et stressée, non hors de question ! Elle avait décidé de s'offrir du bon temps et c'est ce qu'elle ferait, un point c'est tout, même malgré le vampire qui se prenait pour Jaws.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kain
Vampire
avatar

Messages : 717
MessageSujet: Re: Le SPA "Aux Champs Elysées"   Lun 26 Nov 2012 - 22:59

Le vampire observait Charlie face à lui qui ne décolérait pas. Même s’il ne le montrait pas, Kain était ravi de l’effet qu’avait eu sa petite blague, comme elle était marrante ainsi Charlie, ses deux poings sur ses hanches !

Mais voilà que la jeune femme ne demanda pas son reste et disparut afin de se poser seule, sur un transat. Le sourire du vampire s’effaça aussitôt.
Il était hors de question que son jouet disparaisse et qu’il se retrouve une nouvelle fois immergé dans la piscine à faire des bulles !

Surtout que Charlie lui avait tapé dans l’œil, il fallait dire qu’elle était mignonne ainsi… Oui bien entendu il y avait sa tenue et son physique, mais ce n’était pas le plus important pour Kain. Elle était là, face à lui, très peu habillé certes mais surtout ses veines apparentes, grossies à cause de la vasodilatation de ses vaisseaux et son petit cœur qui, sous le coup de l’énervement, battait très vite et très fort ou encore ses pupilles dilatées… non elle était à croquer et en plus vu son caractère cela promettait pas mal de moment marrant en sa compagnie.

Alors non le vampire était décidé à ne pas la laisser tranquille. C’est donc tout naturellement qu’il vint se placer sur le transat juste à coté du sien.
Kain savait pertinemment que ce n’était pas le genre d’attitude à avoir envers une jeune femme, mais peu importe, cela était bien mieux que de faire des bulles dans la piscine.

« Allons mademoiselle Charlie nous allons pas rester sur un tel désaccord, ça serait dommage je trouve. »

Première chose, Kain devait tenter de nouveau attirer sa sympathie, s’il voulait ne pas avoir à la poursuivre d’une pièce à l’autre, petit jeu qui finirait par le lasser il devait bien l’admettre. A lui de se débrouiller pour que cela ne soit pas le cas.

« J’avoue ne pas avoir été très gentil, et je m’en excuse, j’avoue avoir passé des moments peu plaisants depuis la réouverture du Bloody Valentine, et vous avez en quelque sorte été mon exutoire. Pour me faire pardonner je vous propose de vous offrir une autre séance sans moi cette fois ci, qu’en pensez-vous ? »

De toute façon le vampire n’avait pas l’intention de croiser de nouveau la jeune femme, il fallait dire que la voir comme ça en maillot, énervée le faisait saliver et finalement il n’était pas contre un petit repas « à la vapeur ».

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Dickens
Humain
avatar

Messages : 619
MessageSujet: Re: Le SPA "Aux Champs Elysées"   Mar 27 Nov 2012 - 2:55

S'asseyant sur son transat, Charlie était en train de remettre son peignoir, prête à changer d'endroit et ne plus ''déranger'' le vampire-des-profondeurs-abyssales-des-eaux-chlorurées, peut importe si c'était lui ou elle qui était là en premier, Dickens voulait tout simplement la paix. Il avait fait sa stupide blague, ça l'avait sans doute distrait, tant mieux pour lui, elle, elle fichait le camp. Mais au moment où elle croyait s'être débarrassée de Kain, ce dernier revint à la charge. Ce dernier vint s'asseoir juste à côté d'elle, sur le transat voisin et lui chantait fleurette sur le dommage de la situation s'ils se séparaient ainsi.

Il était sérieux ? Elle hallucinait c'était pas possible ?! Mais que lui voulait-il merde ! Ce devait être du genre à qui on ne disait jamais non, ça Charlie en était désormais persuadée, elle n'allait certainement pas tomber pour ses beaux yeux et non ! S'il y avait eu un avantage à être seule pendant toutes ses années, sans amis ni proches, c'était que Charlie n'éprouvait pas de remord ou de culpabilité à refuser ou passer son chemin lorsque quelque chose ne lui plaisait pas, mais cette fois la curiosité prenait le dessus.

Elle se retourna pour lui faire face, son peignoir entre-ouvert, appuyant des bras sur ses cuisses pour le regarder droit dans les yeux, quelque peu penchée vers l'avant, Dickens fronça les sourcils et plissa légèrement les yeux; elle essayait de comprendre, de percer ses intentions, quelque chose du genre, car à vrai dire elle était intriguée. Pas le genre d'intérêt qui vous gardait éveillé la nuit, non elle ne se poserait sans doute plus de questions une fois qu'elle sortirait d'ici... Mais son regard froid et distant cherchait pour l'instant des réponses. C'est le moment que choisit le vampire pour se confondre en excuses de nouveau, allant même jusqu'à lui avouer qu'elle avait été un exutoire.

*Sympa...*

Arquant néanmoins un sourcil, le fixant toujours intensément de ses prunelles d'or, elle laissa un assez long moment de silence avant d'ouvrir la bouche.

- Tout d'abord, je ne veux rien de vous...

Charlie n'aimait pas ce type de personne, tellement plein aux as qu'il espérait tout régler en offrant de payer en échange, non, ce n'était pas ainsi que fonctionnait le vrai monde.

- Ensuite, je vous préviens, je n'hésiterai pas à vous reficher une droite si vous me refaites un coup pareil, vampire, lycan ou E.T, je n'en aie rien à foutre, je n'ai pas l'intention d'être un amusement ni même une proie si c'est ce que vous avez en tête.

Dickens espérait franchement que ce ne soit ni la première ni la deuxième option, plus franchement surtout pas la deuxième... Elle se surprit même à cet instant à regretter de ne pas avoir le chapelet de sa mère avec elle, après tous ces mois passés à Galway, ce n'était que maintenant qu'elle avait une petite pensée pour l'objet religieux, apparemment que ça fonctionnait bien sur ces sangsues... La blonde se promit de chercher en arrivant chez elle, enfin si elle arrivait jusque là...

- Maintenant que tout est mis au clair, j'aimerais savoir... Que puis-je pour vous et que me voulez-vous ?

Loin d'être le genre de personne qui tournait autour du pot lorsqu'elle était irritée, Charlie le fixait toujours, mais avait désormais posé son menton sur son poing, comme lassée et patientant pour une réponse qui tardait. Effrontée ? Juste ce qu'il fallait. La fierté de la jeune femme et son entêtement allait peut-être un jour lui causer de gros problèmes, mais honnêtement elle ne regrettait jamais, même si cela devait la conduire en mauvaise posture, Dickens était simplement très réactive et caractérielle avec qui le méritait, comme on disait : qui s'y frotte, s'y pique !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kain
Vampire
avatar

Messages : 717
MessageSujet: Re: Le SPA "Aux Champs Elysées"   Mar 27 Nov 2012 - 21:38

Le petit numéro du vampire commença à faire son effet. Même si la jeune femme semblait avoir encore pas mal de grief contre lui, elle avait décidé de ne plus fuir et avait engagé la conversation. Malgré tout Kain devrait faire très attention à ses paroles, car il sentait Charlie prête à fuir au premier propos déplaisant.

La situation était des plus… Amusantes. Kain avait l’impression d’être en chasse, de tenter d’amadouer sa future proie, d’être suffisamment prudent et précautionneux pour ne pas l’effrayer… Bien plus distrayant que de faire des bulles dans la piscine !

« Ne vous inquiétez pas, disons qu’après ce que je vous ai fait, le coup était justifié, donc je dirais que nous sommes quitte. Donc plus de sale coup de ma part, je vous le promets. »

Le vampire se positionna plus confortablement sur le transat.

« En fait j’avoue être un peu curieux, depuis la soirée j’avais envie de passer un petit moment en votre compagnie histoire de discuter. Après tout vous avez de sacrées fréquentations et on peut dire que vous n’avez pas froid aux yeux. Cela m’a intrigué… En tout bien tout honneur j’entends. »


Il marqua une pause, cherchant du regard sa serviette.

« Je parle de votre partenaire lors de la soirée, demoiselle Llylewin, le Bloody Valentine vend de l’alcool à son établissement, du coup je la connais. J’avoue avoir été étonné, car sans vouloir vous vexer, je ne vous vois pas comme un employée du Quality Street. »

Sa serviette était trop loin, tant pis le vampire n’irait pas la chercher immédiatement.

« Je dois avouer que vous êtes une femme intrigante. Vous sembliez connaître Llylewin et vous ne semblez pas vous démonter face à moi. Peu de femmes ou d’hommes ont autant d’assurances face à des créatures de notre espèce. C’est impressionnant. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Dickens
Humain
avatar

Messages : 619
MessageSujet: Re: Le SPA "Aux Champs Elysées"   Mer 28 Nov 2012 - 1:42

Bon, c'était déjà un bon départ, même si elle doutait pouvoir avoir confiance en lui et en ce qu'il lui racontait pour la baratiner, il lui disait néanmoins qu'il ne lui prendrait plus l'envie de jouer au requin meurtrier avec elle. Charlie espérait quand même que ce Kain était un hom... Enfin, une sangsue de parole, car l'un deux y laisserait très probablement des plumes et la demoiselle avait une idée assez claire sur qui en souffrirait le plus malheureusement.

Toutefois, voilà qu'il reprenait son baratin en lui disant qu'il avait eu très envie de la revoir, car elle l'intriguait. Hmm, hmm... Ce qu'il ne fallait pas entendre, aussitôt Charlie fronça les sourcils, le menton toujours effrontément poser sur son poing. Avec tous les gens qu'ils devaient rencontrer dans une simple journée, pourquoi elle l'aurait marqué plus que d'autre ? Il y avait des femmes bien plus remarquables, plantureuses et mystérieuses qui parcouraient les rues de Galway, elle, elle n'avait rien demandé, au mauvais endroit au mauvais moment probablement, elle commençait à en avoir l'habitude. Ne bougeant pas d'un poil pourtant et n'ouvrant pas la bouche malgré l'envie pressante qui se faisait sentir, Charlie s'abstint de tous commentaires, curieuse de voir si le vampire allait ajouter quelque chose. Ils le faisaient toujours, c'était inévitable, les beaux parleurs tâchaient toujours d'intriguer, puis ensuite ils révélaient quelques détails sur leurs intentions, ors, c'était exactement ce que Dickens souhaitait, cherchant à comprendre le soudain intérêt pour sa personne.

Alors, vint le couplet semi-explicatif... Llylewin ? Sérieusement c'était un coup monté ?! Son cœur s'accéléra rapidement lorsque Kain prononça le nom de la maquerelle, ce qui n'échappa pas à la blondinette forcée de constater que malgré les mois qui passaient, la vampire avait malheureusement laissé une trace probablement indélébile sur elle. La première fois on n'oublie jamais, en espérant qu'il n'y en ait pas d'autres, songea Charlie. M'enfin c'était toujours ça, il ne trouvait pas qu'elle avait la tête de l'emploi, le contraire lui aurait sans doute déplu il fallait dire. Non et puis, travailler pour Llylewin ?! Milicent était bien courageuse, ou inconsciente aller savoir...

- Oh j'ai pas la tête de l'emploi, dommage...

Souriant sarcastiquement, Charlie n'avait pas peur d'offusquer Kain, loin de là, si elle le pouvait au contraire, peut-être se lasserait-il d'elle et irait faire joujou avec les autres bimbos du coin ?

*Intrigante ? Qu'est-ce qui faut pas entendre...*

- Connaitre Llylewin est un bien grand mot, disons simplement que nous nous sommes croisées quelques fois, malheureusement. Sinon, oui, je devrais avoir peur peut-être, m'évanouir de simplement partager la même pièce que vous, mais non, ce doit être moins amusant non ?

Non, elle n'avait plus l'intention de se laisser intimider ou agresser, du moins plus sans rétorquer en retour, cela avait été un choc la première fois, mais maintenant, elle revenait à ses bonnes vieilles habitudes et à son caractère bien trempé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kain
Vampire
avatar

Messages : 717
MessageSujet: Re: Le SPA "Aux Champs Elysées"   Mer 28 Nov 2012 - 16:54

La conversation commençait, mais la jeune femme restait sur ses gardes, elles semblait avoir beaucoup de mal à se détendre, se méfiant du vampire comme de la peste. Kain trouvait tous cela franchement amusant…
Il se posait maintenant la question de savoir dans combien de temps la jeune femme en aurait marre. Au bout de combien de temps elle finirait par vouloir partir, par emprunter une ruelle, et par finir par se retrouver sous les crocs du vampire.

Il fallait dire qu’elle était appétissante, et le vampire se demandait quel gout avait son sang, vu son état de stress.
Pris dans son petit jeu il continuait de tenter de l’amadouer, mais la chose était vraiment pas évidente, ce qui d’ailleurs était drôle, c’est que son comportement était réellement intriguant, elle ne semblait nullement le craindre, c’était la deuxième femme humaine qu’il rencontrait comme ça sur Galway, c’était un brin perturbant pour le vampire qui avait l’habitude de générer craintes et effrois chez ses future victimes.

« Non je ne dirais pas que vous n’avez pas la tête de l’emploie, sans vouloir vous vexer… Mais c’est plus votre façon de réagir… »


Le vampire mis sa main au niveau de son nez. Il n’imaginait pas une femme avec un tel caractère arpenter un milieu si particulier.

« Et même si c’est difficile à admettre, malheureusement ça m’est souvent arrivé de ne pas pouvoir finir une conversation. Une fois que la jeune femme avait réalisé ma race, elle est devenu encore plus blanche que moi et a fait un malaise… J’admet que la première fois que ça m’est arrivé, j’ai trouvé ça très amusant, mais au bout d’un certains temps on se lasse…»

C’était bien plus distrayant d’organiser une chasse, de piéger sa victime… Et surtout d’avoir du répondant.

« Mais qui sait, peut être que je vais croiser plus de gens comme vous, après tout avec le portrait que l’on fait de nous au cinéma, j’aurais l’opportunité de discuter tranquillement avec des humaines sans pour autant la voir partir en courant ou s’évanouir persuadé que son dernier instant était arrivé… »


Le vampire continuait de se demander quel gout avait le sang de Charlie. Il n’avait pas relevé, mais il avait remarqué une petite chose. Lorsqu’il avait évoqué le nom de Llylewin son cœur c’était accéléré d’un coup, ses pupilles c’étaient dilatées… Voilà qui était intéressant, la jeune femme était-elle juste stressait en se remémorant leurs petit show lors de la réouverture du Bloody Valentine, ou la maquerelle avait-elle laissé une trace plus profonde encore… au niveau de son cou ?
Pour l’instant le vampire laissa ses questions de coté, il sentait la jeune femme trop sur la défensive, il risquerait de la faire fuir trop rapidement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Dickens
Humain
avatar

Messages : 619
MessageSujet: Re: Le SPA "Aux Champs Elysées"   Jeu 29 Nov 2012 - 14:38

Alors que la majorité des gens auraient sans doute compris le message ou n'aurait plus supportés l'attitude de Charlie, Kain restait là, tranquillement et lui faisait toujours la causette, ce qui ne faisait que confirmer les doutes de la petite blonde. Il fallait au moins avouer que le vampire était tenace ou du moins entêté, ce ne devait pas être la première fois que pareille situation lui arrivait, d'ailleurs, il était peut-être même beaucoup plus âgé qu'elle ne le croyait, on ne savait jamais avec ces vampires. Un long frisson lui parcourra l'échine alors que la pensée de discuter avec un tueur en série de plusieurs siècles lui traversa l'esprit.

Souriant néanmoins, satisfaite, lorsque le vampire parla implicitement de son caractère, Dickens se reconcentra alors sur ce que lui racontait Kain, ''lassant'' ? Et bien, et bien, elle avait donc là un vampire qui avait la même ''maladie'' qu'elle peut-être ? Sincèrement, Charlie espérait que non, sinon qui sait ce qu'un vampire qui s'ennuyait pouvait faire ? Dickens préférait ne pas se l'imaginer, non, surtout pas maintenant. Se redressant tranquillement, ne lâchant pas le vampire des yeux, Charlie referma son peignoir au maximum, puis croisa les bras en se réapuyant sur ses genoux, l'air désinvolte, écoutant toujours ce que racontait Kain d'un air détaché, mais très attentif, prêtes à déguerpir aux moindres signes de ce qu'il lui préparait probablement. En même temps, elle aurait sans doute dû faire cela depuis le début de leur conversation, peut-être qu'il lui aurait fichu la paix, après tout ce devait être un peu comme poser un gros plateaux de pâtisseries devant quelqu'un de gourmand, un peu plus difficile d'y résister, car au fond, elle n'était que de la bouffe pour certain...

- Oh parce que vous aimez passer pour des diamant sur pattes pseudo romantique torturé pleurnichard ? Moi à votre place je ne me réjouirais pas trop de l'image toute rose avec des papillons et des licornes dépeinte de vous au cinéma... Vous perdez probablement de votre charme, sauf auprès de petites pisseuses de quatorze ans, mais ça, ce doit être moins amusant, moins de challenge non ?

Un petit sourire provocateur aux lèvres, Charlie lui avait balancé cela sur un ton légèrement insolent, mais il n'en restait pas moins que même si cela avait été fait majoritairement pour agacer le vampire, c'était véritablement sa vision des choses. Et à vrai dire... elle commençait à s'amuser de la situation, lancer des piques à Kain alors que celui-ci semblait passer outre pour aller savoir quel motif, continuant de lui faire la causette, oui, c'était assez fun en fait. Alors, aussi bien en profiter pendant que ça durait, il allait soit la laisser tranquille, soit lui sauter à la gorge, le jeu en valait-il la peine ? Regardant subtilement autour d'eux, Charlie prit soin de remarquer qu'ils n'étaient pas seuls, il y avait même des employés qui passaient à intervalles réguliers pour voir si tout était parfait pour leurs clients, un meurtre ou une agression ici serait sans doute très mauvais pour les affaires et donc ils réagiraient probablement si une telle chose venait à se passer dans leur établissement. Dans le pire des cas, Dickens se ferait croquer, même si cette perspective ne l'enchantait guère, elle y avait déjà survécue. Elle posa d'ailleurs machinalement sa main sur son épaule, fixant toujours le vampire, mi-amusée, mi-méfiante...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kain
Vampire
avatar

Messages : 717
MessageSujet: Re: Le SPA "Aux Champs Elysées"   Jeu 29 Nov 2012 - 22:51

Charlie était décidément bien mal à l’aise, tous dans son comportement trahissaient une certaine méfiance et antipathie envers le vampire. Ses petits regards dans la salle, ou encore ses gestes alors qu’il l’observait fermer son peignoir. Un peu comme s’il pouvait agir comme une barrière pour cacher son corps à la vue du vampire .

A moins qu’elle craigne son regard un peu trop impudique… Oui la jeune femme était belle et ses courbes hypnotisantes pouvaient faire chavirer bien des hommes, mais ce n’était pas ce genre de faim qui tiraillait le vampire, et le peignoir ne pouvait camoufler les battements de cœurs, une douce mélodie à ses oreilles, alors qu’ils variaient en fonction de leurs discussion.

Mais ce qui était le plus intéressant avec Charlie, c’était son attitude. Elle continuait de le défier, voir même de le provoquer. Elle semblait ne pas être à l’aise mais sa colère contre le vampire était la plus forte.
Malgré tout Kain continuait à rester prudent, en aucun cas il voulait que sa précieuse distraction disparaisse à cause d’une phrase ou d’une réplique mal placé. Aussi il se contenta de sourire afin de camoufler sa grimace alors qu’elle comparait son espèce à une sorte de fantasme pour midinette…

« Je dois bien le concevoir, entre une adolescente qui me demande un autographe entre deux hurlements, les yeux brillant et la bave aux lèvres, et me retrouver face à une jeune femme s’évanouissant en réalisant que je suis un vampire… Vue sous cet angle j’avoue que je me demande ce que je préfèrerais… »

Le vampire ne le montrait pas, mais sa vision du vampire l’agaçait fortement.

« Moins de challenge… Dites moi Charlie avez vous faim constamment ? Il est marrant de voir qu’a défaut d’avoir une image remodelée pour adolescente en proie à ses œstrogènes, l’autre vision que vous pouvez avoir de notre race et celle de créature toujours affamée à la recherche de la moindre collation… »

Le vampire émit un soupir certes un peu théâtrale, mais qui sembla convainquant. Surtout que cette histoire de collation lui rappelait quelque chose. L’espace d’un instant il se remémora la cause de sa constante mauvaise humeur. Le fait qu’il n’avait toujours pas de barman.

«Imaginez donc si nous étions de tel vorace, vous n’auriez sans doute jamais survécu à la soirée de réouverture du Bloody Valentine. Vu le nombre de créature comme moi qui étaient présentes… Et puis en cas de petite faim de la part de l’un d’entre nous, il y avait de quoi le rassasier sans que cela finisse en fait divers ? N’avez vous jamais vu que certains cocktails possédaient une couleur anormalement pourpre ?«

Enfin ça c’était avant, maintenant il n’avait plus personne pour gérer l’arrière du zinc… Mais il fallait dire qu‘à défaut d’être doué le barman avait été succulent... Mais le vampire avait omis de lui raconter cette partie de l’histoire, cela risquait de légèrement discrédité ses propos…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Dickens
Humain
avatar

Messages : 619
MessageSujet: Re: Le SPA "Aux Champs Elysées"   Ven 30 Nov 2012 - 15:03

Charlie écouta le vampire sans broncher jusqu'à la fin, au fur et à mesure que Kain s'expliquait, un petit sourire en coin apparaissait sur le visage de Charlie qui arquait désormais un sourcil, amusée.

- Certes, certes, je vous le concède, les vampires ne sont pas constamment affamé et certains se contrôlent parfaitement bien sans sauter sur le premier venu dans une ruelle sombre, sinon les humains seraient sans doute en voie d'extinction... Toutefois, je ne parlais pas de votre ''faim'', mais du petit jeux proie/prédateur. Si même certains humains trouvent cela excitant, je ne vois pas pourquoi vous non. D'où le point soulevé sur la petite pisseuse qui se jette dans vos bras et qui vous supplie de la mordre, comparativement à celles qui vous fuiront et vous donneront du fils à retordre. M'enfin simple supposition de ma part ...

Dickens se surprit même a se demander ce qu'elle, elle, ferait si elle était l'une de ses sangsues... Dure question étant donné que la blondinette n'avait pas ''l'appel du sang'' ni n'était assez ravagée pour tuer ou torturer des gens. Les animaux encore moins... peut-être des poches de sang ? Oui ce serait sans doute sa solution, mais trêves de réflexions, cela n'arriverait jamais bien heureusement. La jeune anglaise sortie de ses pensées et revint à la conversation.

- Vous avez vraiment envie de me faire la causette ? Sérieusement ? Vous allez me ficher la paix après au moins ?

Non, Kain n'aurait pas l'avantage à ce que Charlie tourne autour du pot, non. Toutefois, la jeune femme commençait à se décrisper quelque peu, mais elle avait toujours cette petite pointe d'effronterie au visage, ce regard dur et un ton tranchant.

- M'enfin, si vous choisissez aussi bien vos barman que vos ''blagues exutoires'' ... Mais je dois avouer que je n'ai jamais remarqué pour le pourpre particulier de vos cocktails, je ne suis passée que deux fois dans la section bar et ce fut deux fois de trop jusqu'à présent.

Mais que lui voulait-il à la fin ?! Ce petit jeu ne l'enchantait guère, il avait bien des amis avec qui parler, des employés au pire, non ? Pfff, la situation n'était pas nette, autant avec certaine personne Charlie s'était sentie immédiatement en confiance, autant avec d'autres... Kain dégageait une espèce d'aura particulière, froide, malsaine... Peut-être que c'était Dickens qui se faisait des idées après tout, mais elle ne se sentait pas confortable en sa présence et la blondinette n'avait qu'une envie, l'énerver assez pour qu'il lui fiche la paix, alors aussi bien jouer le jeu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kain
Vampire
avatar

Messages : 717
MessageSujet: Re: Le SPA "Aux Champs Elysées"   Sam 1 Déc 2012 - 13:09

Plus le temps passait, plus la jeune femme semblait enfin enclin à la discussion, même si la tache n’était pas évidente. Le vampire continuait de faire très attention aux mots qu’il employait.

Cependant, plus la conversation avançait, plus il avait l’impression que Charlie aussi jouait un jeu. Chacune de ses paroles étaient en réalité provocations, plus ou moins camouflé. Le vampire devait donc user de patience afin de continuer à converser sans lui renvoyer une de ses piques en pleines figures. Mais amadoué une proie était un art, et finalement la jeune femme n’avait pas complétement tort dans ses propos.

« Il est clair que le jeu proie prédateur rajoute du piquant, au bout de plusieurs années d’existence, certains transforme la recherche de nourriture en véritable chasse, inventant des stratagèmes, tentant de s’approcher le plus de sa proie, de faire en sorte qu’elle baisse sa garde… »

Il fixait la jeune femme souriant, mais rapidement il n’alla pas plus loin dans ses propos. Il était hors de question de l’effrayer.

« Mais pour user de ce genre de stratagème, cacher le fait que l’on soit un vampire est primordiale, car malheureusement l’effet procuré à cette annonce n’est pas forcément celui escompté. Imaginez, vous avez soit la personne se met à pleurer, à s’évanouir, ou pire à vous demander un autographe, et si c’est possible un petit suçon dans le coup pour le coté « paillette » du vampire… »

Voilà que Kain discutait chasse avec sa future proie… La conversation avait quelque chose d’assez paradoxale et surtout d’incroyablement amusant. Il espérait néanmoins que ces derniers mots la rassure, et qu’elle ne décide pas à disparaître. Il jeta un petit coup d’œil inquiet à la piscine, s’imaginant de nouveau dans son coin en train de faire des bulles… La dernière pique ne le laissa cependant pas indifférent, et pour la première fois son visage montra une contrariété évidente.

« Alors la ne m’en parlez pas. Compte tenu de son incompétence j’ai du me passer de ces services, et c’est regrettable. Il semblerait que cette ville soit en pénurie de barman et cela fait des jours que je cherche désespérément une personne capable de faire des cocktails digne de ce nom ! Compte tenu de la situation je suis prêt à même payer le double du salaire classique ! »

Le vampire poussa un soupir, il savait pertinemment qu’une fois ce petit intermède terminé il allait devoir repartir à la recherche d’une personne compétente, et visiblement à Galway trouver un barman était loin d’être évident.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Dickens
Humain
avatar

Messages : 619
MessageSujet: Re: Le SPA "Aux Champs Elysées"   Lun 3 Déc 2012 - 1:44

Écoutant attentivement le laïus qui lui état servi sur la chasse, Charlie commençait à croire de plus en plus qu'il ne serait pas bon pour elle de discuter trop longtemps avec le vampire. Surtout, il ne fallait pas lui donner aucunes info personnelles, des plans qu'il l'utilise à son avantage, si ce n'était pas aujourd'hui ce pourrait être un autre jour et ça il en était hors de question ! L'idée d'être la proie d'une de ces sangsues ne l'enchantait guère plus qu'un bain emplit de piranhas.

Même lorsque Kain rectifia un peu le tire en expliquant que ce serait primordiale-de-ne-pas-révéler-sa-nature, Charlie ne tombait pas dans le panneau, non, au contraire, elle avait vu assez de films et avait assez lu sur les tueurs en séries pour savoir que l'idéal était, au contraire, de mettre sa ''proie'' en confiance. Toutefois, elle ne réagit pas, voulant voir jusqu'où il irait, voulant voir si elle se trompait...

Mais voilà que Kain réagissait enfin à l'une de ses piques, elle aurait presque cru qu'il était mort, bon en fait c'était à peu près cela au fond, mais le genre impassible qui passait par dessus toutes les remarques déplaisantes commençait sérieusement à emmerder Charlie. Quoi ? Il avait du mal à trouver des barman ? C'était d'un ridicule, n'importe qui voudrait d'un job du genre dans un resto bar, c'était pas le genre d'endroit crade avec des clients dégueulasses qui se comportaient comme des porcs, non, ou du moins il devait y avoir de la sécurité pour les ficher à la porte vite fait bien fait. Charlie avait fait des jobs bien moins payé et dans des endroits bien plus abjects, alors qu'il n'y ait personne qui pose candidature, ça l'intriguait du coup.

- Vous devez être un sale patron pour que personne n'ose poser candidature ? C'est pas sorcier faire des cocktails, à moins que vous soyez méga chiant en fait ? En plus avec salaire doublé... Vous devez vraiment pas être commode dites donc !

Un grand sourire victorieux aux lèvres, Charlie se délectait déjà de sa dernière pique, il allait probablement ficher le camp après celle-là ou alors piquer une crise, oui probablement la crisette, puis après la ''fuite'' en fait. La jeune anglaise ne pouvait cependant pas s'empêcher de se demander si elle avait raison ou si les gens de Galway n'étaient pas portés sur les jobs du genre... Peut-être un peu des deux ? Pourtant ce ne devait pas être les gens en recherche d'emploi qui manquait dans le coin, logiquement, comme partout ailleurs... Il devait sacrément être difficile ce Kain ou alors il devait chercher la ''perle rare'' qui sait, Charlie avait connu un patron comme ça, passant des centaines de candidats, cherchant spécifiquement quelqu'un qui répondait à la fois à toutes ses exigences et qui avait de l'expérience, aussi bien chercher une aiguille dans cinq cents tonnes de foin quand on était si peu conciliant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kain
Vampire
avatar

Messages : 717
MessageSujet: Re: Le SPA "Aux Champs Elysées"   Lun 3 Déc 2012 - 22:42

Ce qui était amusant, singulier et surtout irritant avec Charlie c’était son comportement. Son corps lui envoyait de nombreux signaux, assez clair pour le vampire. Elle semblait le craindre, se méfier de lui, en avoir peur… Et puis il y avait ce qu’elle disait, son aplomb son affront, les nombreuses piques… A chaque parole de la jeune femme était en totale contradiction avec les signaux implicites de son corps.

Une énigme, voilà ce que représentait Charlie aux yeux du vampire. Et c’est aussi ce qui faisait de la jeune femme une proie de choix. Elle avait éveillé la curiosité du vampire et en plus apportait un certains challenge. Ca changeait de ses traques habituelles, qui consistaient à suivre sa proie jusqu’à ce qu’elle se retrouve dans un coin isolé, ou il pouvait se nourrir tranquillement. Le challenge était différent, même si la jeune femme commençait quelque peu à épuiser sa patience…

« Si seulement tu disais vrai… Mais sache qu’avec un sale patron, compte tenu du salaire je n’aurais eu aucun mal à trouver un barman digne de ce nom. Non malheureusement je pense que c’est plus le coté ou le bar est ouvert à toute les races… »

Il soupira de nouveau, il devait bien l’admettre il n’avait pas croisé beaucoup de barman compétents, les seuls qui avaient postulés étaient des créatures comme lui qui désiraient se servir de cet emploie pour repérer leurs proies… Et ça Kain ne tolérait pas, c’était son bar, son terrain de jeu, il ne partagerait pas !

« Tous le monde n’a pas votre… caractère Charlie, et ici cela est une qualité rare que je recherche, j’ai besoin d’une personne qui soit certes doué pour faire des cocktails, mais qui ne se mette pas à blêmir à chaque fois qu’on lui demande une version sanguine d’une boisson. »

Il devait bien l’admettre, si Kain réussissait à trouver une personne douée dans la boisson et avec le sale caractère de Charlie il aurait alors son barman idéal.

« Il manquerait plus que vous me disiez que vous savez faire des cocktails et la vous finirez par me gâcher la journée, cela voudrait dire que j’ai agacé la personne que je cherche pour tenir mon bar ! »

Kain éclata de rire, non pour lui Charlie ne préparait pas de cocktail, elle en serait un.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Dickens
Humain
avatar

Messages : 619
MessageSujet: Re: Le SPA "Aux Champs Elysées"   Mar 4 Déc 2012 - 3:06

Arquant un sourcil, Dickens était un peu surprise par les suppositions de Kain, mais après tout, il devait mieux connaitre le sujet qu'elle. Ce qui lui semblait un peu, inhabituel pour ce genre de ville, était sans doute le fait qu'on puisse ne pas vouloir travailler dans un établissement mix, car il fallait le dire, Galway était plus qu'un mélange hétérogène, donc forcément les établissements et la majeure partie des commerces n'avaient guère le choix de recevoir toute clientèle confondue, du moins en majorité.

Pareil en ce qui concernait l'hémoglobine, il suffisait de ne pas y penser probablement, un peu comme les médecins dans les hosto, il fallait probablement s'y désensibilise, mais bon, Charlie avait un sens du pragmatisme un peu effarant parfois, même pour elle. Après tout, ce n'était que de la nourriture, comme un steak saignant, du boudin ou bien de la volaille, certes ce n'était pas la nourriture qui intéressait le genre humain, mais c'était la nourriture des vampires. En y réfléchissant, il n'y avait rien de bien choquant là dedans à proprement dis, ce qui avait la possibilité de choquer c'était la façon dont on avait pu recueillir le liquide rouge, mais sinon... ce n'était pas comme s'il fallait servir des membres ou des organes...

Cette conversation devenait assez intéressante au finale, pas que Kain et Charlie échangeait gentiment de jolies choses sur les papillons et les arc-en-ciel, non, mais c'était intéressant, les réflexions qui en résultaient et tout et tout. Même lorsqu'il lui servit l'occasion de l'énerver une fois de plus sur un plateau d'argent, dommage qu'il soit une sangsue sans morale et qu'elle ne pourrait pas baisser sa garde, cela commençait à être moins naturel plus la conversation avançait, plus elle commençait réellement à s'y intéresser et à réfléchir en fait.

- Vous trouvez que j'ai pas non plus la tête de l'emploi c'est ça ? Décidément je me demande bien à quoi j'ai une tête ? Et avant que vous ne répondez ou même ne l'envisager, j'ai pas une tête à me faire vider de mon sang. Pour info inutile, oui justement, j'ai fais pas mal de petits boulots avant d'atterrir ici, dont barmaid dans plusieurs boîtes et resto...

Relevant un peu le menton, elle fixa le vampire, amusée, songeant également qu'elle se serait probablement portée volontaire pour le poste si ce vampire n'avait pas été le patron... Ou s'il n'avait pas essayé un remake des dents de la mer sur elle en fait... Car au fond, il fallait bien le dire, elle commençait à être un peu limite côté argent et la petite blonde n'avait pas vraiment envie d'appeler son géniteur pour obtenir un peu d'argent supplémentaire, mais bon, avec les cours, c'était toujours la même histoire, il fallait du temps pour être suffisamment connue et ne pas avoir d'autre job en même temps...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kain
Vampire
avatar

Messages : 717
MessageSujet: Re: Le SPA "Aux Champs Elysées"   Mar 4 Déc 2012 - 14:57

Les dernières paroles de la jeune femme laissèrent le vampire sans voix. Alors que depuis le début de la soirée il répondait a chacune de ses provocations, faisant comme si de rien était, pour la première fois il eut besoin de quelques secondes pour réaliser ce que la jeune femme venait de dire.
Sa dernière phrase venait sans conteste de lui sauver la vie. L’espace d’un instant, Charlie passa de distraction alimentaire amusante, à une personne à part entière digne d’un intérêt autre que simplement culinaire.

Son attitude changea radicalement d’ailleurs. Finis le petit jeu, qui consistait à tentait d’être le plus conciliant, le plus gentil, le plus mielleux afin de tenter de baisser la garde de la jeune femme. Même son ton de voix changea. Le vampire se redressa la fixant dans les yeux, un regard sérieux, le patron du Bloody Valentine avait prit le dessus sur le vampire en quête de distraction.

«Tu es sérieuse ? Tu es capable de tenir un bar ? »

Kain finit de se redresser basculant sur le coté de son transat, face à la jeune femme.

« Tu n’as pas peur des vampires, et tu te sens aptes à servir des boisons alcoolisés contenant du sang, sans grimacer ou être apeuré ? »

Le vampire se montrait moins mielleux mais plus familier, il avait peut être face à lui la solution de tous ses derniers problèmes.

« Tu ne te démontes pas, face à un vampire, tu arrives à rester courtoises mais assez sèches pour montrer que la situation ne te convient pas. Alors que je suis un prédateur potentiel tu n’es pas partis en courant mais tente de me faire « subtilement » comprendre que tu n’apprécies pas ma compagnie. Tu possèdes toutes les qualités que je recherche pour une barmaid. »

Oui finit le jeu, à partir de ce moment là le vampire était devenu bien plus franc. Il avait dit ça un peu comme s’il réfléchissait à voix haute. Il ne restait plus qu’une chose à savoir pour le vampire, c’était son expérience et ses compétences pour les cocktails et le service.

« Je vais être franc avec toi, que voudrais tu pour venir faire un essai au Bloody Valentine, et s’il est concluant pour prendre ce poste ? »


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Dickens
Humain
avatar

Messages : 619
MessageSujet: Re: Le SPA "Aux Champs Elysées"   Mer 5 Déc 2012 - 3:43

Aussitôt qu'elle avait eu terminé de parler, Charlie nota immédiatement un changement de comportement radical chez le vampire. Elle était certaine d'avoir fait une bêtise, ça y est il en avait eu marre et allait la massacrer pour son bon plaisir parce qu'elle venait de lui dire qu'elle correspondait à ce qu'il semblait rechercher depuis un moment et qu'elle n'avait pas l'air de beaucoup l'apprécier. Quand il lui demanda si elle était réellement capable de tenir un bar, elle faillit s'étouffer, elle avait vraiment l'impression d'avoir l'air d'une bonne à rien, les gens étant toujours surpris à chaque fois qu'elle racontait ce qu'elle était apte à faire. La vérité c'est qu'elle avait touché à énormément de choses en fait...

Lorsqu'il se releva précipitamment, renversant le transat du même coup, Charlie tressaillit, serrant les poings prêtes à riposter au moindre pas dans sa direction, il se fichait le doigt dans l'œil s'il croyait qu'il arriverait facilement à avoir le dessus, enfin... Si, il y arriverait, mais il n'apprécierait probablement pas que Dickens se défende vivement. Toutefois, Kain n'avança pas dans sa direction, au contraire, il se mit à déblatérer sur le caractère de la petite blonde et ses compétences dans le domaine, allant même jusqu'à la tutoyer. Clignant quelques fois des yeux, tentant d'assimiler et de comprendre le changement si abrupte de situation. Comme c'était étrange, elle avait perçu très nettement la différence et se rassura sur ses impressions passées : elle avait été très probablement dans le menu rapproché de la sangsue. Partagée entre la dégoût, la peur et la fierté d'y avoir vu clair, Charlie se détendit néanmoins un peu, comprenant maintenant qu'elle avait la balle dans son camp, comme on disait.

D'ailleurs, elle se mit à sourire à la dernière phrase du vampire. Oui, maintenant c'était visiblement elle qui était dans une bonne position. Croisant les jambes et allant appuyer ses coudes, à demie couché, sur le transat, Dickens prenait un peu de recul pour regarder le vampire droit dans les yeux, réfléchissant aux points positifs et négatifs de la possible affaire.

- Hmm, intéressant, vous devez vraiment pas savoir qui engager pour me proposer de bosser pour vous.

Arquant un sourcil, souriant un peu plus narquoisement cette fois, Charlie fit mine de réfléchir. Après tout ce n'était peut-être pas une si mauvaise idée, ça lui permettrait de rafler un bon montant en salaire entre autre. La buisness woman en elle se réveilla, en vrai requin des affaires, elle se redressa, jambes toujours croisées, elle vint appuyer ses mains dessus.

- Dans ce cas... Déjà salaire double ça me conviendrait, avec des prime pour les soirées mouvementées et les soirées de pleines lunes.

Elle abattait déjà sa première carte avec un naturel tout réfléchit, pas du tout prête à céder pour quoi que ce soit, après tout travailler pour un vampire et servir des poilus, des sangsues et des je-ne-sais-trop-quoi, il fallait que ça en vaille la peine pour une simple humaine sans réelles défenses.

- Ensuite, je veux avoir une arme efficace contre tout ce qui se balade à Galway : Eau bénite, argent, ce genres de trucs, soyez créatif, mais hors de questions que je parte avec moins d'avance que les autres.

Faisant encore une fois mine de réfléchir, Charlie se rapprocha un peu de Kain, ses pupilles d'or se rétractant, lui donnant un regard plus perçant et froid.

- Et surtout, je veux que vous m'assuriez que le staff et vous-même allez me foutre la sainte paix et ne pas essayer de faire de moi votre quatre-heure.

Voilà, elle avait mis carte sur table, c'était à prendre ou à laisser. Si ce n'était pas ce travail-ci, ça en serait un autre, elle en avait l'habitude, mais elle n'allait certainement pas accepter sans conditions, surtout pas à Galway et encore moins avec Kain et ses potes sangsues pour patron, peut-être collègues et clients. S'éloignant un peu du vampire, elle appuya de nouveau son menton sur son poings, laissant ses conditions faire leur chemin dans le cerveau du vampire, patientant tranquillement en le regardant droit dans les yeux, l'œil vif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kain
Vampire
avatar

Messages : 717
MessageSujet: Re: Le SPA "Aux Champs Elysées"   Jeu 6 Déc 2012 - 22:08

Le vampire ne s’attendait pas à une telle réponse de sa part. Vu la crainte et l’énervement que le vampire lui inspirait, Kain s’attendait à recevoir un refus suivit d’une pique ne pleine figure.

Bien entendu la jeune femme lui asséna une ultime provocation, mais après elle ne refusa pas sa proposition, loin de là. Rapidement elle lui donna ses conditions.
Le vampire ne savait pas trop ce qui l’énervait le plus. Le fait qu’il ai du mal à cerner la jeune femme, qui envoyait de nombreux messages contradictoire, entre les signaux implicites de son corps et ses réponses. Qu’elle lui tienne tête, lui un vampire qui avait été connu comme un des pires monstre de l’ancien millénaire.

Mais le pire, et sans doute ce que le vampire avait le plus de mal à admettre, c’est qu’il avait besoin d’elle. Que si la jeune femme savait réellement faire des cocktails elle correspondait parfaitement à ce qu’il recherchait depuis des jours !
Donc non il ne pourrait se venger des nombreuses provocations qu’il avait enduré depuis le début de la soirée, juste pour l’amadouer.
Ainsi Kain finirait sur sa faim, et sans pouvoir, avec un grand plaisir, lire la terreur dans le regard de la jeune femme. Il avait la désagréable impression qu’elle venait de gagner.

« Pour le double du salaire et les primes, c’est déjà ce que je proposais. Pour ce qui est de la protection, tu auras deux bombe sous le bar, une avec de l’eau bénite et une remplie de nitrate d’argent, de quoi refroidir toute créatures entreprenante. Pour ce qui est du staff, il n’y a que des humains, et sans jouer la langue de bois, vu comment je suis en manque de barmaid, tu n’as absolument rien a craindre de moi. »

Kain était contrarié car malheureusement ce qu’il disait était la vérité. Il avait trop besoin d’elle.

« Bien entendu, avant de t’embaucher, je me dois de tester tes compétences de barmaid. Si tu es capable de me faire les grands classiques de cocktail ou de suivre les recettes pour les spéciaux, tu auras tous ce que tu demandes. »

Le vampire ne savait pas ce qu’il préférait, que Charlie sache faire des bon cocktails et qu’il trouve sa barmaid, ou qu’elle en soit incapable, et qu’il puisse se donner le plaisir de la gouter elle…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Dickens
Humain
avatar

Messages : 619
MessageSujet: Re: Le SPA "Aux Champs Elysées"   Ven 7 Déc 2012 - 16:25

Charlie était satisfaite de la réponse du vampire, encore plus même du petit air contrarié que ce dernier arborait désormais. Le salaire, les moyens de défense, le staff composé uniquement d'humain, le patron qui n'essaierait pas d'en faire un repas, c'était pourtant un peu trop beau pour être vrai... Fonçant un peu les sourcils, Charlie le fit rapidement remarquer.

- Y'a une arnaque quelque part ? Si vous êtes pas d'humeur, je finis exsangue dans un caniveau ?

En même tant, elle prenait se risque simplement en vivant ici... Cependant Charlie n'aimait pas avoir l'impression de se jeter dans la gueule du loup, mais la proposition était alléchante. Elle avait besoin d'argent et le job ne semblait pas difficile, loin de là même et ses conditions seraient respectées visiblement.

- Bon, c'est quand vous voulez pour le test dans ce cas. Il avait passé le test votre ancien barman au fait ? Non, parce que si vous l'avez renvoyé et tout parce qu'il était nul...

La petite blonde n'avait pu résister à une dernière pique, après tout elle pouvait encore ce le permettre pour l'instant, elle n'avait aucune responsabilités vis-à-vis de Kain pour le moment, bien sûr elle serait plus respectueuse si jamais il devenait son patron, tout de même, mais pour l'heure, elle devait se l'avouer, elle s'amusait bien au final à provoquer le vampire. Cette occasion ne se représenterait probablement jamais, car comme il l'avait si ''adroitement'' souligné, il avait besoin d'une employée qualifiée et Dickens remplissait les conditions. Elle ne s'en faisait même pas, persuadée qu'elle s'en tirerait bien, n'en étant pas à son premier entretient d'embauche, ni à ses premiers cocktails, non en fait elle commençait même à être enthousiaste à l'idée de retravailler dans le milieu. Elle voyait même la chose comme un défi, travailler avec des créatures capables de vous tuer en moins d'une trentaine de secondes, ça aurait sans aucun doute le bénéfice de la distraire, du moins pour un temps. Et puis, en ce qui concernait le sang, même si c'était un peu morbide pour certain, Dickens elle était curieuse de savoir comment il fallait intégrer cela aux drinks habituels.

M'enfin, Charlie verrait cela en temps et heures, si elle faisait l'affaire pour Kain, évidemment, ce dont elle ne doutait pas vraiment pour être honnête, après ça collerait ou pas, mais pour le boulot, c'était déjà à moitié gagné.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kain
Vampire
avatar

Messages : 717
MessageSujet: Re: Le SPA "Aux Champs Elysées"   Sam 8 Déc 2012 - 10:59

La jeune femme était méfiante, et c’était tout à son honneur, le vampire devait au moins lui admettre ça. Mais, et malheureusement pour lui, non il n’y avait pas de pièges, l’offre était sincère.

« Comme je te le disait tout à l’heure, je ne suis pas un ventre sur patte, et vu la difficulté que j’ai à trouver un barman, je peux t’assurer que non seulement je ne me servirait pas de toi comme un cocktail, mais en plus je t’assurerais une certaine protection. Personne ne touche à mes employés. »

A part lui s’il étaient incompétent, mais ça le vampire se garda bien de lui dire.

« Non en fait mon ancien barman était en place avant que je rachète le lieu. Au début je pensais que les sœurs qui détenaient l’établissement n’étaient pas de très bonnes commerciales, mais vu les difficulté que j’ai à trouvé quelqu’un je comprends mieux pourquoi elles se contentaient de lui. »


Le pire c’est que c’est vraiment ce que le vampire pensait.

« Et ce cher barman était du genre rancunier, alors quand je lui ai proposé de revenir il a préféré décliner la proposition. »

La réalité était quelque peu différente, vu que maintenant le barman était répartit dans tous les réfrigérateurs du Bloody dans des petites bouteilles, il aurait été difficile qu’il reprenne son poste.

« Pour l’essai, c’est simple, je pense que tu sais ou est le Bloody maintenant, il te suffit de venir et me faire la démonstration de tes talents. Par contre je te serais grè de ne pas trop prendre ton temps, pas de barman dans un bar, c’est une situation peu confortable… »

Il rigola, mais c’était ne parti nerveux. Kain exécrait l’idée de se retrouver dans une telle position de faiblesse.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Dickens
Humain
avatar

Messages : 619
MessageSujet: Re: Le SPA "Aux Champs Elysées"   Lun 10 Déc 2012 - 17:14

Charlie avait écouté Kain avec attention, réfléchissant une fois de plus au bien fondé de toute la proposition. Cependant, le vampire semblait sincère, ce qui troublait un peu la petite blonde. Il avait vraiment l'air désespéré de ne trouver personne, ce que Dickens ne comprenait toujours pas, avec tous les gens qui vivaient à Galway, certains humains n'en étaient pas à leur première génération, si elle pensait à Winnifred qui lui avait gentiment donné tonnes de conseils par exemple, mais il devait y avoir quelques têtes brûlées pour accepter ce genre de travail, non ? Surtout avec tout le fric qu'il était possible de se faire...

Charlie soupira intérieurement, même si elle avait les compétences et le pragmatisme nécessaire, de travailler pour un vampire ne la réjouissait pas pour autant, même si ce dernier lui assurait qu'il ne lui arriverait rien de fâcheux. Partagée entre un sentiment de crainte et d'excitation, l'offre restait trop alléchante et si en plus cela l'empêchait de passer un coup de fil à son père pour avoir un peu plus d'argent...

- Ne pas trop tarder hein...

La jeune anglaise réfléchit un peu, visualisant mentalement son horaire pour les prochaines semaines, les cours, les rendez-vous et tout et tout. Elle pourrait facilement passer au Bloody n'importe quand, mais une idée lui vint à l'esprit, une petite vengeance pour sa journée ratée au spa.

- Je serais disponible immédiatement en fait, étant donné que vous m'avez bousillé ma journée détente...

Elle allait lui démolir la sienne du même coup. Toute sourire, elle se dit néanmoins que ce serait pour la bonne cause, mais Dickens était quand même en partie vengée, ce qui la ravissait énormément. Elle attendait de voir la réaction de Kain, s'il était un bon buisness man il ne refuserait pas, pour sûr, cela lui indiquerait du coup à qui elle avait à faire... Souriant, elle revint appuyer son menton sur son poing, patientant tranquillement histoire de voir à quel point le vampire avait besoin de sa petite personne comme il le disait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kain
Vampire
avatar

Messages : 717
MessageSujet: Re: Le SPA "Aux Champs Elysées"   Mar 11 Déc 2012 - 20:19

Non seulement la jeune femme acceptait le poste, mais en plus elle proposait de réaliser l’essai maintenant ! Kain regarda vite fait la piscine ou quelques instants auparavant il faisait des bulles dans son coin. Non avoir une bonne raison pour quitter cet endroit lui convenait parfaitement. En plus naïve, la jeune femme était tombée dans son panneau, cette histoire stupide de recherche de barman… Bientôt ils sortiraient tous les deux, se dirigeant vers le Bloody Valentine, mais ce que ne savait pas la jeune femme c’est que jamais elle n’arriverait à destination. Au détour d’une ruelle, il la plaquerait contre un mur, lui faisant payer son affront. Et après s’être amusé avec elle, Kain la viderait de son sang, lentement, très lentement, afin que la jeune femme se sente mourir, qu’il puisse lire son désespoir dans ses yeux alors qu’elle était à l’agonie et qu’il lui donnait le coup de grâce.

Parfait tout était parfait, hormis le fait qu’il avait vraiment besoin d’une barman, et que donc son petit détour dans une ruelle sombre n’aurait pas lieu…

Il se redressa, l’air contrarié cherchant à récupérer sa serviette.

« Allons-y »


Vers les salons privés du Bloody : http://www.hellsgate.fr/t497p15-les-salons-prives#7524

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Le SPA "Aux Champs Elysées"   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le SPA "Aux Champs Elysées"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Le rat des villes et la souris des champs [Naya]
» L U L L A B Y •• faire l'amour dans les champs excite les fleurs.
» Retour aux Sources et aux Champs [PV]
» Lalala des carottes dans les champs de blé [Claude]
» Martelly veut donner une réplique à Aristide au Champs de Mars
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hell's Gate :: LES TERRAINS EXTERIEURS :: 
Forêt
 :: Hôtel des Catacombes
-