AccueilCalendrierFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [RP] - Petit précis sur le vampirisme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Esprit des Fondateurs
Administration
avatar

Messages : 317
MessageSujet: [RP] - Petit précis sur le vampirisme   Jeu 19 Jan 2012 - 13:18

Petit précis sur le vampirisme

Vous trouverez ici tout un tas d'informations pratiques sur les vampires.

Rappel: vous trouverez l'essentiel de cet article résumé dans le bestiaire du background.




Dernière édition par Esprit des Fondateurs le Jeu 19 Jan 2012 - 13:26, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hellsgate.fr
Esprit des Fondateurs
Administration
avatar

Messages : 317
MessageSujet: Re: [RP] - Petit précis sur le vampirisme   Jeu 19 Jan 2012 - 13:19

Les besoins en sang des vampires


Un vampire a besoin de sang (si, si, je vous assure !).
Néanmoins, on peut se demander à quelle fréquence, la quantité, la qualité même. Le sang est aussi vital à un vampire qu’un être humain a besoin de manger. La soif est le principal problème, le seul, le vrai, l’unique en ce qui concerne la subsistance du vampire. Sans ça, le vampire se dessèche comme un vieux pruneau jusqu’à ce qu’on le réapprovisionne en sang.

Tout dépend de l’envie de sang, à quel point elle est supportable. Le vampire n’a pas forcément besoin de sang frais ou de sang humain.
Il peut se contenter de n’importe quel type de sang, cependant le sang frais d’un humain aura plus tendance à satisfaire l'appétit du vampire : meilleure valeur nutritionnelle que du sang animal ou du sang de cadavre, il est aussi en général jugé comme meilleur en goût. Ne faites pas cette tête-là, un vampire peut se nourrir du sang d'un mort, le sang aura juste un goût de denrée qui aurait dépassé la date de conservation.

Le vampire peut aussi se nourrir de façon indirecte : un steak saignant peut faire l’affaire mais il en faudra un bon paquet. De même, un vampire peut se nourrir du sang d'un autre vampire puisque le sang de ce dernier provient déjà d'une autre proie. Du moment qu'il y a de l'hémoglobine, ça aura un effet rassasiant.


Un vampire peut se passer de sang pendant une journée, voire deux mais il vaut mieux qu’ils se nourrissent jour après jour pour éviter d’être pris d’une violente envie de chasse à l’être humain et de provoquer presque à tous les coups la mort de la proie, car oui, la faim rend le vampire teigneux.

En même temps, tout dépendra de l’activité du vampire, donc, se dépense-t-il beaucoup ? Si le vampire est blessé, il aura aussi besoin d’un plus grand apport en sang afin de régénérer son organisme. Un vampire peut se remettre d'à peu près n'importe quelle blessure s'il est correctement nourri pour se remettre, mais dans le cas contraire une blessure trop importante en cas de disette peut lui faire passer l'arme à gauche (CQFD, ne pas blesser un vampire qui est en manque de sang. Ou bien si, tout dépend de l'effet recherché.)

Revenons-en à nos moutons, les besoins de sang sont bien réels. Les envies, c’est autre chose, la qualité du sang dépend de ce que mangent ou boivent les gens. En résumé, les vampires peuvent avoir des préférences, mais ils sont assez peu originaux en la matière, tous préfèrent en général se servir à la source humaine.

Pour le reste, c’est à vous de voir à quel point votre vampire est en manque, à partir de quand. Les expériences forgent différemment et donc beaucoup de choses dépendront de ce que le vampire a vécu.

Pour finir, un vampire qui mord un humain ne le tue pas de façon systématique: tout dépend de la quantité de sang qu'il lui prélève. Certains préfèrent vider intégralement leurs victimes pour ne pas laisser de témoin, d'autres se contentent de siroter pour ne pas épuiser leur cheptel... Tout est question de politique.


Article par Kayna O'Sullivan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hellsgate.fr
Esprit des Fondateurs
Administration
avatar

Messages : 317
MessageSujet: Re: [RP] - Petit précis sur le vampirisme   Jeu 19 Jan 2012 - 13:23

Les vampires et la nourriture



Les vampires, la nourriture et les boissons… Quels effets ? Quelles conséquences ?
Oui ! Vous l’aurez compris, un vampire peut manger et boire (Attention, "peut" et non pas "doit", grosse différence). Surprenant ? Non, votre vampire ne remettra pas tripes et boyaux sur la table s’il mange. Après tout, il doit pouvoir faire semblant de temps en temps, donner le change à la population humaine.

Le goût de ce que votre vampire mangera ou boira sera fade, rien n’aura plus jamais le même goût qu’avant. Le vampire préfèrera toujours et de très loin le sang, sa seule dope pour l’éternité. Vous pouvez lui faire dévaliser la carte d’un restaurant si ça vous intéresse mais ça ne le nourrira pas. Son système digestif se remettra en route et il évacuera tout naturellement ce qu’il a ingurgité. Autrement dit, inutile, ce sera de l’argent vulgairement jeté dans la cuvette mais soit.

Il est également bon de savoir que votre vampire peut parfois avoir un peu de bol… Les steaks saignants ou tout autre aliment contenant du sang pourront, dans ce cas, le nourrir un peu.

Je sais, je sais, vous voulez savoir si votre vampire peut se prendre une cuite et oui, il peut ! Vous voilà sauvé ! Sa résistance à l’alcool dépendra de l’entraînement qui se cache derrière sa cravate. Il peut donc être malade, sujet à la gueule de bois, etc… À vos risques et périls, pas d’échappatoires au bon vieux lendemain de la veille.

Article par Kayna O'Sullivan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hellsgate.fr
Esprit des Fondateurs
Administration
avatar

Messages : 317
MessageSujet: Re: [RP] - Petit précis sur le vampirisme   Jeu 19 Jan 2012 - 13:24

Croissance et gestation des vampires


L’évolution générale des vampires dépend surtout de leur origine : transformés ou sang pur ?

  • Le vampirisme inné , dit « de sang pur »
    Un vampire est considéré comme sang pur s’il l’est de naissance. Au sein de la caste vampirique, certains établissent des degrés de pureté du sang, ainsi un vampire ne peut être considéré de lignage authentiquement pur que s’il est prouvé que ses ancêtres l’étaient sur les 5 générations précédentes.
    Sacré pédigrée, me direz-vous ? C’est qu’il existe très peu de vampires totalement purs, la majorité sont des humains qui ont été transformés, l’instinct maternel étant une chose assez peu courante chez eux et donc la reproduction par voies naturelles un phénomène peu populaire, excepté pour les fanatiques du lignage. Cependant, pour faciliter la lecture de cet article seront considérés "de sang pur" les vampires l'étant sur 5 générations d'affilée.

  • Le vampirisme acquis, dit « nouveau né »
    Un vampire nouveau né est tout simplement un vampire qui était à la base un humain qui a eu un accident de parcours !


Il était une fois... La non-vie

De base, les parties génitales des vampires sont fonctionnelles.

Pour les messieurs, les spermatozoïdes, bien que bien moins nombreux que leurs confrères humains sont néanmoins parfaitement mobiles.
Les dames vampires n’ont pas ou plus de cycles menstruels, elles sont donc inféodées de ce désagrément que les humaines appellent « règles ». Ce phénomène induit deux choses : les ovules des dames vampires sont disponibles en permanence, mais du coup l’utérus est bien moins hospitalier que celui des humaines (Rapport à l’absence de cycles, préparation de l’endomètre etc… Révisez donc un peu vos cours de bio).

Nous avons donc petits soldats moins nombreux + foyer d’implantation du fœtus pas accueillant = peu de chance de tomber enceinte.
C’est une chance voyez-vous, car il n’existe pas de contraceptif hormonal pour les vampires , et comme de par leur nature ils ne tombent jamais malades et ne craignent donc pas les MST, ils n’utilisent généralement pas de préservatif. Sans cette particularité biologique, la terre serait donc recouverte de petits bébés vampires assoiffés !

Pour finir, les vampires ne peuvent se reproduire qu’entre eux. Une vampire ne pourra se faire féconder par aucune autre espèce, et un mâle ne pourra aller en ensemencer aucune autre. Par contre de côté-là, point de sang pur ou nouveau né qui tienne, toutes les combinaisons sont possibles.


Le développement et la grossesse

Il existe une règle de base s’appliquant au développement en général chez les vampires : un nouveau né aura le même rythme qu’un humain, tandis qu’un sang pur aura un développement 3 fois plus long.

Par exemple, le bébé de deux vampires transformés passera 9 mois en gestation, tandis que celui de deux sang-purs en mettra 27 (heureuse maman). Pour toutes les combinaisons intermédiaires, le rythme sera modulé en fonction de la nature des deux parents.

La grossesse chez les humains n’est pas une partie de plaisir ; chez les vampires cela l’est encore moins.
La mère se retrouve prise d’une fringale abominable en permanence, le bébé décuple ses besoins en sang, elle ne mange donc pas pour 2 mais pour 3 ou 4. De plus, allez savoir pourquoi, pendant sa grossesse la vampire retrouve le plus souvent le sens du goût. Elle est donc capable d’ingurgiter tout et n’importe quoi en plus du sang.

La gestation décuple aussi l’agressivité des futures mamans (comme pour les humains me direz-vous), le problème est que chez les vampires elle décuple également leur force. Une vampire enceinte peut donc dégommer sans soucis ses semblables et même mettre la pâtée à un lycan métamorphosé (cf l'article sur les forces). Instinct de survie quand tu nous tiens !


L’accouchement

Il se passe de la même façon que chez les humains à la différence près que la mère ne meurt quasiment jamais (On raconte que jadis, à cause d’un travail particulièrement éprouvant, d’une pénurie de sang et d’une césarienne ayant viré à la boucherie une mère vampire n’aurait pas survécu à la venue au monde de son petit, mais cela reste à prouver).
Plus la mère perdra de sang, plus elle devra en consommer pour se remettre (cf l'article sur les besoins en sang). On raconte que dans la noblesse vampirique, les servantes se relayaient auprès de leur maitresse pour qu’elle puisse se nourrir pendant le travail, en espérant qu’elle n’ait pas une trop grosse fringale.

L’allaitement

Il n’existe pas. La lactation est un phénomène inconnu chez les vampires, puisque le petit n’a besoin que de sang et ce depuis sa vie in utero.
Certaines mères se plaisent parfois à reproduire ce geste en mettant leur petit au sein, mais ce sont de petites canines qui se plantent dans la chair tendre du mamelon pour y sucer le sang maternel (masochiste vous avez dit ?)
Généralement, les mères les plus fortunées embauchent plusieurs nourrices humaines afin qu’elles alimentent bébé. Les nourrices ont toujours joué des rôles-clés pour les sang-purs, car il a toujours été indispensable que les bébés aient un sang de qualité (on ne leur donne pas n’importe qui à manger quand même), on sélectionnait donc un panel de panel de femmes en pleine santé afin qu’elles puissent donner leur sang à bébé et si elles s’acquittaient correctement de leur tâche jusqu’à ce que le petit puisse se nourrir tout seul, elles avaient la vie sauve.

De nos jours cependant, il existe d’excellent biberons sans bisphénol A pouvant accueillir des sangs de toute sorte.


La croissance

Comme cela a déjà été mentionné : un vampire transformé aura le même rythme qu’un humain, tandis qu’un sang pur (sur 5 générations) aura un développement 3 fois plus long. Un petit de parents transformés grandira donc comme un humain, tandis qu’un petit de sang pur atteindra sa taille adulte (considéré aux environs de 18 ans chez les humains) aux alentours de 50 ans. Pour toutes les combinaisons intermédiaires, cela se situera entre les deux.

Les vampires arrêtent de vieillir lorsqu’ils ont terminé leur développement, ce qui correspond à la vingtaine chez les humains. Atteint ce stade, ils ne bougent plus, même si les années qui passent peuvent marquer leur visage et les faire murir, ce qui leur donnera l’air plus vieux.

Un humain qui aurait été mordu enfant continuera sa croissance jusqu’au stade adulte, tandis qu’un humain s’étant fait mordre adulte arrêtera instantanément de vieillir, mais ne rajeunira pas (mieux vaut se faire mordre à 25 qu’à 80 ans donc).


Article par Llylewin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hellsgate.fr
Esprit des Fondateurs
Administration
avatar

Messages : 317
MessageSujet: Re: [RP] - Petit précis sur le vampirisme   Jeu 19 Jan 2012 - 13:25

Les 5 sens des vampires ...
... Et bien plus encore.


Le vampire est un prédateur. Il chasse pour se nourrir et il doit donc être capable de se trouver dans les hautes sphères de la chaîne alimentaire. Dans ce sens, la nature lui a octroyé des avantages très sympathiques.

  • La vue : Les opticiens ne feront jamais fortune avec un vampire sauf si vous voulez crâner avec des lunettes de soleil en pleine nuit. En effet, sa vision nocturne est bien meilleure que celle d’un être humain, comparable à celle des animaux nyctalopes.
    Il voit mieux, il voit loin et se cacher dans une zone d’ombre la nuit ne sert donc à rien. De jour, ou dans une zone éclairée, sa vue est tout à fait normale.





  • L’odorat: Oui, oui, j’en vois rire mais il faut bien pouvoir suivre la piste de son casse croûte quand on l’a perdu de vue. Bien évidement, le sang étant une obsession chez un vampire, son nez chéri lui permet d'en détecter la moindre trace avec une précision redoutable, à plus forte raison s'il provient d'un humain. Ventre affamé n'a point d'oreilles, mais un très bon nez.

    Le vampire est également sensible aux substances chimiques émises par le corps humain: il captera la moindre hormone ou phéromone à côté de lui. Ainsi, ne tentez pas de lui dissimuler votre peur ou votre excitation sexuelle, il le sentira tout de suite.

  • L’ouïe : Une pièce qui tombe ? Une déchirure ? Un clic d’arme à feu ? Ou n’importe quoi d’autre du même genre ? Il l’entend. Il a l’ouïe fine le bougre, il entend beaucoup de choses, chuchoter pour lui faire des cachoteries ne sert à rien, il entend. Et si votre vampire est un prédateur entraîné depuis suffisamment longtemps, il pourra même entendre les changements de rythme cardiaque. Tout un art.





  • Le toucher et la peau: De manière générale, le sens du toucher d'un vampire est le même que celui des humains, excepté sur un point: la thermosensibilité.
    Le vampire est un animal "à sang froid", c'est à dire qu'il ne régule pas sa température corporelle et qu'il se trouve donc à la même température que son environnement. De ce fait, il est extrêmement sensible aux variations thermiques: si le vampire n'a jamais "chaud" ou "froid" comme peuvent le ressentir les humains, il ressent par contre très bien les différences de température.

    Ainsi, il saura différencier les différentes races sans même avoir besoin de contact physique: les vampires seront à la même température que lui, les humains à 37°C et les lycans aux alentours de 45°C.
    Attention, cette capacité n'est pas innée, elle se travaille avec le temps et demande un minimum d'expérience. Le vampire pourra par exemple différencier un lycan d'un humain grippé en couplant cette capacité avec son odorat (les sécrétions d'un humain et d'un lycan sont sensiblement différentes voyez-vous...)

    Pour en finir avec ces histoires de peau, le vampire ne transpire pas. Ne régulant pas sa température corporelle, son organisme n'a donc pas besoin d'évacuer un éventuel trop-plein de chaleur via le processus de sudation. CQFD.

    Le système hormonal des vampires étant différent de celui des humains, les vampires en phase de puberté n'ont non plus pas à souffrir des soucis de l'acné juvénile.

    Et pour finir, la peau des vampires NE BRILLE PAS. Tenez-vous le pour dit.

  • Le goût: De manière générale, le vampire a perdu l'usage de ses papilles sauf pour tout ce qui concerne l'hémoglobine.
    Ce phénomène s'explique par le fait que le sang est la seule nourriture nécessaire au vampire, du coup son organisme ne se focalise que sur cet "aliment". Il peut cependant arriver en de rares occasions que des vampires transformés aient continué à exercer ce sens pour toute une gamme d'aliments, mais c'est extrêmement rare.

    Pour plus d'informations sur le sujet, vous pouvez lire l'article sur la nutrition vampirique

  • Les autres "sens" et éléments notables:

    Question physique, non, votre vampire n’est pas forcement un beau gosse fascinant qui fait tourner les têtes. Disons qu’il intrigue fatalement au vue de sa peau plus blanche ou plus claire que la moyenne. J’entends par là qu’un vampire noir de peau ne sera pas blanc mais sa peau sera plus claire malgré tout. Comme un peu terne (logique pour une peau privée des rayons du soleil me direz-vous).

    Par contre, il est fort oui, de plus en plus fort suivant l’entraînement et les années de vie (voir l’article sur les forces relatives aux différentes espèces) mais il est aussi plus rapide. Il ne risque pas de dépasser le mur du son mais il est assez rapide pour rattraper rapidement sa proie qui s’échappe. Le vampire ne vole pas non plus et ne saute pas plus haut que vous et moi.

    Les armes du vampire… Pas d’ongles super résistants, désolé. Par contre, votre vampire a une superbe paire de canines qui sont rétractiles mais toujours un rien plus pointues même quand elles ne servent pas. Pratique pour transpercer la peau, c’est votre couteau et votre fourchette ! L’image peut sembler bête mais c’est un peu ça.


    Différents styles de canines vampiriques
    Grâce à elle, le vampire fait couler le sang et il n’est pas la peine de croire que la plaie se referme juste comme ça et que ça n’est pas douloureux. C’est faux ! Pas de super anesthésique, de super paralysant ou de super salive… Non, les plaies restent ouvertes et guérissent normalement, saignent normalement et inutile de dire que la victime se souvient de tout alors, gaffe à vos fesses.

    Le vampire ne dispose que de 5 sens: il ne lit pas dans les pensées, ne devine pas vos émotions et ne voit pas les gens morts.



Article par Kayna O'Sullivan et Llylewin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hellsgate.fr
Esprit des Fondateurs
Administration
avatar

Messages : 317
MessageSujet: Re: [RP] - Petit précis sur le vampirisme   Jeu 19 Jan 2012 - 13:52

L'âge maximum des vampires


On nous a souvent posé la question de l'âge maximal qu'un vampire pouvait atteindre, nous allons donc vous fournir la réponse: D'après l'histoire des créatures de la nuit, les vampires sont des créatures apparues en Islande dans des temps très reculés, puis répandues sur le continent suite à une expédition des ancêtres proches des vikings.
Comme on attribue généralement l'apparition des vikings en 793, nous considérerons que la découverte des vampires par leurs ancêtres aurait eu lieu autour des années 700.

Votre vampire, sauf s'il s'agit d'un islandais pur souche, ne peut donc pas être plus vieux, et il vous appartiendra d'adapter son âge à son histoire: la dispersion des vampires ayant commencé dans les pays Nordiques, on pourra supposer qu'un vampire norvégien aurait pu voir le jour en 720. Pour un vampire chinois par contre, ça va prendre plus de temps, à l'époque les voyages étaient loin d'être aussi faciles qu'à l'heure actuelle!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hellsgate.fr
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [RP] - Petit précis sur le vampirisme   

Revenir en haut Aller en bas
 

[RP] - Petit précis sur le vampirisme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» JOEL POURQUOI VOTRE PETIT INOSANG A SI PEUR DE LA PRISON ET DE L'EXIL ???
» Petit besoin (d'un Courant) d'air
» Un petit caniche ou bichon ? 3 ans maltraité (60) ADOPTE
» MILOU petit croisé bichon gris 7 ans au Beaussart ADOPTE
» recherche chien/chienne de petit poids (environ 2-3 kg)REGLE
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hell's Gate :: CODE CIVIL :: Règlement et background :: Annexes-